Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Économie et commerce

Note abrégée sur le commerce Québec-Thaïlande

Novembre 2017

Cette note dresse le portrait de l'économie du pays et de l'évolution des échanges commerciaux qu'il entretient avec le Québec.

L'économie thaïlandaise

Thaïlande
Principaux indicateurs, 2016
* Nombre d'unités de bahts par dollar canadien sur une moyenne de 250 jours en 2016.
Sources : Fonds monétaire international (FMI), Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Banque du Canada et Organisation mondiale du commerce (OMC).
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI), novembre 2017.
Population (en millions) 69,0
PIB (en milliards de dollars américains courants) 407,1
PIB par habitant (en dollars américains courants) 5 901,8
Taux de croissance du PIB réel (en pourcentage) 3,2
Taux d'inflation (en pourcentage) 0,2
Taux de chômage (en pourcentage) 0,8
Taux de change* 26,6312
Exportations de marchandises et services
(en milliards de dollars américains courants)
281,5
Importations de marchandises et services
(en milliards de dollars américains courants)
236,1

Le contexte économique en abrégé

La croissance de l'économie thaïlandaise a été relativement forte durant les deux dernières décennies. Cependant, l'économie du pays, l'une des plus ouvertes au monde, a été fortement touchée au cours des dix dernières années, notamment par la crise économique et financière de 2008, par le tremblement de terre de 2011 au Japon ainsi que par les inondations en Thaïlande en 2011. Ces événements ont plombé les exportations thaïlandaises, qui sont le moteur économique du pays. Néanmoins, après chaque difficulté, l'économie du pays a su se relever.

Du point de vue budgétaire (et des finances publiques en général), l'État a eu la marge de manœuvre nécessaire afin de stimuler rapidement l'économie du pays en réponse aux différents événements qui l'ont perturbée. Selon le FMI, ce coussin budgétaire est le résultat d'années de vigoureuses précautions dans les politiques fiscales ainsi que dans le contrôle de l'inflation, qui ont permis d'accumuler des surplus. Malgré des politiques expansionnistes d'après-crise, l'État a su contrôler ses dépenses, évitant ainsi d'alourdir sa dette, qui n'a jamais atteint plus de 60 % de son produit intérieur brut (PIB). Cependant, la Thaïlande subit toujours les effets de l'importante crise politique survenue au pays en 2014. Depuis, sa croissance économique est plus faible que par le passé, même si l'État tente de la stimuler en déployant un vaste plan d'infrastructures.

En 2016, la Thaïlande a enregistré les résultats économiques suivants :

  • une croissance du PIB réel de 3,2 %, selon les données du FMI;
  • une inflation de 0,2 %;
  • un taux de chômage de 0,8 % (le plus bas d'Asie);
  • un solde budgétaire correspondant à 0,5 % du PIB.

Toujours en 2016, selon les données du FMI, le PIB1 de la Thaïlande se situait au 20e rang mondial, après celui de l'Australie et devant celui de l'Égypte, et au 6e rang en Asie.

Selon les perspectives économiques du FMI, la récupération amorcée après la crise de 2014 devrait se poursuivre, mais de manière modérée. Cependant, la volatilité et les tensions géopolitiques actuelles en Asie, en plus de l'incertitude entourant l'environnement politique intérieur, pourraient perturber l'économie du pays. Les prévisions du FMI indiquent une croissance de l'économie thaïlandaise :

  • de 3,0 % en 2017;
  • de 3,3 % en 2018;
  • de 3,2 % en 2019.

Le commerce de marchandises2 entre le Québec et la Thaïlande3

L'évolution des échanges

En 2016, les échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et la Thaïlande se chiffraient à 580 M$, ce qui représente une baisse de 7,0 % par rapport à l'année 2015. Cette baisse s'expliquait principalement par la diminution des exportations (−41 M$).

Au cours de la période considérée (2012-2016), la croissance annuelle moyenne de la valeur des échanges a été positive (+4,7 %). En 2016, la valeur de ces échanges représentait 14,3 % des échanges commerciaux de biens du Canada avec ce pays.

Cette même année, la Thaïlande se classait au 8e rang des partenaires commerciaux du Québec en Asie et au 31e rang des partenaires commerciaux internationaux du Québec.

Évolution des échanges de marchandises entre le Québec et la Thaïlande, 2012-2016
(en millions de dollars)
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec. Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017
  2012 2013 2014 2015 2016
Exportations 85,7 85,8 177,2 148,8 108,1
Importations 430,0 412,4 417,2 475,4 472,3
Commerce total* 515,7 498,2 594,5 624,1 580,3

Les exportations

En 2016, la valeur des exportations de marchandises du Québec à destination de la Thaïlande s'établissait à 108,1 M$ et représentait 12,0 % de la valeur des exportations totales canadiennes vers ce pays. Elle correspondait également à une baisse de 27,4 % par rapport à l'année 2015.

