Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Économie et commerce

Note abrégée sur le commerce Québec-Suède

Octobre 2018

Cette note dresse le portrait de l'économie du pays et de l'évolution des échanges commerciaux qu'il entretient avec le Québec.

L'économie suédoise

Suède
Principaux indicateurs, 2017
1. Nombre d'unités de couronnes par dollar canadien sur une moyenne de 250 jours en 2017.
Sources : Fonds monétaire international (FMI), Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Banque du Canada et Organisation mondiale du commerce (OMC).
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI), août 2018.
Population (en millions) 10,1
PIB en G$ US courants 538,6
PIB par habitant en $ US courants 53 217,6
Taux de croissance du PIB réel (%) 3,1
Taux d'inflation (%) 1,9
Taux de chômage (%) 6,6
Taux de change1 6,5789
Exportations de marchandises et services (en G$ US courants) 64,7
Importations de marchandises et services (en G$ US courants) 69,0

Le contexte économique en abrégé

La Suède a su traverser sans trop de dommages la crise financière mondiale de 2008 en raison, notamment, de la compétitivité et de la diversité de son économie, selon l'OCDE. La Suède est l'un des rares pays dans le monde à avoir enregistré un niveau du produit intérieur brut (PIB) bien plus élevé après la crise mondiale qu'avant celle-ci. De plus, l'emploi et le PIB par habitant ont connu une croissance plus rapide que dans la plupart des autres pays membres de l'OCDE1, et ce, même si la population suédoise a augmenté. Depuis la crise financière mondiale, les exportations de la Suède sont demeurées stables, avec d'importants excédents dans la balance des paiements, toujours selon l'OCDE. Au courant des dernières années cependant, avec le regain des échanges économiques mondiaux, les exportations ont été stimulées par la hausse de la demande internationale et par la baisse de valeur de la devise suédoise.

Du point de vue des finances publiques en général, la politique budgétaire suédoise est l'une des plus solides des pays membres de l'OCDE, en raison d'un contrôle des coûts, notamment en matière d'immigration et d'assurance maladie, d'une définition très sévère des priorités budgétaires et d'une entrée massive sur le marché du travail de milliers de personnes supplémentaires, engendrant une augmentation des recettes fiscales au pays. De plus, cette situation favorable est appuyée par le fait que les actifs gouvernementaux de la Suède dépassent ses passifs.

En 2017, la Suède a enregistré les résultats économiques suivants :

  • une croissance du PIB réel de 3,1 %;
  • une inflation de 1,9 %;
  • un taux de chômage de 6,6 %;
  • un surplus budgétaire correspondant à 1,2 % du PIB.

Selon les données du FMI, en 2017, la Suède comptait pour 0,4 % du PIB2 mondial, ce qui en faisait la 38e économie au monde.

Les prévisions économiques de l'OCDE sont relativement positives à l'endroit de la Suède. La croissance devrait rester stable, en s'établissant à 2,6 % en 2018 et à 2,2 % en 2019. Selon l'OCDE, les exportations continueront à soutenir la croissance, en raison de la baisse de la couronne suédoise.

Le commerce de marchandises3 entre le Québec et la Suède4

L'évolution des échanges

En 2017, les échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et la Suède se chiffraient à 790,3 M$, ce qui représentait une hausse de 26,9 % par rapport à l'année 2016. Cette hausse s'explique par l'augmentation des exportations (+147,5 M$ ou +85,4 %) et, dans une moindre mesure, par celle des importations (+19,7 M$ ou +4,4 %).

Au cours de la période considérée (2013-2017), la croissance annuelle moyenne de la valeur des échanges était positive (+9,3 %).

En 2017, la valeur de ces échanges représentait 26,7 % des échanges commerciaux de biens entre le Canada et ce pays.

Toujours en 2017, le commerce de marchandises entre le Québec et la Suède représentaient 2,1 % du commerce québécois avec l'Europe et 0,4 % de l'ensemble du commerce international de marchandises du Québec.

Le commerce québécois de marchandises avec l'Europe représentait 20,6 % de l'ensemble du commerce international de marchandises du Québec.

La Suède était alors le 13e partenaire commercial du Québec en Europe et le 26e à l'échelle internationale.

Les exportations

En 2017, la valeur des exportations du Québec vers la Suède s'établissait à 320,4 M$, ce qui correspondait à une hausse de 85,4 % par rapport à 2016. Cette hausse découlait notamment de l'augmentation des exportations d'avions, d'hélicoptères et d'autres véhicules aériens ou spatiaux (+219,1 M$).

Cette même année, la valeur des exportations québécoises à destination de la Suède correspondait à 42,0 % de la valeur des exportations canadiennes vers ce pays.

Toujours en 2017, les exportations de marchandises du Québec vers la Suède représentaient 2,7 % des exportations québécoises vers l'Europe et 0,4 % du total des exportations québécoises de marchandises à l'échelle internationale.

