Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Économie et commerce

Note abrégée sur le commerce Québec-Portugal

Mars 2018

Cette note dresse le portrait de l'économie du pays et de l'évolution des échanges commerciaux qu'il entretient avec le Québec.

L'économie portugaise

Portugal
Principaux indicateurs, 2016
* Nombre d'unités d'euros par dollar canadien sur une moyenne de 250 jours en 2016.
Sources : Fonds monétaire international (FMI), Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Banque du Canada et Organisation mondiale du commerce (OMC).
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI), novembre 2017.
Population (en millions) 10,3
PIB (en milliards de dollars américains courant) 204,6
PIB par habitant (en dollars américains courant) 19 820,8
Taux de croissance du PIB réel (%) 1,4
Taux d'inflation (%) 0,6
Taux de chômage (%) 11,0
Taux de change* 0,6821
Exportations de marchandises et services (en milliards de dollars américains courants) 84,8
Importations de marchandises et services (en milliards de dollars américains courants) 82,3

Le contexte économique en abrégé

L'économie portugaise reprend progressivement de la vigueur, après avoir été durement touchée par la crise mondiale de 2008 ainsi que par celle de la dette souveraine de 2011. Durant cette dernière crise, le Portugal a enregistré l'une des plus mauvaises performances économiques parmi les pays membres de l'OCDE1. Tant en 2011 (−1,8 %) qu'en 2012 (−4,0 %), il n'a été dépassé que par la Grèce (−9,1 % en 2011 et −7,3 % en 2012).

Cependant, après des années de décroissance, le pays a retrouvé, en 2014, le chemin de la croissance. Selon l'OCDE, cette embellie a été le résultat de la mise en place de réformes structurelles majeures par l'État depuis 2011. Ces réformes avaient notamment pour but de réduire le chômage, qui a connu un sommet historique en 2012. Elles ont permis au pays de quitter, en 2014, le programme d'assistance financière du FMI-UE (Union européenne).

Du point de vue des finances publiques en général et budgétaires en particulier, le Portugal est, depuis 2009, sous le coup de la procédure pour déficit excessif imposée par l'UE-282. Selon l'OCDE, il est parvenu à réduire ses déficits budgétaires depuis 2010. Cette année-là, le pays a enregistré un déficit atteignant le niveau historique de 11,2 % de son produit intérieur brut (PIB). Depuis 2015, le déficit fiscal est inférieur à ceux enregistrés après les crises, alors que durant la période de 2000 à 2008, il a été, en moyenne, de 4,4 %.

Selon les données du FMI, en 2016, le Portugal comptait pour 0,3 % du PIB3 mondial et pour 1,5 % de celui de l'UE-28, ce qui en faisait la 56e économie au monde et la 14e de l'UE-28.

En 2017, le Portugal a enregistré les résultats économiques suivants :

  • une croissance du PIB réel de 2,6 %;
  • un taux d'inflation de 1,5 %;
  • un taux de chômage de 9,1 %;
  • un déficit budgétaire correspondant à 1,5 % du PIB.

Les prévisions économiques de l'OCDE sont relativement positives à l'égard du Portugal. La croissance devrait légèrement fléchir et s'établir à 2,3 %, tant en 2018 qu'en 2019. Selon l'OCDE, les exportations continueront à soutenir cette croissance et devraient contribuer à l'augmentation de l'investissement.

Le commerce de marchandises4 entre le Québec et le Portugal5

L'évolution des échanges

En 2017, les échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et le Portugal se chiffraient à 316,8 M$, ce qui représentait une hausse de 6,4 % par rapport à l'année 2016. Cette hausse était liée à l'augmentation des exportations (+26,8 M$ ou +20,0 %), alors que les importations avaient diminué (−7,8 M$ ou −4,7 %).

Au cours de la période considérée (2013-2017), la croissance annuelle moyenne de la valeur des échanges était négative (−5,6 %).

  • En 2017, la valeur de ces échanges représentait 37,4 % des échanges commerciaux de biens entre le Canada et le Portugal.

