Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

études et analyses

Fiche marché de la téléphonie mobile en Espagne

Introduction

L'Espagne possède l'un des plus grands marchés de téléphonie mobile (cellulaire) en Europe. De fait, le pays se classait en première position à l'échelle européenne en 2015, avec un taux de pénétration de 108,9 %.

Le nombre de lignes de téléphonie mobile a désormais dépassé le nombre d'habitants au pays et a atteint les 50,7 millions en 2015 :                    

  • 27,7 % des lignes sont du type prépayé;
  • 72,3 % sont à forfait (augmentation de 4,7 % en 2015). 

Les occasions d'affaires

L'Espagne est un marché attirant pour les entreprises de la téléphonie mobile. Le marché est très dynamique et présente de bonnes occasions d'affaires pour les entreprises ayant de l'expérience à l'international et vendant des produits de haut niveau technologique et innovateurs.

Les applications

La création et la distribution de nouveaux services et de contenus payants (applications) présentent des possibilités intéressantes pour les entreprises étrangères en raison de la bonne performance et de l'important potentiel de ce segment sur le marché national.

  • Le marché des applications pour téléphones cellulaires est estimé à 737 millions d'euros (avec une tendance toujours à la hausse).

Cette croissance est étroitement liée au succès récent des téléphones intelligents et des plateformes pour Apple et Android, qui permettent la création constante d'une offre d'applications pour diverses utilisations (culture, loisirs, divertissement). Sur ce plan, le développement et la commercialisation d'applications multiplateformes pour les différents systèmes d'exploitation constituent également un climat d'affaires favorable.
Parallèlement, la téléphonie mobile espagnole contient des occasions diverses pour les compagnies offrant l'Internet mobile. Les possibilités d'affaires pour les différents acteurs de ce segment sont les suivantes :

  • la vente d'applications en ligne;
  • le développement d'applications pour le secteur du marketing mobile. 

Plus précisément, le développement d'applications qui permettent d'utiliser le téléphone cellulaire comme instrument de paiement sous diverses formes (cartes de crédit, coupons, cartes de fidélité) comporte de bonnes perspectives. Au cours du premier trimestre de 2015, les achats en ligne avec des dispositifs mobiles ont représenté 28 % du total des achats en ligne faits en Espagne (par rapport à 25,8 % au cours du dernier trimestre de 2014), ce qui place l'Espagne devant les pays suivants :

  • l'Allemagne;
  • les Pays-Bas;
  • les États-Unis. 

Avec ces caractéristiques, l'Internet mobile représente donc un segment avantageux tant pour les opérateurs que pour les fabricants de dispositifs, les développeurs et les fournisseurs de contenu.

La santé

Plusieurs statistiques démontrent que le segment de la téléphonie mobile appliqué au domaine de la santé fait bonne figure et est doté d'un grand potentiel de croissance. Il s'agit d'un segment qui englobe une faible concurrence et un marché en incubation. Cela ouvre les portes aux entreprises étrangères spécialisées dans la commercialisation d'appareils mobiles de télésanté (par exemple les dispositifs pour la transmission de données médicales) ou dans les systèmes d'autocontrôle et de gestion de données médicales (par exemple les applications).

De fait, à la lumière de la tendance mondiale, le vieillissement de la population espagnole engendre un accroissement de la fréquence des maladies chroniques et une augmentation des coûts sanitaires pour le secteur public. Par conséquent, les fabricants ou les distributeurs d'outils de télésanté (ou ehealth, en anglais) appliqués aux dispositifs mobiles qui permettent une assistance personnalisée et immédiate dans un contexte de mobilité, de proximité du patient et de réduction des coûts peuvent trouver une place sur le marché.

Les tablettes

L'Espagne est aussi le premier pays européen en ce qui a trait au taux de pénétration de tablettes.

Le taux d'utilisateurs espagnols de téléphones mobiles intelligents qui se connectent à Internet depuis une tablette a beaucoup augmenté au cours des dernières années :

  • en 2012, il était de 20 %;
  • en 2015, il est passé à 54,7 %.

Le nombre moyen d'applications sur les supports mobiles espagnols (tablette et téléphone intelligent) est estimé de la façon suivante :

  • sur une tablette : 31;
  • sur un téléphone mobile intelligent : 24.

