Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Économie et commerce

Note sur l'économie et le commerce de la Roumanie

Juillet 2016

Cette note dresse le portrait de l'économie du pays et de l'évolution des échanges commerciaux qu'il entretient avec le Québec.

L’économie Roumaine

Roumanie
Principaux indicateurs économiques, 2015
Nombre d'unités du nouveau lei roumains (RON) par dollar canadien sur une moyenne de 250 jours en 2015.
Sources : Fonds monétaire international (FMI), Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Banque du Canada et Organisation mondiale du commerce (OMC).
Compilation: Direction des politiques et de l'analyse économiques, ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI), juillet 2016.
Population (en millions) 19,9
PIB (en G$ US courants) 177,3
PIB par habitant (en $ US courants) 8 906,3
Taux de croissance du PIB réel (%) 3,7
Taux d'inflation (%) -0,6
Taux de chômage (%) 6,8
Taux de change* 3,1338
Exportations de marchandises et services (en G$ US courants) 79,1
Importations de marchandises et services (en G$ US courants) 80,7

Le contexte économique en abrégé

Lourdement affectée par la crise économique et financière mondiale de 2008-2009, la Roumanie a connu depuis une reprise relativement solide. À partir de 2013, le pays a d'ailleurs enregistré une croissance nettement supérieure à celle de la moyenne des pays membres de l'Union européenne (UE-28).

En 2015, le produit intérieur brut (PIB) a atteint 3,7 %, en raison notamment de la consommation des ménages, de la baisse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur plusieurs produits ainsi que des hausses du salaire minimum et de la rémunération des employés de la fonction publique. L'investissement des entreprises a aussi contribué à cette bonne performance de l'économie roumaine, celles-ci bénéficiant d'une reprise du crédit dans un contexte de faible taux d'intérêt.

Pour ce qui est de 2016, le FMI prévoit une accélération de la croissance du PIB, laquelle pourrait atteindre 4,2 %. La consommation et l'investissement privés devraient à nouveau expliquer cette vigueur, alors qu'une nouvelle hausse substantielle du salaire minimum (+19,0 %) a été introduite en mai et que des allègements fiscaux devraient favoriser les dépenses des entreprises.

Historiquement centrée autour de ses secteurs industriels (25 % du PIB en 2014), dont la métallurgie, les industries extractives, le raffinage du pétrole et la construction automobile (Dacia), l'économie roumaine est aujourd'hui dominée par le secteur des services (52 %).

Malgré son poids relativement faible dans le PIB du pays (5 % en 2014), l'agriculture occupe une part importante de la main‑d'œuvre (environ 25 %) et du territoire roumains. L'amélioration de la productivité du secteur agricole est d'ailleurs l'une des priorités économiques contemporaines du pays.   

Membre de l'UE depuis 2007, la Roumanie ne fait toutefois pas encore partie de l'espace de libre circulation des personnes (espace Schengen) ni de l'union monétaire (zone euro). Sa devise officielle, nommée leu (lei au pluriel et qui a comme acronyme RON, soit romanian new leu) dispose d'un taux de change relativement stable avec l'euro, fluctuant légèrement autour de 4,50 lei pour 1 euro.

Le commerce de marchandises entre le Québec et la Roumanie

L'évolution des échanges

En 2015, les échanges commerciaux de marchandises1 entre le Québec et la Roumanie2 se chiffraient à 116,5 M$, ce qui représente une hausse de 20,0 % par rapport à l'année 2014. Cette hausse s'explique par l'augmentation des exportations, qui ont pratiquement triplé de 2014 à 2015 (+20,6 M$), alors que les importations sont demeurées à peu près stables (−1,2 M$).

En 2015, la valeur de ces échanges représentait 32,8 % des échanges commerciaux de biens du Canada avec ce pays.

Au cours de la période considérée (2011-2015), la croissance annuelle moyenne de la valeur des échanges a été positive (+11,6 %).

Toujours en 2015, la Roumanie se classait au 21e rang des partenaires commerciaux du Québec au sein de l'UE-28 et au 69e rang des partenaires commerciaux internationaux du Québec.

Évolution des échanges de marchandises entre le Québec et la Roumanie, 2011-2015
(En millions de dollars)

2011

2012

2013

2014

2015

*Les chiffres étant arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, juillet 2016.

Exportations

12,5

11,5

28,2

10,4

31,0

Importations

62,5

62,6

53,4

86,7

85,5

Commerce total*

75,0

74,1

81,6

97,1

116,5

Les exportations

En 2015, la valeur des exportations de marchandises du Québec à destination de la Roumanie s'établissait à 31,0 M$ et représentait 36,3 % de la valeur totale des exportations canadiennes vers ce pays.