Toujours en 2017, le commerce de marchandises entre le Québec et le Portugal représentait 0,9 % du commerce québécois avec l'Europe6 et 0,2 % de l'ensemble du commerce international de marchandises du Québec.

  • Le commerce québécois de marchandises avec l'Europe représentait 20,6 % de l'ensemble du commerce international de marchandises du Québec.

Le Portugal était alors le 19e partenaire commercial du Québec en Europe et le 42e au monde.

Évolution des échanges entre le Québec et le Portugal : 2013-2017
(en millions de dollars)
  2013 2014 2015 2016 2017
* Les chiffres étant arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, mars 2018.
Exportations 259,5 138,8 89,9 134,5 161,3
Importations 148,7 178,8 205,9 163,2 155,5
Commerce total* 408,2 317,6 295,8 297,7 316,8

Les exportations

En 2017, la valeur des exportations du Québec vers le Portugal s'établissait à 161,3 M$, ce qui correspondait à une hausse de 20,0 % par rapport à 2016. Cette hausse découlait notamment de l'augmentation des exportations d'avions, d'hélicoptères et d'autres véhicules aériens ou spatiaux (+31,2 M$).

  • Toujours en 2017, la valeur des exportations québécoises à destination du Portugal correspondait à 59,6 % de la valeur des exportations canadiennes vers ce pays.

La même année, les exportations de marchandises du Québec vers le Portugal représentaient 1,4 % des exportations québécoises vers l'Europe et 0,2 % du total des exportations québécoises de marchandises à l'échelle internationale.

  • Les exportations québécoises de marchandises vers l'Europe représentaient 13,7 % des exportations internationales totales de marchandises du Québec.

Le Portugal était, par ailleurs, le 18e client en Europe et le 34e client international du Québec pour ce qui est des exportations de marchandises.

Toujours en 2017, les principaux produits du Québec exportés vers le Portugal étaient les suivants :

  • les avions, les hélicoptères et les autres véhicules aériens ou spatiaux (40,0 % du total);
  • les fèves de soja, même concassées (34,3 %);
  • le maïs (7,9 %);
  • les bois sciés ou dédossés au long, tranchés ou déroulés (2,0 %);
  • les chlorates et les perchlorates (1,8 %).

Les dix principaux produits québécois exportés vers le Portugal représentaient alors 90,7 % des exportations du Québec vers ce pays.

En 2017, le contenu en technologie des exportations de biens manufacturés du Québec vers ce pays se présentait comme suit :

  • les produits de haute technologie (77,1 %);
  • les produits de moyenne-haute technologie (11,0 %);
  • les produits de faible technologie (8,0 %);
  • les produits de moyenne-faible technologie (4,0 %).

Les importations

En 2017, la valeur des biens dédouanés au Québec en provenance du Portugal s'établissait à 155,5 M$, ce qui représentait une baisse de 4,7 % par rapport à l'année précédente. Cette diminution était notamment liée à la baisse des importations de barres en fer ou en aciers non alliés (−13,8 M$).

  • Toujours en 2017, la valeur des importations québécoises en provenance du Portugal correspondait à 26,9 % de la valeur des importations canadiennes en provenance de ce pays.

La même année, les importations de marchandises du Québec en provenance du Portugal représentaient 0,6 % des importations québécoises en provenance de l'Europe et 0,2 % du total des importations québécoises de marchandises à l'échelle internationale.

  • Les importations québécoises de marchandises en provenance de l'Europe représentaient 27,1 % des importations internationales totales de marchandises du Québec.

Le Portugal était alors le 21e fournisseur du Québec en Europe et le 45e au monde.

Toujours en 2017, les principaux produits importés au Québec en provenance du Portugal étaient les suivants :

  • le vin de raisins frais (23,5 % du total);
  • les meubles et leurs parties (9,1 %);
  • les chaussures à semelles extérieures en caoutchouc, en plastique et en cuir naturel (6,0 %);
  • les feuilles, les pellicules, les bandes et les lames, en matières plastiques (4,5 %);
  • le linge de lit, de table, de toilette ou de cuisine (3,1 %).

