Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Économie et commerce

Note abrégée sur l'économie et le commerce de Hong Kong

Novembre 2017

L'économie hongkongaise

Hong Kong
Principaux indicateurs, 2016
* Nombre d'unités de dollars de Hong Kong par dollar canadien sur une moyenne de 250 jours en 2016.
Sources : Fonds monétaire international (FMI), Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Banque du Canada et Organisation mondiale du commerce (OMC).
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI), novembre 2017.
Population (en millions) 7,4
PIB (en G$ US courants) 320,9
PIB par habitant (en $ US courants) 43 561,1
Taux de croissance du PIB réel (%) 2,0
Taux d'inflation (%) 2,6
Taux de chômage (%) 2,7
Taux de change* 5,8594
Exportations de marchandises et services (en G$ US courants) 615,1
Importations de marchandises et services (en G$ US courants) 621,6

Le contexte économique en abrégé

En 1997, Hong Kong a été cédée par le Royaume-Uni à la Chine. L'économie de la région a connu de fortes performances au cours des décennies suivantes. Cependant, cette croissance économique soutenue a été ralentie par la crise immobilière des années 1990 en Asie (éclatement de la bulle du prix des actifs) ainsi que par la crise économique et financière de 2008, qui ont durement touché Hong Kong. Par contre, chaque fois, la région a su retrouver le chemin d'une solide croissance économique lors des années subséquentes.

Traditionnellement, l'économie hongkongaise dépendait plus des États-Unis que de la Chine. Cependant, au courant des dernières années, la situation économique de la mère patrie est venue influencer de plus en plus celle de Hong Kong. C'est d'ailleurs l'une des raisons expliquant le ralentissement de l'économie hongkongaise depuis 2015, qui est arrivé au même moment que celui de la Chine.

Du point de vue des finances publiques en général et budgétaires en particulier, Hong Kong s'est dotée d'une politique fiscale prudente et d'outils de supervision du système fiscal permettant de générer des surplus qui sont utilisés, si nécessaire. Ce solide cadre réglementaire et de supervision a pour but de limiter la création de vulnérabilités systémiques.

En 2016, Hong Kong a enregistré les résultats économiques suivants :

  • une croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de 2,0 %, selon les données du FMI;
  • une inflation de 2,6 %;
  • un taux de chômage de 2,7 %;
  • un surplus budgétaire correspondant à 4,0 % du PIB.

Selon les données du FMI, toujours en 2016, le PIB1 de Hong Kong se situait au 44e rang mondial, derrière le Chili et devant le Venezuela, et au 14e rang de l'Asie2.

Les perspectives économiques du FMI sont modérées pour Hong Kong. La reprise de la croissance devrait être timide, mais progressive au courant des prochaines années, grâce à la consommation intérieure et à la stabilité du marché du travail. Cette croissance économique devrait être de 1,9 % en 2017 et de 2,4 % en 2018.

Le commerce de marchandises3 entre le Québec et Hong Kong4

L'évolution des échanges

En 2016, les échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et Hong Kong se chiffraient à 365,5 M$, ce qui représente une baisse de 20,5 % par rapport à l'année 2015. Cette baisse s'explique principalement par la diminution des exportations (-92 M$ ou -22,1 %). Les importations ont aussi diminué, mais dans une moindre mesure (-2 M$ ou -4,8 %).

Au cours de la période considérée (2012-2016), la croissance annuelle moyenne de la valeur des échanges était positive (+13,6 %).

En 2016, la valeur de ces échanges représentait 13,9 % des échanges commerciaux de biens entre le Canada et Hong Kong.

Cette même année, Hong Kong se classait au 12e rang des partenaires commerciaux du Québec en Asie, derrière le Bangladesh et devant le Cambodge, et au 36e rang des partenaires commerciaux internationaux du Québec.

Évolution des échanges de marchandises entre le Québec et Hong Kong, 2012-2016, en millions de dollars
  2012 2013 2014 2015 2016
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, novembre 2017.
Exportations de biens et services 198,5 268,6 331,9 417,0 324,7
Importations de biens et services 36,3 41,4 37,6 42,8 40,7
Commerce total 234,8 310,0 369,5 459,8 365,5

Les exportations

En 2016, la valeur des exportations de marchandises du Québec à destination de Hong Kong s'établissait à 324,7 M$ et représentait 13,9 % de la valeur des exportations totales canadiennes vers cette région. Elle correspondait également à une baisse de 22,1 % par rapport à l'année précédente. Cette baisse était principalement attribuable au recul des exportations d'avions, d'hélicoptères et d'autres véhicules aériens ou spatiaux (-76,0 M$).

Toujours en 2016, les exportations de marchandises du Québec vers Hong Kong représentaient 4,6 % des exportations québécoises vers l'Asie et 0,4 % du total des exportations québécoises de marchandises à l'échelle internationale.

Les exportations québécoises de marchandises vers l'Asie représentaient alors 8,7 % des exportations internationales totales de marchandises du Québec.

La même année, Hong Kong était le 6e client du Québec en Asie, derrière Singapour, et le 20e client international du Québec.