Les exportations québécoises de marchandises vers l'Europe représentaient 13,9 % des exportations internationales totales de marchandises du Québec.

La Suède était, par ailleurs, le 11e client en Europe et le 20e client international du Québec pour ce qui est des exportations de marchandises.

Toujours en 2017, les principaux produits du Québec exportés vers la Suède étaient les suivants :

  • les avions, les hélicoptères et les autres véhicules aériens ou spatiaux (68,4 % du total);
  • le minerai de cuivre et ses concentrés (2,9 %);
  • les mèches de sûreté, les cordeaux détonants et les amorces (1,8 %);
  • le titane et les ouvrages en titane, y compris les déchets et les débris (1,7 %);
  • les voitures de tourisme et les autres types de véhicules (1,7 %).

Les dix principaux produits québécois exportés vers la Suède représentaient 82,3 % des exportations du Québec vers ce pays.

Le contenu technologique des exportations de biens manufacturés du Québec vers la Suède se présentait comme suit :

  • les produits de haute technologie (78,6 %);
  • les produits de moyenne-haute technologie (12,0 %);
  • les produits de faible technologie (5,1 %);
  • les produits de moyenne-faible technologie (4,4 %).

Les importations

En 2017, la valeur des biens dédouanés au Québec en provenance de la Suède s'établissait à 469,4 M$, ce qui représentait une hausse de 0,9 % par rapport à l'année précédente. Cette augmentation était notamment liée à la hausse des importations des voitures de tourisme et des autres types de véhicules (+29,0 M$).

Cette même année, la valeur des importations québécoises en provenance de la Suède correspondait à 21,3 % de la valeur des importations canadiennes en provenance de ce pays.

Toujours en 2017, les importations de marchandises du Québec en provenance de la Suède représentaient 1,9 % des importations québécoises en provenance de l'Europe et 0,5 % du total des importations québécoises de marchandises à l'échelle internationale.

Les importations québécoises de marchandises en provenance de l'Europe représentaient 27,1 % des importations internationales totales de marchandises du Québec.

La Suède était alors le 14e fournisseur du Québec en Europe et le 27e au monde.

Toujours en 2017, les principaux produits importés au Québec en provenance de la Suède étaient les suivants :

  • les voitures de tourisme et les autres types de véhicules (16,3 % du total);
  • les appareillages pour la coupure des circuits électriques (10,5 %);
  • les pompes pour liquides (6,1 %);
  • les préparations alimentaires non dénommées ni comprises ailleurs (3,6 %);
  • les parties de machines de sondage ou de forage (3,2 %).

Les dix principaux produits suédois importés au Québec représentaient 21,3 % des importations totales de biens dédouanés au Québec en provenance de ce pays.

Le contenu technologique des importations de biens manufacturés du Québec en provenance de la Suède se présentait comme suit :

  • les produits de moyenne-haute technologie (65,4 %);
  • les produits de faible technologie (12,5 %);
  • les produits de moyenne-faible technologie (11,4 %);
  • les produits de haute technologie (10,7 %).

Les sociétés et les investissements sous contrôle étranger5

En 2016, le nombre de filiales d'entreprises suédoises établies au Québec s'élevait à 16. Ce nombre représentait 14 % des filiales suédoises (114) établies au Canada.

Annexe

Tableau 1

Commerce de marchandises entre le Québec et la Suède, 2013-2017
(en millions de dollars canadiens)
  2013 2014 2015 2016 2017
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, août 2018.
Exportations de biens 87 104 206 173 320
Importations de biens 488 381 358 450 470
Échanges totaux* 575 485 564 623 790

Tableau 2

Exportations de marchandises du Québec, par groupe de produits à destination de la Suède, 2013-2017
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2013 2014 2015 2016 2017
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, août 2018.
Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 0,0 0,0 0,0 0,0 68,7 33,4 62,0 35,8 219,1 68,4
Minerai de cuivre et ses concentrés 0,0 0,0 0,0 0,0 21,8 10,6 9,1 5,2 9,3 2,9
Mèches de sûreté, cordeaux détonants et amorces 2,9 3,3 1,8 1,8 2,1 1,0 3,5 2,0 5,7 1,8
Titane et ouvrages en titane, y compris les déchets et débris 2,0 2,3 3,4 3,3 4,2 2,0 2,3 1,3 5,4 1,7
Voitures de tourisme et autres types de véhicules 2,8 3,2 1,3 1,3 4,6 2,2 4,6 2,7 5,4 1,7
Parties destinées aux appareils des numéros 85.25 à 85.28 9,3 10,7 6,6 6,4 8,1 3,9 6,4 3,7 5,0 1,6
Parties et accessoires des véhicules automobiles 3,0 3,4 4,9 4,7 4,1 2,0 3,0 1,7 4,4 1,4
Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 3,6 4,2 2,6 2,5 2,1 1,0 1,6 0,9 3,9 1,2
Torons, câbles et articles similaires, en fer ou en acier, non isolés pour l'électricité 4,2 4,8 6,3 6,1 6,0 2,9 3,7 2,1 3,3 1,0
Pâtes chimiques de bois, à dissoudre 0,0 0,0 0,8 0,7 1,6 0,8 1,6 0,9 2,3 0,7
10 principaux produits ci-dessus* 27,9 32,0 27,8 26,8 123,3 59,9 97,7 56,5 263,8 82,3
Autres produits 59,2 68,0 75,8 73,2 82,7 40,1 75,2 43,5 56,6 17,7
Total 87,0 100,0 103,6 100,0 206,1 100,0 172,9 100,0 320,4 100,0
Québec/Canada   24,7   26,4   42,8   32,6   42,0