Les dix principaux produits portugais importés au Québec représentaient alors 59,8 % des importations totales de biens du Québec en provenance du Portugal.

En 2017, le contenu en technologie des importations de biens manufacturés du Québec en provenance du Portugal se présentait comme suit :

  • les produits de faible technologie (71,1 %);
  • les produits de moyenne-faible technologie (20,3 %);
  • les produits de moyenne-haute technologie (5,8 %);
  • les produits de haute technologie (2,8 %).

Les sociétés et les investissements sous contrôle étranger7

En 2016, le nombre de filiales d'entreprises portugaises établies au Québec s'élevait à 2. Ce nombre représentait 20,0 % des filiales (10) portugaises implantées au Canada.

Annexe

Tableau 1

Commerce de marchandises entre le Québec et Portugal, 2013-2017
(en millions de dollars)
* Les chiffres étant arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, mars 2018.
2013 2014 2015 2016 2017
Exportations de biens 259 139 90 134 161
Importations biens 149 179 206 163 155
Échanges totaux* 408 318 296 298 317

Tableau 2

Exportations de marchandises du Québec, par groupe de produits à destination du Portugal, 2013-2017
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2013 2014 2015 2016 2017
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, mars 2018.
Avions, d'hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 140,2 54,0 94,0 67,7 57,2 63,6 33,3 24,8 64,5 40,0
Fèves de soja, même concassées 75,9 29,3 0,0 0,0 0,0 0,0 37,2 27,7 55,3 34,3
Maïs 17,7 6,8 21,2 15,3 0,0 0,0 29,2 21,7 12,8 7,9
Bois sciés ou dédossés au long, tranchés ou déroulés 1,1 0,4 1,6 1,2 1,4 1,6 1,4 1,1 3,2 2,0
Chlorates et perchlorates 2,2 0,8 3,5 2,5 3,5 3,8 3,6 2,7 2,8 1,8
Polyacétals, autres polyéthers et résines époxydes 0,1 0,0 0,7 0,5 0,0 0,0 0,3 0,2 2,6 1,6
Papier journal en rouleaux ou en feuilles 2,8 1,1 2,7 1,9 0,8 0,9 2,6 1,9 2,5 1,5
Autres aciers alliés en lingots ou autres formes primaires 0,0 0,0 0,0 0,0 0,1 0,1 0,0 0,0 1,2 0,7
Constructions et parties en fonte, en fer et en acier 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,7 0,5
Légumes à cosse secs, écossés, même décortiqués ou cassés 0,7 0,3 1,5 1,1 0,4 0,5 0,6 0,4 0,6 0,4
10 principaux produits ci-dessus* 240,7 92,7 125,3 90,3 63,3 70,5 108,2 80,5 146,3 90,7
Autres produits* 18,8 7,3 13,5 9,7 26,6 29,5 26,2 19,5 15,0 9,3
Total* 259,5 100,0 138,8 100,0 89,9 100,0 134,5 100,0 161,3 100,0
Québec/Canada   83,1   61,5   48,3   52,3   59,6