On remarque de plus que 75 % des utilisateurs de tablettes en font usage pendant plus d'une heure chaque jour, notamment pour la consommation de télévision et pour le commerce en ligne.

Les réseaux

Depuis l'arrivée de la technologie 4G en Espagne en 2013 par l'intermédiaire de Movistar, d'Orange, de Vodafone et de Yoigo, celle-ci ne cesse de se répandre. On croit qu'elle atteindra tous les villages de plus de 1 000 habitants vers la fin de 2016. Certes, la connexion 4G permet une meilleure qualité de connexion dans un contexte où les réseaux 3G sont de plus en plus saturés.

En 2015, le trafic de données en Espagne se répartissait de la façon suivante :

  • réseaux Wi-Fi : 53 %;
  • réseaux 2G et 3G : 31 %;
  • réseaux 4G : 16 % (8 % en 2014).

On remarque de plus que la haute pénétration de téléphones 4G, l'inclusion toujours plus fréquente de la technologie 4G dans les tarifs forfaitaires et le meilleur service offert vont faire de cette technologie une nécessité dans le futur proche, avant que la technologie 5G puisse être développée dans quelques années.

Encore plus de sous-secteurs

Finalement, les communications mobiles connaissent un progrès qui favorise le développement d'autres sous-secteurs. Par exemple, l'Internet des objets (ou Internet of things, en anglais) permet des communications de machine à machine (M2M) et est en train de faciliter l'augmentation de la présence d'objet interconnectés. Et ces domaines sont étroitement liés aux villes intelligentes et à la collecte massive des données générées par les utilisateurs.

Sur un plan plus concret, les dispositifs portables, de plus en plus en vogue, contribuent à élargir la gamme des compléments des téléphones cellulaires. Soulignons également que les jeux vidéo connaissent un grand essor grâce aux cellulaires intelligents et aux tablettes. Plusieurs compagnies multinationales dans ce segment de marché se sont installées en Espagne, à côté d'un nombre croissant de PME locales.

Analyse et tendances du marché

Le marché de la téléphonie mobile fait bonne figure dans son ensemble en dépit du taux de chômage élevé, de la récession économique des dernières années et de la diminution du nombre d'entreprises au pays.

En effet, la valeur du marché des services de télécommunication a connu une certaine diminution durant cette période. La baisse s'est principalement fait sentir dans la consommation des services de télécommunication des entreprises, alors que la consommation privée semble avoir tenu la route malgré la conjoncture économique.

Il s'agit d'un marché déflationniste caractérisé par une réduction progressive des tarifs, en raison de la concurrence accrue. Cela semble être une des principales causes ayant entraîné une certaine diminution des revenus des opérateurs mobiles.

  • Au cours du troisième trimestre de 2015, la téléphonie mobile a enregistré une baisse de 16,5 % de revenus par rapport à la même période l'année précédente.
  • En 2014, les revenus des lignes (haute vitesse, voix et données incluses) ont chuté de 11,3 %, pour atteindre 49,13 euros par trimestre.
  • De 2006 à 2015, le prix moyen des appels nationaux entre mobiles est passé de 16,1 à 6,84 centimes par minute, ce qui représente une chute de 57,5 %.

Les dernières tendances du marché à l'échelle nationale sont marquées par les éléments suivants :

  • la fin des subventions à l'acquisition de téléphones mobiles;
  • le lancement de tarifs forfaitaires de voix;
  • l'entrée en jeu des offres convergentes (tarifs qui incluent une ligne de téléphone fixe ou résidentielle et une ligne de cellulaire).

Ces tendances se sont fait principalement ressentir par une chute importante de lignes actives au pays :

  • 2012 : −2,6 millions de lignes;
  • début de 2015 : +600 000 lignes.

Également, les dépenses mensuelles moyennes en appels et en messagerie tendent à diminuer.
Le nombre de SMS envoyés entre abonnés n'a d'ailleurs cessé de baisser :

  • en 2010, il était de 2 milliards;
  • en 2015, il a chuté à 437,6 millions.

Notons que le développement de certaines applications comme WhatsApp a contribué de manière notable à la diminution des services SMS et MMS.