Toujours en 2016, les exportations de marchandises du Québec vers la Thaïlande représentaient 1,5 % des exportations québécoises vers l'Asie et 0,1 % des exportations internationales totales de marchandises du Québec.

Les exportations québécoises de marchandises vers l'Asie représentaient alors 8,6 % des exportations internationales totales de marchandises du Québec.

La même année, la Thaïlande était le 9e client du Québec en Asie et le 38e client international du Québec.

En 2016, les cinq produits en tête de liste des exportations étaient les suivants :

  • les fèves de soja, même concassées (13,1 % du total);
  • les simulateurs de vol et leurs parties (11,3 %);
  • les turboréacteurs, les turbopropulseurs et les autres turbines à gaz (8,8 %);
  • les appareils pour la téléphonie (4,0 %);
  • les instruments et les appareils pour les analyses physiques ou chimiques et pour les essais de viscosité (3,5 %).

La valeur des dix principaux produits québécois exportés vers la Thaïlande représentait alors 56,5 % de la valeur de l'ensemble des exportations du Québec vers ce pays.

En 2016, le contenu en technologie des exportations de biens manufacturés à destination de la Thaïlande se répartissait comme suit :

  • les produits de moyenne-haute technologie (48,5 %);
  • les produits de haute technologie (31,3 %);
  • les produits de faible technologie (12,4 %);
  • les produits de moyenne-faible technologie (7,8 %).

Au cours de la période considérée (2012-2016), les produits de haute technologie ont dominé les exportations du Québec à destination de la Thaïlande.

Les importations

En 2016, la valeur des biens dédouanés au Québec en provenance de la Thaïlande était de 472,3 M$, ce qui représente une baisse de 0,7 % par rapport à l'année 2015. Elle correspondait également à 15,0 % de la valeur totale des importations canadiennes en provenance de ce pays.

Toujours en 2016, les importations de marchandises du Québec en provenance de la Thaïlande représentaient 2,4 % des importations québécoises en provenance de l'Asie et 0,5 % du total des importations québécoises de marchandises à l'échelle internationale.

La Thaïlande était alors le 7e fournisseur du Québec en Asie et le 24e au monde.

Cette même année, les cinq produits en tête de liste des biens manufacturés dédouanés au Québec en provenance de ce pays étaient les suivants :

  • les pneus neufs en caoutchouc (11,8 % du total);
  • les ordinateurs et leurs unités (6,1 %);
  • les appareils pour la téléphonie (6,0 %);
  • les préparations et les conserves de poissons ainsi que le caviar et ses succédanés (5,3 %);
  • l'hydrogène, les gaz rares et les autres éléments non métalliques (4,5 %).

La valeur des dix principaux produits thaïlandais importés au Québec représentait alors 48,1 % de la valeur de l'ensemble des importations québécoises en provenance de ce pays.

En 2016, le contenu en technologie des biens manufacturés dédouanés au Québec en provenance de la Thaïlande se présentait comme suit :

  • les produits de faible technologie (33,2 %);
  • les produits de haute technologie (27,6 %);
  • les produits de moyenne-haute technologie (19,7 %);
  • les produits de moyenne-faible technologie (19,5 %).

Au cours de la période considérée (2012-2016), les produits de faible technologie ont dominé les importations.

Les sociétés et les investissements sous contrôle étranger4

En 2016, 4 filiales d'entreprises thaïlandaises étaient établies au Québec, ce qui représente 40 % des filiales de la Thaïlande implantées au Canada.

Annexe

Tableau I

Commerce de marchandises entre le Québec et Thaïlande, 2012-2016
(en millions de dollars canadiens)
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017
  2012 2013 2014 2015 2016
Exportations de biens 86 86 177 149 108
Importations de biens 430 412 417 475 472
Échanges totaux* 516 498 594 624 580

Tableau II

Exportations de marchandises du Québec, par groupes de produits à destination de la Thaïlande, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017
Fèves de soja, même concassées 7,9 9,2 8,3 9,7 20,6 11,6 13,3 8,9 14,2 13,1
Simulateurs de vol et leurs parties 12,4 14,4 0,5 0,5 0,1 0,1 0,0 0,0 12,2 11,3
Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 3,7 4,4 6,3 7,4 6,7 3,8 6,9 4,6 9,5 8,8
Appareils pour la téléphonie 1,3 1,5 0,8 0,9 1,4 0,8 1,9 1,2 4,3 4,0
Instruments et appareils pour analyses physiques ou chimiques et pour essais de viscosité 1,4 1,6 2,3 2,7 3,1 1,7 2,6 1,8 3,8 3,5
Parties d'avions, d'hélicoptères et d'autres véhicules aériens 4,6 5,4 4,1 4,7 4,3 2,4 6,5 4,4 3,8 3,5
Matières colorantes et produits inorganiques utilisés comme luminophores 0,0 0,0 1,8 2,1 0,2 0,1 1,2 0,8 3,6 3,3
Instruments, appareils et machines de mesure ou de contrôle et projecteurs de profils 0,9 1,1 1,4 1,7 1,4 0,8 2,8 1,9 3,5 3,3
Papier et carton non couchés utilisés pour l'écriture et l'impression 2,8 3,3 4,5 5,2 4,3 2,4 5,1 3,4 3,3 3,0
Voitures de tourisme et autres types de véhicules 1,6 1,9 0,3 0,4 1,3 0,7 2,3 1,6 2,8 2,6
10 principaux produits ci-dessus* 36,7 42,8 30,3 35,3 43,4 24,5 42,5 28,6 61,0 56,5
Autres produits* 49,1 57,2 55,5 64,7 133,8 75,5 106,2 71,4 47,1 43,5
Total* 85,7 100,0 85,8 100,0 177,2 100,0 148,8 100,0 108,1 100,0
Québec/Canada   12,0   11,4   24,7   16,7   12,0