Tableau 3

Importations de marchandises du Québec, par groupes de produits en provenance du Portugal, 2013-2017
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2013 2014 2015 2016 2017
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, mars 2018.
Vin de raisins frais 31,1 20,9 29,8 16,6 33,2 16,1 34,8 21,3 36,6 23,5
Meubles et leurs parties 10,2 6,9 14,7 8,2 14,2 6,9 14,3 8,7 14,1 9,1
Chaussures à semelles extérieures en caoutchouc, en plastique et en cuir naturel 7,2 4,8 9,0 5,0 9,1 4,4 9,0 5,5 9,3 6,0
Feuilles, pellicules, bandes et lames, en matières plastiques 4,8 3,2 5,2 2,9 3,9 1,9 5,5 3,4 7,1 4,5
Linge de lit, de table, de toilette ou de cuisine 3,1 2,1 4,8 2,7 4,2 2,1 4,7 2,9 4,8 3,1
Ficelles, cordes et cordages, tressés ou non 2,3 1,6 3,2 1,8 2,5 1,2 3,7 2,3 4,7 3,0
T-shirts et maillots de corps, en bonneterie 1,7 1,2 2,0 1,1 2,4 1,2 3,5 2,1 4,3 2,8
Chandails, gilets et articles similaires 0,7 0,5 1,2 0,7 1,7 0,8 2,8 1,7 4,2 2,7
Ouvrages en asphalte ou en produits similaires (poix de pétrole et brais) 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 4,7 2,9 4,1 2,6
Réservoirs, foudres, cuves et récipients similaires 0,3 0,2 0,0 0,0 0,5 0,3 4,3 2,6 3,8 2,4
10 principaux produits ci-dessus* 61,4 41,3 69,9 39,1 71,6 34,8 87,2 53,4 93,0 59,8
Autres produits* 87,3 58,7 108,9 60,9 134,3 65,2 76,0 46,6 62,5 40,2
Total* 148,7 100,0 178,8 100,0 205,9 100,0 163,2 100,0 155,5 100,0
Québec/Canada   40,1   36,7   33,3   29,5   26,9

Tableau 4

Exportations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits à destination du Portugal, selon le niveau de technologie, 2013-2017
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2013 2014 2015 2016 2017
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, mars 2018.
Haute technologie 147,9 90,5 96,8 83,9 67,3 81,0 39,2 67,5 67,3 77,1
Moyenne-haute technologie 4,3 2,7 7,2 6,2 7,3 8,8 8,4 14,4 9,6 11,0
Moyenne-faible technologie 6,4 3,9 6,0 5,2 5,5 6,6 5,5 9,4 3,5 4,0
Faible technologie 4,8 2,9 5,4 4,7 3,0 3,6 5,0 8,6 7,0 8,0
Total manufacturier* 163,4 100,0 115,3 100,0 83,1 100,0 58,0 100,0 87,3 100,0

Tableau 5

Importations de biens manufacturés au Québec, par groupes de produits en provenance du Portugal, selon le niveau de technologie, 2013-2017
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2013 2014 2015 2016 2017
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, mars 2018.
Haute technologie 4,4 3,0 3,9 2,2 14,5 7,2 5,8 3,6 4,2 2,8
Moyenne-haute technologie 24,1 16,4 70,3 39,7 40,1 19,8 9,9 6,2 8,8 5,8
Moyenne-faible technologie 45,2 30,8 18,7 10,6 61,2 30,2 40,3 25,2 30,5 20,3
Faible technologie 73,4 49,9 83,9 47,5 86,9 42,9 104,2 65,1 107,2 71,1
Total manufacturier* 147,0 100,0 176,8 100,0 202,8 100,0 160,1 100,0 150,7 100,0

1. Les 35 pays membres de l'OCDE sont l'Allemagne, l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Canada, le Chili, la Corée, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, les États-Unis, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Islande, Israël, l'Italie, le Japon, la Lettonie, le Luxembourg, le Mexique, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République slovaque, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Slovénie, la Suède, la Suisse et la Turquie.

2. Selon les traités de fonctionnement de l'UE-28, le déficit budgétaire des pays membres ne doit pas dépasser 3 % du PIB. L'UE-28 regroupe les pays suivants : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la République de Chypre, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, la République de Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.

3. PIB basé sur la parité de pouvoir d'achat (PPA).

4. Dans le présent contexte, les termes biens et marchandises sont interchangeables.

5. Voir les tableaux 1 à 5 de l'annexe pour des données additionnelles.

6. Les pays d'Europe avec lesquels le Québec commerce sont : l'Albanie, l'Allemagne, l'Andorre, l'Arménie, l'Autriche, l'Azerbaïdjan, la Belgique, la République de Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Géorgie, Gibraltar, la Grèce, la Hongrie, les îles Féroé, l'Irlande, l'Islande, l'Italie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, la Macédoine, Malte, la République de Moldavie, le Monténégro, la Norvège, l'Ouzbékistan, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Russie, la Serbie, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ukraine.

7. Source : Statistique Canada, Liens de parenté entre sociétés, 4e trimestre de 2016.