À titre informatif, voici les coûts moyens des appels et des SMS en Espagne au cours des dernières années :

Type de service

Coût moyen 
2012 (en centime d'euro)

Coût moyen
2013 (en centime d'euro)

Coût moyen
2014 (en centime d'euro)

Coût moyen
2015 (en centime d'euro)

Effectuer un appel (prix par minute)

13,4

11,7

9,4

7,6

Envoyer un SMS

9,0

7,9

8,6

8,9

Contrairement à cette tendance descendante, il est possible de remarquer la bonne performance des opérateurs mobiles virtuels (OMV) qui gagnent de nouvelles lignes grâce à des stratégies innovatrices et spécialisées.

Les OMV ont principalement popularisé les tarifs forfaitaires ou semi-forfaitaires et ont dynamisé les tactiques de commercialisation. Par exemple, notons les stratégies de marketing de Lebara ou de Lyca Mobile qui ciblent des consommateurs issus de l'immigration pour les appels internationaux ou encore la fusion des services fixes et mobiles subie par Jazztel.

Soulignons aussi que la baisse de revenus pour les appels et la messagerie semble être en partie contrebalancée par l'augmentation des dépenses liées à la large bande mobile. Il s'agit du seul service mobile qui a connu une hausse des revenus de marché.

La hausse estimée des revenus de la large bande mobile est la suivante :

  • depuis 2011 : 92,4 %;
  • depuis 2014 : 6,15 %.

Le marché des lignes à large bande au cours de 2014 se caractérisait ainsi :

  • 4,17 millions de nouvelles lignes (augmentation de 4,8 %);
  • 35 millions d'accès actifs;
  • 67,1 lignes pour 100 habitants;
  • 4,5 milliards d'euros de revenus;
  • 6,15 % de croissance interannuelle.

À la lumière de ces données, il est possible de constater que la téléphonie mobile classique n'engendre plus les profits antérieurs et que les consommateurs espagnols se tournent vers de nouveaux produits et services innovateurs. Malgré le bas prix des téléphones cellulaires traditionnels et le pouvoir d'achat limité des consommateurs, ces derniers préfèrent de plus en plus les téléphones intelligents, certes plus chers, mais plus perfectionnés.

En 2014 :

  • 44 millions des téléphones actifs étaient des téléphones intelligents (avec accès aux services en ligne) :
    • soit 88 % du total espagnol (comparativement à 31 % en 2010). De fait, le pays se classe en deuxième position à l'échelle européenne en ce qui a trait au taux de pénétration de téléphones intelligents, devancé seulement par la République de Singapour (92 %);
  • 77,1 % des internautes espagnols accédaient à Internet à partir d'un cellulaire moyennant les technologies GPRS, UMTS ou Wi-Fi.

L'Espagne excelle donc quant à l'utilisation de téléphones intelligents sur divers points à l'échelle européenne :

  • environ 90 % des utilisateurs se connectent presque tous les jours au moyen de leur téléphone;
  • 10 % l'utilisent plus de 4 heures par jour;

77 % utilisent le service de messagerie instantanée au moins une fois par la semaine, soit le taux le plus élevé des économies dites « développées ».

Systèmes d'exploitation

Les utilisateurs de téléphones intelligents en Espagne utilisent les systèmes d'exploitation suivants :

Système d'exploitation

Octobre à décembre 2012

Octobre à décembre 2014

Source : Ditrendia 2015.

Android

59,2 %

77,7 %

iOS

20,6 %

15,8 %

Windows Phone

2,3 %

2,9 %

BlackBerry

6,8 %

1,3 %

Symbian

5,6 %

0,8 %

Le tableau suivant présente en ordre d'importance le taux de pénétration des principaux fabricants de téléphones intelligents en Espagne :

Fabricant

Octobre 2011 (%)

Octobre 2015 (%)

Source : comScore MobiLens 2012 et Statista 2015.