Tableau III

Importations de marchandises du Québec, par groupes de produits en provenance de la Thaïlande, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017.
Pneus neufs en caoutchouc 21,7 5,1 22,3 5,4 26,1 6,3 44,2 9,3 55,6 11,8
Ordinateurs et leurs unités 25,7 6,0 27,7 6,7 29,6 7,1 32,8 6,9 28,8 6,1
Appareils pour la téléphonie 46,7 10,9 34,8 8,4 30,2 7,2 36,1 7,6 28,2 6,0
Préparation et conserves de poissons ainsi que caviar et ses succédanés 21,1 4,9 26,4 6,4 25,2 6,0 25,2 5,3 24,9 5,3
Hydrogène, gaz rares et autres éléments non métalliques 0,2 0,1 3,4 0,8 10,9 2,6 7,2 1,5 21,1 4,5
Camions pour le transport de marchandises 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 3,4 0,7 14,8 3,1
Machines et appareils à imprimer et leurs machines auxiliaires 2,6 0,6 3,2 0,8 6,1 1,5 10,7 2,3 14,2 3,0
Préparations et conserves de viandes d'abats ou de sang 2,8 0,6 6,5 1,6 9,1 2,2 11,7 2,5 13,7 2,9
Circuits intégrés et microassemblages électroniques 13,3 3,1 13,8 3,3 12,5 3,0 14,3 3,0 13,0 2,8
Appareils récepteurs pour radiotéléphonie, radiotélégraphie et radio, même combinés 16,2 3,8 20,2 4,9 23,1 5,5 14,5 3,1 12,7 2,7
10 principaux produits ci-dessus* 150,3 35,0 158,2 38,4 172,8 41,4 200,1 42,1 227,0 48,1
Autres produits* 279,7 65,0 254,2 61,6 244,5 58,6 275,2 57,9 245,2 51,9
Total* 430,0 100,0 412,4 100,0 417,2 100,0 475,4 100,0 472,3 100,0
Québec/Canada   16,3   15,6   14,6   15,3   15,0

Tableau IV

Exportations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits à destination de la Thaïlande selon le niveau de technologie, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017
Haute technologie 27,1 37,6 25,2 35,2 96,8 64,8 81,1 62,7 27,4 31,3
Moyenne-haute technologie 26,7 37,1 24,5 34,2 27,5 18,4 25,0 19,3 42,4 48,5
Moyenne-faible technologie 9,5 13,2 9,3 13,0 8,4 5,6 6,7 5,2 6,8 7,8
Faible technologie 8,8 12,1 12,5 17,5 16,6 11,1 16,5 12,8 10,8 12,4
Total manufacturier* 72,1 100,0 71,6 100,0 149,3 100,0 129,3 100,0 87,4 100,0

Tableau V

Importations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits en provenance de la Thaïlande, selon le niveau de technologie, 2012-2016
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2012 2013 2014 2015 2016
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MESI, novembre 2017
Haute technologie 134,3 33,1 129,2 32,4 126,0 30,6 138,2 29,6 128,9 27,6
Moyenne-haute technologie 31,1 7,7 44,4 11,1 59,7 14,5 61,7 13,2 92,1 19,7
Moyenne-faible technologie 50,2 12,4 50,3 12,6 56,2 13,6 78,3 16,8 91,1 19,5
Faible technologie 189,7 46,8 174,8 43,8 170,1 41,3 188,3 40,4 154,8 33,2
Total manufacturier* 405,4 100,0 398,7 100,0 412,0 100,0 466,5 100,0 466,9 100,0

1. PIB basé sur la parité de pouvoir d'achat (PPA).

2. Dans le présent contexte, les termes biens et marchandises sont interchangeables.

3. Voir les tableaux I à V de l'annexe pour des données additionnelles.

4. Source : Statistique Canada, Liens de parenté entre sociétés, [CD-ROM], 4e trimestre de 2016.