La forte hausse des exportations de 2014 à 2015 (+20,6 M$ ou 198,1 %) était attribuable aux exportations d'huiles de pétrole raffinées, dont la valeur est passée de 0 $ en 2014 à 21,5 M$ l'année suivante.

Au cours de la période considérée (2011-2015), la croissance annuelle moyenne de la valeur des exportations a été positive (25,5 %).

En 2015, la Roumanie était le 18e client du Québec au sein de l'UE-28 et le 66e client du Québec à l'international.

Toujours en 2015, les cinq produits en tête de liste des exportations du Québec vers la Roumanie étaient les suivants :

  • les huiles de pétrole raffinées (69,4 % du total);
  • les appareils électriques avec signal acoustique ou visuel et leurs parties (5,5 %);
  • les appareils de radiodétection et de radiosondage (radar – 3,6 %);
  • les microtomes et les instruments ou les appareils pour analyses physiques ou chimiques (2,0 %);
  • les tableaux et les consoles pour la commande ou la distribution électrique (1,6 %).

La valeur des dix principaux produits québécois exportés vers la Roumanie représentait 87,7 % de la valeur de l'ensemble des exportations du Québec vers ce pays.

Le contenu en technologie des exportations de biens manufacturés à destination de la Roumanie se répartissait comme suit :

  • les produits de moyenne-faible technologie (72,0 %);
  • les produits de moyenne-haute technologie (12,8 %);
  • les produits de haute technologie (12,0 %);
  • les produits de faible technologie (3,2 %).

Au cours de la période considérée (2011-2015), aucune des catégories technologiques n'a véritablement dominé les exportations.

Les importations

En 2015, la valeur des biens dédouanés au Québec en provenance de la Roumanie était de 85,5 M$, ce qui représente une baisse de 1,4 % par rapport à 2014. Cette valeur correspondait à 31,7 % du total des importations canadiennes en provenance de ce pays.

Toujours en 2015, la Roumanie était le 21e fournisseur du Québec au sein de l'UE-28 et le 64e fournisseur du Québec au monde.

Cette même année, les cinq produits en tête de liste des biens manufacturés dédouanés au Québec en provenance de ce pays étaient les suivants :

  • les chaussures de ski et de surf des neiges et semelles extérieures (15,8 % du total);
  • le froment (blé) et le méteil (13,4 %);
  • le maïs (11,6 %);
  • les meubles et leurs parties (6,0 %);
  • les chaussures et les chaussures de sport (3,6 %).

Le contenu en technologie des biens manufacturés dédouanés au Québec en provenance de la Roumanie se présentait comme suit :

  • les produits de faible technologie (69,8 %);
  • les produits de moyenne-haute technologie (11,6 %);
  • les produits de moyenne‑faible technologie (10,9 %);
  • les produits de haute technologie (7,7 %).

Au cours de la période considérée (2011-2015), les produits de faible technologie ont dominé les importations.

Annexe

Tableau I

Commerce de marchandises entre le Québec et la Roumanie, 2011-2015
En millions de dollars canadiens
*Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, juillet 2016.
2011 2012 2013 2014 2015
Exportations de biens 12,5 11,5 28,2 10,4 31,0
Importations de biens 62,5 62,6 53,4 86,7 85,5
Échanges totaux* 75,0 74,1 81,6 97,1 116,5

Tableau II

Exportations de marchandises du Québec, par groupe de produits à destination de la Roumanie, 2011-2015
Description des produits
Classification SH4
2011 2012 2013 2014 2015
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
*Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, août 2016.
Huiles de pétrole raffinées 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 21,5 69,4
Appareils électriques avec signal acoustique ou visuel et leurs parties 0,8 6,6 1,4 12,0 1,6 5,6 2,1 20,0 1,7 5,5
Appareils de radiodétection et de radiosondage (radar) 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,1 1,1 3,6
Microtomes et instruments ou appareils pour analyses physiques ou chimiques 0,3 2,3 0,2 1,6 0,5 1,9 0,3 3,2 0,6 2,0
Tableaux et consoles pour la commande ou la distribution électrique 0,0 0,0 0,0 0,0 0,1 0,5 3,7 35,3 0,5 1,6
Parties destinées aux moteurs électriques 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,5 1,5
Instruments et machines de mesure et de contrôle et projecteurs de profil 0,2 1,6 0,3 3,0 0,1 0,2 0,2 2,3 0,4 1,4
Graisses et huiles animales et leurs fractions 0,0 0,0 0,3 2,8 0,0 0,0 0,0 0,0 0,3 1,0
Antisérums, vaccins et sang pour humains et animaux 0,2 1,3 0,1 1,3 0,1 0,4 0,2 1,8 0,3 0,9
Machines et appareils mécaniques avec fonction propre et leurs parties 0,1 0,5 0,3 2,8 0,1 0,2 0,1 1,3 0,2 0,8
10 principaux produits ci-dessus* 1,5 12,3 2,7 23,4 2,5 8,9 6,6 64,0 27,2 87,7
Autres produits* 11,0 87,7 8,8 76,6 25,7 91,1 3,7 36,0 3,8 12,3
Total* 12,5 100,0 11,5 100,0 28,2 100,0 10,4 100,0 31,0 100,0
Québec/Canada   16,8   10,0   26,9   9,6   36,3