Tableau 3

Importations de marchandises du Québec, par groupes de produits en provenance de la Suède, 2013-2017
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2013 2014 2015 2016 2017
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, août 2018.
Voitures de tourisme et autres types de véhicules 14,5 3,0 19,5 5,1 24,1 6,7 47,5 10,5 76,5 16,3
Appareillage pour circuits électriques 10,3 2,1 12,6 3,3 11,7 3,3 55,5 12,3 49,5 10,5
Pompes pour liquides, même comportant un dispositif mesureur 25,8 5,3 27,4 7,2 22,3 6,2 27,5 6,1 28,5 6,1
Préparations alimentaires non dénommées ni comprises ailleurs 2,1 0,4 0,8 0,2 0,5 0,1 4,8 1,1 17,5 3,7
Parties de machines de sondage ou de forage 18,3 3,7 20,4 5,3 18,6 5,2 20,6 4,6 15,0 3,2
Machines & app pr la fabrication de pâte, de papier ou de carton 11,1 2,3 11,5 3,0 12,3 3,4 9,1 2,0 11,7 2,5
Transformateurs électriques et convertisseurs électriques statiques 8,5 1,7 9,0 2,4 9,0 2,5 18,1 4,0 10,4 2,2
Transformateurs électriques et convertisseurs électriques statiques 2,9 0,6 5,5 1,5 9,7 2,7 6,3 1,4 9,1 1,9
Appareils pour le traitement de matières impliquant un changement de température 4,9 1,0 4,6 1,2 6,8 1,9 9,1 2,0 8,5 1,8
Meubles et leurs parties 10,2 2,1 7,7 2,0 9,0 2,5 9,5 2,1 8,4 1,8
10 principaux produits ci-dessus* 108,4 22,2 119,0 31,2 124,0 34,6 208,0 46,2 235,1 50,0
Autres produits 379,3 77,8 262,5 68,8 234,2 65,4 242,1 53,8 234,8 50,0
Total 487,8 100,0 381,4 100,0 358,2 100,0 450,2 100,0 469,9 100,0
Québec/Canada   25,3   20,9   19,2   21,9   21,4

Tableau 4

Exportations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits à destination de la Suède, selon le niveau de technologie, 2013-2017
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2013 2014 2015 2016 2017
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, août 2018.
Haute technologie 24,7 28,5 32,6 31,8 96,5 53,4 89,8 55,7 234,2 78,6
Moyenne-haute technologie 27,5 31,8 39,1 38,2 32,0 17,7 33,1 20,5 37,1 12,0
Moyenne-faible technologie 21,1 24,4 15,9 15,6 37,4 20,7 18,3 11,4 13,5 4,4
Faible technologie 13,3 15,4 14,7 14,4 14,9 8,2 19,9 12,3 15,7 5,1
Total manufacturier* 86,4 100,0 102,4 100,0 180,8 100,0 161,1 100,0 309,5 100,0

Tableau 5

Importations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits en provenance de la Suède, selon le niveau de technologie, 2013-2017
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2013 2014 2015 2016 2017
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, août 2018.
Haute technologie 89,1 18,4 68,7 18,2 51,0 14,4 45,6 10,2 49,8 10,7
Moyenne-haute technologie 206,7 42,6 192,4 51,0 206,3 58,0 295,2 66,2 304,7 65,4
Moyenne-faible technologie 154,6 31,8 81,5 21,6 65,2 18,4 63,0 14,1 52,9 11,4
Faible technologie 34,9 7,2 34,8 9,2 32,9 9,2 42,3 9,5 58,2 12,5
Total manufacturier* 485,4 100,0 377,4 100,0 355,4 100,0 446,1 100,0 465,5 100,0

1. Les 36 pays membres de l'OCDE sont : l'Allemagne, l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Canada, le Chili, la Corée, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, les États-Unis, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Islande, Israël, l'Italie, le Japon, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, le Mexique, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République slovaque, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Slovénie, la Suède, la Suisse et la Turquie.

2. PIB basé sur la parité de pouvoir d’achat (PPA).

3. Dans le présent contexte, les termes biens et marchandises sont interchangeables.

4. Voir les tableaux 1 à 5 de l’annexe pour des données additionnelles.

5. Source : Statistique Canada, Liens de parenté entre sociétés, [CD-ROM], 4e trimestre de 2016.