Samsung

15,1

33

Apple

11,9

12

LG

-

10

Sony

7,2

9

Huawei

 

9

BQ

-

7

Nokia

40,7

4

HTC

10,0

2

Motorola

nd

2

Les applications

La popularité grandissante des téléphones intelligents a permis de stimuler la bonne performance du segment des applications mobiles au cours des dernières années.
En Espagne :

  • on compte plus de 22 millions d'utilisateurs actifs d'applications;
  • on compte 4 millions de téléchargements quotidiens.

De fait, l'expertise espagnole dans le domaine des applications est internationalement reconnue.

À l'échelle internationale, et l'Espagne n'échappe pas à cette tendance, on a donc observé une hausse exponentielle au cours des dernières années dans l'industrie des applications mobiles, tant en ce qui trait à l'offre de la part des magasins en ligne que par rapport au téléchargement de la part des utilisateurs :

  • en 2014 : les systèmes de GooglePlay et iOS comptaient plus de 2,5 millions d'applications;
  • en 2011 : à peine 300 000 applications existaient sur le marché des téléphones intelligents.

Catégories d'applications à croissance majeure :

  • dans Apple Store :
    • « affaires » (augmentation de 210 % entre janvier et octobre 2014),
    • « nourriture et boisson » (en raison de la hausse des applications de livraison de repas à domicile);
  • dans GooglePlay :
    • « jeux » (augmentation de 260 % durant la même période),
    • « photographie ».

Les entreprises espagnoles qui travaillent à créer des applications pour dispositifs mobiles se sont multipliées au cours des dernières années et ont généré un nombre considérable d'emplois. Certaines de ces entreprises développent des applications pour elles-mêmes et d'autres, pour des compagnies tierces, ou les vendent directement dans leur boutique en ligne.

Publicité

En outre, le segment du marketing mobile continue aussi de connaître des hausses significatives par rapport aux investissements publicitaires en Espagne.

  • Parmi les entreprises espagnoles, 80 % planifient d'augmenter leur investissement en marketing numérique dans les 18 prochains mois.
  • Plus de la moitié d'entre elles assurent que celui-ci avait déjà augmenté de 20 % au cours de 2015.
  • Durant les 3 premiers mois de 2015, 87 600 bannières publicitaires ont été créées, ce qui représente une hausse de 14 % par rapport à la même période l'année précédente.

On constate que la grande croissance de la publicité en ligne se produit principalement du côté mobile.

Revenus mondiaux des entreprises provenant de la publicité sur les téléphones :

  • en 2009 : 400 M$;
  • en 2014 : 6 600 M$;
  • en 2016 : 12 000 M$ (estimation).

La prolifération des téléphones intelligents, l'arrivée de l'iPad (depuis le 28 mai 2010 en Espagne) et l'innovation dans les applications ont permis aux nouveaux formats de publicité mobile inédits de faire surface.

À l'échelle européenne, il existe une réglementation croissante des services d'itinérance internationale sur le continent. Depuis la signature du règlement (CE) 717/2007, des prix plafonds ont été établis pour l'itinérance de données dans l'Union européenne. Cet « eurotarif » s'est traduit de la manière suivante :

  • une chute des prix et une hausse de l'utilisation du service;
  • une diminution des revenus des services d'itinérance offerts par les opérateurs de télécommunication.

Cette tendance va probablement continuer au moins jusqu'en juin 2017, date prévue pour l'entrée en vigueur de la proposition de la Commission européenne pour établir les prix dans le territoire européen (la Roam like at home). Cette proposition vise à réduire les prix pour les clients de détail jusqu'à 25 % par rapport aux prix initiaux.

Législation

Législation particulière

  • Loi 32/2003, 3 novembre, loi générale sur les télécommunications.
  • Real Decreto 424/2005, 15 avril, approuve le règlement sur les conditions pour la prestation de services de télécommunications électroniques et la protection des consommateurs.
  • Orden ITC/912/2006, 29 mars, régulation des conditions relatives à la qualité des services dans la prestation de services de communication électronique.
  • Real Decreto-Ley 13/2012, entré en vigueur le 1er juin 2012, réduit le délai de portabilité en Espagne à un jour ouvrable. En d'autres mots, les utilisateurs de téléphonie mobile qui décident de changer d'opérateur tout en conservant leur numéro de téléphone (portabilité) peuvent effectuer ce transfert en un jour ouvrable. L'Espagne est le premier pays de l'Union européenne à avoir adopté cette limite entourant le phénomène de portabilité.  

