Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Économie et commerce

Note abrégée sur le commerce Québec-Arabie saoudite

Mars 2017

Cette note dresse le portrait de l'économie du pays et de l'évolution des échanges commerciaux qu'il entretient avec le Québec.

L'économie saoudienne

Principaux indicateurs, 2015
Sources : Fonds monétaire international (FMI), Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Banque du Canada et Organisation mondiale du commerce (OMC).
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques (DPAE), ministère de l'Économie de la Science et de l'Innovation (MESI), novembre 2016.
Population (millions) 31,4
PIB en milliards de dollars américains courants 653,2
PIB par habitant en dollars américains courants 20 812,6
Taux de croissance du PIB réel (%) 3,4
Taux d'inflation (%) 2,2
Taux de chômage (%) nd
Taux de change* nd
Exportations de biens et services (en milliards de dollars américains courants) 397,9
Importations de biens et services (en milliards de dollars américains courants) 344,3

Le contexte économique en abrégé

L'économie de l'Arabie saoudite est l'une des plus importantes du golfe Persique et du Moyen-Orient, voire la première puissance économique de cette région. Elle repose essentiellement sur la production de pétrole (dont le pays détient environ le quart des réserves mondiales prouvées). Les revenus du pétrole représentent 80 % des revenus budgétaires et 90 % des recettes d'exportation.

Grâce à la politique des grands travaux menés par l'État, à l'afflux massif des investissements directs étrangers (IDE) et à la solidité du système bancaire et financier, le pays s'est hissé au rang de première puissance économique régionale. Il a connu jusqu'à récemment une solide performance économique et une croissance soutenue. Mais la chute des cours du pétrole en 2015 a entraîné un ralentissement de cette croissance. De plus, la baisse des prix pétroliers a causé une augmentation du déficit, amplifiée par la croissance des dépenses publiques. Le déficit budgétaire pourrait avoisiner les 20 % du produit intérieur brut (PIB) en 2016. Pour accroître les recettes de l'État, le gouvernement envisage de hausser les prix de certains produits (dont le carburant et l'eau) et d'introduire une taxe de vente, laquelle entrerait en vigueur dans deux ans.

Les secteurs d'activité en importance selon le pourcentage du PIB sont :

  • l'agriculture (2 %);
  • l'industrie (58 %);
  • les services (40 %).

Concernant le commerce extérieur, le pays est le 17e exportateur et le 29e importateur de biens au monde. Il importe surtout des véhicules, des équipements électriques, de l'acier, du fer et des produits alimentaires.

En 2015, selon les données du FMI, l'Arabie saoudite a enregistré les résultats économiques suivants :

  • une croissance du PIB réel de 3,4 %;
  • une inflation de 2,2 %;
  • un solde budgétaire déficitaire des administrations publiques correspondant à 15,9 % du PIB.

Les perspectives économiques sont modérées. Les prévisions du FMI indiquaient une croissance du PIB de l'Arabie saoudite de 1,2 % en 2016. Les estimations préliminaires indiquent une croissance du PIB de 1,9 % en 2017 et de 2,3 % en 2018.

Le commerce de marchandises entre le Québec et l'Arabie saoudite

L'évolution des échanges

En 2015, les échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et l'Arabie saoudite1 se chiffraient à 292,2 M$, ce qui représente une baisse de 6,5 % par rapport à l'année 2014. Cette baisse s'explique principalement par la diminution de 65 % des importations (-29,3 M$).

Toujours en 2015, la valeur de ces échanges représentait 7,6 % des échanges commerciaux de marchandises entre le Canada et ce pays.

Cette même année, la valeur des échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et l'Arabie saoudite correspondait à 12,6 % du commerce total du Québec avec le Moyen-Orient.

En 2015, le solde des échanges commerciaux de biens du Québec avec l'Arabie saoudite était excédentaire (+267,7 M$).

Les exportations

En 2015, la valeur des exportations de marchandises du Québec à destination de l'Arabie saoudite s'établissait à 276,4 M$ et représentait 23,2 % de la valeur totale des exportations canadiennes vers ce pays. Elle correspondait également à une hausse de 3,3 % par rapport à l'année 2014.

La même année, les exportations de marchandises du Québec vers l'Arabie saoudite représentaient 19 % des exportations québécoises vers le Moyen-Orient.

Toujours en 2015, l'Arabie saoudite était le 2e client du Québec au Moyen-Orient, derrière les Émirats arabes unis (432,2 M$).