En 2016, les cinq produits en tête de liste des exportations étaient les suivants :

  • les avions, les hélicoptères et les autres véhicules aériens ou spatiaux (36,3 % du total);
  • les appareils pour la téléphonie (4,5 %);
  • les médicaments présentés sous forme de doses (3,1 %);
  • les circuits intégrés et les microassemblages électroniques (3,0 %);
  • les instruments et les appareils pour les analyses physiques et chimiques (2,6 %).

La valeur des dix principaux produits québécois exportés vers Hong Kong représentait alors 58,7 % de la valeur de l'ensemble des exportations du Québec vers cette région.

En 2016, le contenu en technologie des exportations de biens manufacturés à destination de Hong Kong se répartissait comme suit :

  • les produits de haute technologie (71,8 %);
  • les produits de faible technologie (15,9 %);
  • les produits de moyenne-haute technologie (10,6 %);
  • les produits de moyenne-faible technologie (1,7 %).

Au cours de la période considérée (2012-2016), les produits de haute technologie ont dominé les exportations du Québec à destination de Hong Kong.

Les importations

En 2016, la valeur des biens dédouanés au Québec en provenance de Hong Kong était de 40,7 M$, ce qui représentait 13,8 % de la valeur totale des importations canadiennes en provenance de cette région. Elle correspondait également à une baisse de 4,8 % par rapport à l'année 2015.

Toujours en 2016, les importations de marchandises du Québec en provenance de Hong Kong représentaient 0,2 % des importations québécoises en provenance de l'Asie.

Hong Kong était alors le 16e fournisseur du Québec en Asie et le 74e au monde.

Cette même année, les cinq produits en tête de liste des biens manufacturés dédouanés au Québec en provenance de cette région étaient les suivants :

  • les jouets, les modèles réduits, les puzzles, etc. (19,5 % du total);
  • les livres, les brochures et les imprimés similaires même sur feuillets isolés (5,4 %);
  • les circuits imprimés (4,3 %);
  • les extraits de malt et la préparation d'aliments de farines sans cacao (3,0 %);
  • les provitamines, les vitamines naturelles ou reproduites par synthèse et les dérivés (2,8 %).

La valeur des dix principaux produits québécois exportés vers Hong Kong représentait 46,6 % de la valeur de l'ensemble des exportations vers ce pays.

En 2016, le contenu en technologie des biens manufacturés dédouanés au Québec en provenance de Hong Kong se présentait comme suit :

  • les produits de faible technologie (47,3 %);
  • les produits de haute technologie (27,5 %);
  • les produits de moyenne-haute technologie (15,4 %);
  • les produits de moyenne-faible technologie (9,8 %).

Au cours de la période considérée (2012-2016), les produits de faible technologie ont dominé les importations.

Les sociétés et les investissements sous contrôle étranger5

En 2016, le nombre de filiales d'entreprises hongkongaises établies au Québec s'élevait à 96. Ce nombre représentait 5,4 % des filiales (166) hongkongaises implantées au Canada. Cela situe Hong Kong au 22e rang, derrière Chypre (10 filiales) et devant la Finlande (7), en ce qui a trait au nombre de sociétés étrangères installées au Québec.

Annexe

Tableau 1

Commerce de marchandises entre le Québec et Hong Kong, 2012-2016
(en millions de dollars canadiens*)
  2012 2013 2014 2015 2016
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, novembre 2017.
Exportations de biens 199 269 332 417 325
Importations de biens 36 41 38 43 41
Échanges totaux* 235 310 369 460 365

Tableau 2

Exportations de marchandises du Québec, par groupes de produits à destination de Hong Kong, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, novembre 2017.
Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 0,0 0,0 94,7 35,3 112,3 33,8 194,0 46,5 118,0 36,3
Appareils pour la téléphonie 13,5 6,8 2,9 1,1 7,6 2,3 11,3 2,7 14,6 4,5
Médicaments présentés sous forme de doses 4,3 2,1 2,2 0,8 5,3 1,6 7,1 1,7 9,9 3,1
Circuits intégrés et microassemblages électroniques 3,9 2,0 4,8 1,8 7,1 2,1 13,8 3,3 9,9 3,0
Instruments et appareils pour les analyses physiques et chimiques 6,5 3,3 5,3 2,0 6,9 2,1 4,8 1,2 8,6 2,6
Préparations alimentaires non dénommées, ni comprises ailleurs 8,2 4,1 4,7 1,8 7,0 2,1 9,2 2,2 7,3 2,2
Viande de porc fraîche, réfrigérée ou congelée 7,0 3,5 8,2 3,0 11,4 3,4 19,1 4,6 6,5 2,0
Ordinateurs et leurs unités 3,6 1,8 4,2 1,5 2,8 0,8 2,3 0,5 5,7 1,8
Abats comestibles des animaux des espèces bovine et porcine 4,7 2,4 2,3 0,9 9,4 2,8 11,4 2,7 5,2 1,6
Dispositifs à cristaux liquides, lasers, autres que diodes laser et appareils d'optique 0,2 0,1 0,2 0,1 0,4 0,1 0,8 0,2 4,8 1,5
10 principaux produits ci-dessus* 51,9 26,2 129,5 48,2 170,2 51,3 273,8 65,6 190,6 58,7
Autres produits 146,6 73,8 139,1 51,8 161,7 48,7 143,3 34,4 134,2 41,3
Total 198,5 100,0 268,6 100,0 331,9 100,0 417,0 100,0 324,7 100,0
Québec/Canada   8,0   5,5   7,2   10,7   13,9