Législation générale

  • Loi 26/84, 19 juillet, concernant la défense des consommateurs et utilisateurs.
  • Loi 7/1998, 13 avril, concernant les conditions générales pour les contrats.

Concurence

Le marché espagnol de la téléphonie n'est plus un monopole d'État et suit une logique de libéralisation qui vise à inclure davantage de concurrence. Malgré la croissante ouverture de marché qui est perceptible (il y a eu monopole jusqu'en 1995), les grands opérateurs constituent une espèce d'oligopole formé d'un nombre réduit d'entreprises englobant un grand nombre de clients.

D'une part, on dénote quatre principaux opérateurs de téléphonie mobile et on remarque une forte rivalité entre eux en matière d'offres et de promotions pour le grand public. Ces opérateurs disposent d'un réseau propre et offrent une gestion complète du service.

Les voici en ordre d'importance :

Movistar.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.

  • Opérateur espagnol dominant.
  • 15 909 723 lignes de téléphonie mobile.
  • Part de marché de 32,1 %.
  • Fondé en 1995 comme marque de cellulaire.
  • Fait partie du grand groupe de télécommunications Telefónica.
  • Premier opérateur quant aux revenus à la fois en Espagne et en Europe (devant Deutche Telekom et France Telecom).
  • 26 206 employés (Telefónica España).

Vodafone España.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. 

  • 12 693 573 lignes de téléphonie mobile.
  • Part de marché de 30,8 %.
  • 6 092 employés en Espagne.

En 2015, Vodafone a été le groupe qui a le mieux résisté à la chute générale des revenus du secteur et c'est l'opérateur qui, en moyenne, facture le plus par client. Son siège social est en Angleterre et il possède des filiales partout dans le monde.

Orange España.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.

  • 11 561 559 lignes de téléphonie mobile.
  • Part de marché de 18,9 %.
  • 4 025 employés en Espagne pour la téléphonie cellulaire.

Après le rachat d'Amena par le groupe France Telecom en 2005, Orange s'est lancé comme opérateur intégré (englobant les activités de téléphonie fixe, d'Internet et de téléphonie mobile) en octobre 2006.

Yoigo.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.

  • 3 404 292 lignes de téléphonie mobile.
  • Part de marché de 5,0 %.
  • Près d'un million de clients en Espagne.
  • 1 100 employés en Espagne.

Il s'agit de la filiale de la compagnie suédoise TeliaSonera. Depuis la fin de 2006, Yoigo est le quatrième opérateur de téléphonie mobile et dispose d'un réseau UMTS propre.

D'autre part, la libéralisation progressive du marché de la téléphonie mobile qui s'est entamée en 1994 a engendré l'arrivée des opérateurs mobiles virtuels (OMV) sur le marché. Les OMV n'ont pas de réseau propre et louent des services aux quatre principaux opérateurs mentionnés ci-dessus. D'ailleurs, la loi prévoit que les opérateurs possédant leur propre réseau doivent y donner accès aux OMV à des prix raisonnables. 

Notons que la part de marché des OMV ne cesse d'augmenter depuis 2006 et qu'on en compte à l'heure actuelle plus d'une soixantaine au pays. Cela vient dynamiser le secteur de la téléphonie mobile avec des prix concurrentiels et de nouvelles stratégies commerciales.

De fait, les statistiques révèlent que les OMV possèdent conjointement une part de marché estimée à 13,2 % et possèdent 7 005 040 lignes, ce qui représente 13,9 % du total des lignes à l'échelle nationale.

Ce n'est qu'au début de 2015 que les OMV ont enregistré pour la première fois une perte de lignes par rapport à l'année antérieure (1 % moins de lignes qu'au début de 2014). Ils demeurent toutefois les grands gagnants du marché.

Cette augmentation importante de la concurrence influence les stratégies de développement de marché des opérateurs. Ceux-ci visent désormais à garder et à fidéliser leur clientèle (surtout celle engageant le plus de dépenses de téléphonie), plutôt qu'à attirer de nouveaux clients. 