Tableau III

Exportations de marchandises du Québec, par groupe de produits à destination de la Roumanie, 2011-2015
Description des produits
Classification SH4
2011 2012 2013 2014 2015
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
*Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, juillet 2016.
Chaussures de ski et de surf des neiges et semelles extérieures 11,1 17,8 10,1 16,1 10,5 19,7 12,4 14,3 13,5 15,8
Froment (blé) et méteil 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 5,3 6,1 11,5 13,4
Maïs 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 1,2 1,4 10,0 11,6
Meubles et leurs parties 1,0 1,6 1,7 2,6 2,2 4,1 3,2 3,7 5,1 6,0
Chaussures et chaussures de sport 3,7 5,9 3,4 5,4 4,4 8,3 3,4 3,9 3,1 3,6
Pantalons, vestons, costumes et complets pour hommes 1,7 2,8 2,0 3,2 2,5 4,7 2,5 2,9 2,4 2,8
Pantalons, robes et vestes pour femmes 1,7 2,7 1,9 3,1 2,2 4,1 2,1 2,4 2,2 2,5
Livres, brochures et imprimés similaires 0,2 0,4 0,6 0,9 0,6 1,2 0,8 0,9 2,1 2,4
Pneus neufs 8,5 13,6 10,5 16,7 3,2 5,9 1,8 2,1 2,0 2,3
Médicaments présentés sous forme de doses 2,6 4,1 2,4 3,8 1,5 2,8 1,2 1,3 1,9 2,2
10 principaux produits ci-dessus* 30,5 48,8 32,4 51,8 27,2 50,9 33,9 39,1 53,7 62,8
Autres produits* 32,0 51,2 30,2 48,2 26,2 49,1 52,8 60,9 31,8 37,2
Total* 62,5 100,0 62,6 100,0 53,4 100,0 86,7 100,0 85,5 100,0
Québec/Canada   18,9   22,9   19,6   20,4   31,7
 

Tableau IV

Exportations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits à destination de la Roumanie, selon le niveau de technologie, 2011-2015
Niveau de technologie 2011 2012 2013 2014 2015
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
*Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, juillet 2016.
Haute technologie 1,8 14,9 2,2 20,1 21,2 77,1 1,9 20,4 3,6 12,0
Moyenne-haute technologie 3,9 33,0 4,8 45,3 5,4 19,5 6,6 70,1 3,9 12,8
Moyenne-faible technologie 1,5 12,7 2,1 19,2 0,4 1,5 0,4 3,9 21,7 72,0
Faible technologie 4,7 39,4 1,6 15,4 0,5 2,0 0,5 5,5 1,0 3,2
Total manufacturier* 11,9 100,0 10,7 100,0 27,5 100,0 9,4 100,0 30,1 100,0

Tableau V

Importations de biens manufacturés au Québec par groupes de produits en provenance de la Roumanie selon le niveau de technologie, 2011-2015
Niveau de technologie 2011 2012 2013 2014 2015
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
*Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, juillet 2016.
Haute technologie 6,1 9,8 5,6 9,0 4,0 7,6 6,0 7,6 4,9 7,7
Moyenne-haute technologie 8,7 14,1 11,7 18,7 5,7 10,6 6,2 7,8 7,4 11,6
Moyenne-faible technologie 18,6 29,9 15,7 25,1 7,4 14,0 22,9 28,6 6,9 10,9
Faible technologie 28,7 46,2 29,5 47,2 36,0 67,8 44,9 56,1 44,4 69,8
Total manufacturier* 62,1 100,0 62,6 100,0 53,1 100,0 80,0 100,0 63,6 100,0

1. Dans le présent contexte, les termes biens et marchandises sont interchangeables.

2. Voir les tableaux I à V de l’annexe pour des données additionnelles.