Tableau 3

Importations de marchandises du Québec, par groupes de produits en provenance de Hong Kong, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, novembre 2017.
Jouets, modèles réduits, puzzles, etc. 0,6 1,7 1,2 3,0 0,7 1,8 5,1 12,0 8,0 19,5
Livres, brochures et imprimés similaires même sur feuillets isolés 1,6 4,5 2,4 5,9 2,1 5,6 2,2 5,1 2,2 5,4
Circuits imprimés 2,7 7,4 3,5 8,4 2,0 5,4 1,5 3,5 1,7 4,3
Extraits de malt et préparation d'aliments de farines sans cacao 0,8 2,2 0,9 2,1 0,8 2,2 1,0 2,4 1,2 3,0
Provitamines, vitamines naturelles ou reproduites par synthèse et dérivés 0,2 0,5 0,2 0,4 0,2 0,6 0,2 0,4 1,2 2,8
Appareils pour la téléphonie 1,0 2,8 1,0 2,4 1,3 3,5 1,2 2,8 1,1 2,6
Accumulateurs électriques, y compris leurs séparateurs 0,2 0,6 0,3 0,8 0,4 1,1 0,7 1,5 1,0 2,5
Articles bijouterie et de joaillerie, en métaux précieux ou plaqués 1,5 4,2 1,1 2,7 1,3 3,5 1,1 2,6 0,9 2,3
Parties d'avions, d'hélicoptères et d'autres véhicules aériens 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,1 0,9 2,1
Feuilles et pellicules, etc., non alvéolaires, non renforcées, ni stratifiées 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,1 0,8 2,1
10 principaux produits ci-dessus* 8,7 23,9 10,6 25,7 8,9 23,7 13,0 30,4 19,0 46,6
Autres produits* 27,6 76,1 30,7 74,3 28,7 76,3 29,7 69,6 21,8 53,4
Total 36,3 100,0 41,4 100,0 37,6 100,0 42,8 100,0 40,7 100,0
Québec/Canada   13,0   16,0   13,6   13,2   13,8

Tableau 4

Exportations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits à destination de Hong Kong, selon le niveau de technologie, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, novembre 2017.
Haute technologie 47,3 29,2 135,7 57,7 168,1 56,3 260,0 69,7 204,5 71,8
Moyenne-haute technologie 57,3 35,4 40,2 17,1 66,7 22,3 38,6 10,4 30,3 10,6
Moyenne-faible technologie 8,9 5,5 9,1 3,9 12,2 4,1 4,0 1,1 4,8 1,7
Faible technologie 48,3 29,9 50,3 21,4 51,8 17,3 70,2 18,8 45,3 15,9
Total manufacturier* 161,8 100,0 235,4 100,0 298,9 100,0 372,8 100,0 284,9 100,0

Tableau 5

Importations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits en provenance de Hong Kong, selon le niveau de technologie, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Classification SH4 2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Source : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques, MESI, novembre 2017.
Haute technologie 10,8 31,7 11,5 30,0 9,2 26,2 11,6 28,8 10,5 27,5
Moyenne-haute technologie 4,7 13,9 5,5 14,4 7,3 20,8 6,1 15,3 5,9 15,4
Moyenne-faible technologie 3,5 10,3 5,3 13,8 5,1 14,5 4,3 10,7 3,7 9,8
Faible technologie 15,1 44,2 16,1 41,9 13,5 38,6 18,2 45,2 18,1 47,3
Total manufacturier* 34,1 100,0 38,4 100,0 35,1 100,0 40,2 100,0 38,2 100,0

1. PIB basé sur la parité de pouvoir d'achat (PPA).

2. L'Asie regroupe les régions ou pays suivants : l'Afghanistan, le Bangladesh, le Bhoutan, la Birmanie, le Brunei Darussalam, le Cambodge, la Chine, la Corée du Nord, la Corée du Sud, Hong Kong, l'Inde, l'Indonésie, le Japon, le Laos, Macao, la Malaisie, les Maldives, la Mongolie, le Népal, le Pakistan, les Philippines, Singapour, le Sri Lanka, Taïwan, la Thaïlande, le Timor oriental et le Vietnam.

3. Dans le présent contexte, les termes biens et marchandises sont interchangeables.

4. Voir les tableaux 1 à 5 de l'annexe pour des données additionnelles.

5. Source : Statistique Canada, Liens de parenté entre sociétés, [CD-ROM], 4e trimestre de 2016.

6. Source : Statistique Canada, Liens de parenté entre sociétés, [CD-ROM], 4e trimestre de 2016.