À titre informatif, voici les principaux opérateurs mobiles virtuels en Espagne :

Opérateur Mobile Virtuel (OMV)

Hôte

Opérateur Mobile Virtuel (OMV)

Hôte

Source : CNMC 2015.

Digi Mobil

Movistar

Mobilcat

Orange

Pepephone

Movistar

Fibracat

Orange

Lycamobile

Movistar

Euskaltel

Orange

GT Mobile

Movistar

RACCTel

Orange

Tuenti

Movistar

Ocean's

Orange

BT Móvil

Vodafone

OIGAA Móvil

Orange

Eroski Móvil

Vodafone

You Mobile

Orange

Ono Móvil

Vodafone

Alów

Orange

Hits Mobile

Vodafone

Knet

Orange

Lebara Móvil

Vodafone

RedMovil

Orange

Lowi

Vodafone

Nubip

Orange

Telup

Vodafone

Kolfon

Orange

R Móvil

Vodafone

Globe

Orange

Neo

Vodafone

Wichi

Orange

TeleCable

Vodafone

Conectabalear

Orange

Carrefour Móvil

Orange

Alai Secure

Orange

Móvil Día

Orange

Jetnet

Orange

MÁSmóvil

Orange

ION Mobile

Orange

Movizelia

Orange

Manga Móvil

Orange

Simyo

Orange

Infinity Móvil

Orange

Jazztel Móvil

Orange

Futura SP

Orange

Jazzcard Móvil

Orange

Prisco Mobile

Orange

Jazzpanda Móvil

Orange

Telmi Telecom

Orange

Happy Móvil

Orange

LCR Móvil

Orange

Cable Móvil

Orange

PTV Telecom

Orange

Ibercom

Orange

Truphone

Orange

Embou

Orange

Parlem

Orange

Best Móvil

Orange

República Móvil

Orange

QQ Móvil

Orange

Airis Mobile

Orange

Only Móvil

Orange

Adamo Móvil

Orange

Llama ya Móvil

Orange

Eticom

Orange

Suop Mobile

Orange

Simly

Orange

Sarenet

Orange

Fleximóvil

Orange

Wimax online

Orange

WIFI Baleares

Orange

Stratégie d'entrée sur le marché

Il est primordial d'avoir de l'expérience dans le développement d'affaires dans un domaine hautement compétitif.

Le nombre de boutiques virtuelles vendant des applications croît et celles qui y sont distribuées gagnent grandement en visibilité. Il est donc conseillé aux entreprises travaillant dans le secteur des applications d'investir en marketing dans ces canaux afin d'obtenir de la visibilité et d'augmenter les opportunités.

L'accès direct des nouveaux petits fournisseurs aux grands opérateurs de téléphonie est loin d'être facile. Souvent, des entreprises comme Movistar sous-traitent à des compagnies tierces le recrutement et la sélection des meilleures applications issues de jeunes entreprises Internet (ou startups, en anglais).

Obstacles au développement des affaires

La relativement modeste concurrence dans la téléphonie mobile espagnole limite l'entrée de nouveaux acteurs sur le marché.

La dette publique et le manque de liquidité du secteur public rendent les occasions d'affaires avec les différents paliers gouvernementaux plus difficiles en ce moment.

La concurrence demeure vive entre les différents systèmes d'exploitation (Google, Apple, etc.). Cela entraîne la disparition rapide des chefs de file du marché ou l'entrée de certains en peu de temps.

La fragmentation (disparité) des versions de systèmes d'exploitation semble être un obstacle à la conduite des affaires. Dans cette perspective, les développeurs d'applications mobiles doivent assumer des coûts d'adaptation afin de respecter les standards fixés par les différents systèmes.

Le marché des applications semble surchargé par le grand nombre d'applications offertes. La courte durée de vie des applications engendre une grande pression chez les développeurs qui doivent se démarquer des concurrents.

Événements importants

Les entreprises espagnoles du secteur de la téléphonie mobile peuvent être rencontrées dans les divers salons internationaux tenus en Espagne et dans d'autres pays européens. De plus, plusieurs expositions de moindre envergure s'intègrent également à des événements et à des conférences du secteur mobile.

Mobile World Congress.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. (MWC)

Événement organisé par la GSMA (l'association d'opérateurs mobiles la plus importante à l'échelle internationale, qui siège à Londres). Il s'agit du plus grand salon de l'industrie de la téléphonie mobile. Se tenant annuellement à Barcelone depuis 2006, il a réuni quelque 2 200 exposants et plus de 100 000 visiteurs professionnels lors du dernier rendez-vous. Il a lieu habituellement vers la fin de février.

Barcelone, capitale mondiale du mobile 

En juillet 2012, la GSMA a conféré à Barcelone le titre de « Capitale mondiale du mobile ». En vertu de cette nomination, la métropole catalane sera le siège du Mobile World Congres au moins jusqu'en 2023 et constituera un laboratoire urbain des nouvelles technologies appliquées à la téléphonie mobile. Le salon 2016 générera, pour la région métropolitaine de Barcelone, des retombées économiques évaluées à 460 millions d'euros.

Conseils pratiques

Des investissements considérables et soutenus en recherche et développement sont nécessaires pour demeurer compétitifs sur le marché.

Le marché privé est plus facilement abordable que le marché public, et ce, même s'il est de plus petite taille. Pour cette raison, il est généralement plus recommandable comparativement aux grands contrats publics qui sont dominés par les principaux opérateurs sur le marché national.

La téléphonie mobile présente des possibilités de croissance limitées quant à la captation de nouveaux clients. Par conséquent, les opérateurs doivent chercher la manière d'extraire la plus grande valeur des clients actuels par l'introduction de nouveaux services ou un repositionnement dans la chaîne de valeur du nouvel écosystème mobile.

Afin de percer dans le segment espagnol des applications, il est hautement conseillé de traduire le contenu en espagnol et d'adapter les outils de recherche à l'Espagne.

Pour atteindre les grands opérateurs, il est fortement conseillé de trouver un intégrateur sur le territoire, puisque les démarches commerciales peuvent s'avérer longues.

À un stade avancé de relations commerciales, une implantation qui facilite le rapprochement avec le client pourrait être d'intérêt.

Finalement, la participation aux différents salons et événements du secteur favorise l'établissement d'un réseau de relations et permet également de se familiariser avec le savoir-faire local dans le domaine. Il est à noter toutefois que la participation au MWC coûte cher. Par conséquent, il est très important que les entreprises québécoises qui y participent aient une bonne expérience à l'international et qu'elles consacrent le personnel et le temps nécessaires, et ce, avant, pendant et après l'événement.

Liens utiles

Principales associations sectorielles

  • AECOMO.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. – Association espagnole de communications mobiles
  • AEVI.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. – Association espagnole de jeux vidéo
  • AMETIC.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. – Association multisectorielle d'entreprises d'électronique, technologies de l'information et communications, télécommunications et contenus numériques
  • AOPM.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. – Association d'opérateurs pour la conservation du numéro de cellulaire (portabilité)
  • DEV.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. – Association espagnole de développeurs et d'entreprises productrices de jeux vidéo et de logiciels de loisirs
  • Mobile Marketing Association.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. – Branche espagnole de l'association de marketing mobile présente dans plusieurs pays

Liens généraux 

Pour plus d'information

Bureau du Québec à Barcelone
Av. Diagonal, 420, 3er
08037 Barcelone
Espagne
Téléphone : 34 93 476 42 58
Télécopieur : 34 93 476 47 74
Consulter le site Web : Bureau du Québec à Barcelonewww.quebec-espana.es


Territoires servis :

  • Espagne
  • Portugal
  • Principauté d'Andorre
Contactez
Bureau du Québec à Barcelone

Téléphone :
34 93 476 42 58

Consulter le site Web : Bureau du Québec à BarceloneSite Web

Adresse postale :
Av. Diagonal, 420, 3er
08037 Barcelone

Télécopieur :
34 93 476 47 74

Voir plus d'informations
Précédent
Plan économique du Québec - Mise à jour novembre 2017 Québécois, notre façon d'être canadien Stratégie numérique du QUébec - Bilan de la consultation Le Québec dans le monde : s'investir, agir, prospérer Ensemble on fait avancer le Québec Stratégie maritime du Québec Le plan économique du Québec Propulser le Québec par l'électricité
Suivant