En 2015, les trois produits en tête de liste des exportations québécoises vers ce pays étaient les suivants :

  • les avions, les hélicoptères et les autres véhicules aériens ou spatiaux (23,5 % du total);
  • les turboréacteurs, les turbopropulseurs et les autres turbines à gaz (8,9 %);
  • les cendres et les résidus contenant du métal (7,5 %).

La valeur des dix principaux produits québécois exportés vers l'Arabie saoudite représentait 62,8 % de l'ensemble des exportations du Québec vers ce pays.

Les importations

En 2015, la valeur des biens dédouanés au Québec en provenance de l'Arabie saoudite était de 15,7 M$, ce qui représente une baisse de 65 % par rapport à l'année 2014. Elle correspondait à 0,8 % du total des importations canadiennes en provenance de ce pays.

Cette même année, les importations de marchandises du Québec en provenance de l'Arabie saoudite représentaient 17 % des importations québécoises en provenance du Moyen-Orient.

Toujours en 2015, l'Arabie saoudite était le 8e fournisseur du Québec au Moyen-Orient.

Les trois produits en tête de liste des biens manufacturés dédouanés au Québec en provenance de ce pays étaient les suivants :

  • les hydrocarbures cycliques (34,3 % du total);
  • les polymères de propylène (17,7 %);
  • les engrais minéraux ou chimiques azotés (13,2 %).

La valeur des dix principaux produits québécois importés de l'Arabie saoudite représentait 93,8 % de l'ensemble des importations québécoises en provenance de ce pays.

Annexe

Tableau I

Arabie-Saoudite
Indicateurs économiques, 2013-2018
(en pourcentage de variation)
P : prévision.
Sources : FMI, World Economic Outlook (WEO), avril 2016.
Compilation : DPAE, MESI, novembre 2016.
  2013 2014 2015 2016P 2017P 2018P
PIB aux prix du marché (en volume) 2,7 3,6 3,4 1,2 1,9 2,3
Exportations de biens et services (en volume) 1,6 2,0 9,3 6,6 3,4 3,8
Importations de bien et services (en volume) 9,6 14,2 0,7 -4,4 1,8 4,1
Taux de chômage (en pourcentage du PIB) 5,6 5,5 nd nd nd nd
Indice des prix à la consommation 3,5 2,7 2,2 3,8 1,0 1,7

Tableau II

Commerce de marchandises entre le Québec et l'Arabie-Saoudite
2011-2015
(en millions de dollars canadiens)
*Les totaux peuvent de pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : DPAE, MESI, mars 2017.
2011 2012 2013 2014 2015
Exportations de biens 241 290 241 268 276
Importations de biens 44 233 46 45 16
Échanges totaux* 286 523 287 313 292

Tableau III

Exportations de marchandises du Québec, par groupes de produits à destination de l'Arabie saoudite
(en millions de dollars et en pourcentage)
De 2011 à 2015
Description des produits
Classification SH4
2011 2012 2013 2014 2015
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
*Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : DPAE, MESI, mars 2017.
Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 59,1 22,1 64,9 23,5
Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 1,0 0,4 2,7 0,9 0,9 0,4 22,2 8,3 24,6 8,9
Cendres et résidus contenant du métal 73,6 30,5 95,1 32,8 70,5 29,2 24,3 9,1 20,7 7,5
Médicaments présentés sous forme de doses 3,4 1,4 2,4 0,8 4,7 1,9 10,2 3,8 15,0 5,4
Microtomes, instruments et appareils pour les analyses physiques ou chimiques 0,9 0,4 3,3 1,1 3,8 1,6 3,5 1,3 11,4 4,1
Préparations alimentaires 2,7 1,1 3,2 1,1 10,2 4,2 8,5 3,2 8,4 3,0
Papier journal en rouleaux ou en feuilles 23,6 9,8 20,4 7,0 24,7 10,2 14,0 5,2 8,0 2,9
Bois sciés ou dédossés au long, tranchés ou déroulés 15,8 6,6 10,8 3,7 10,7 4,4 7,2 2,7 7,7 2,8
Papiers et cartons non couchés utilisés pour l'écriture et l'impression 24,2 10,0 20,4 7,0 23,4 9,7 12,3 4,6 6,9 2,5
Bombes, grenades, torpilles et autres munitions et leurs parties 0,1 0,0 0,0 0,0 14,0 5,8 0,1 0,0 6,1 2,2
10 principaux produits ci-dessus* 145,3 60,2 158,3 54,6 163,0 67,6 161,3 60,3 173,7 62,8
Autres produits* 96,1 39,8 131,6 45,4 78,3 32,4 106,2 39,7 102,8 37,2
Total* 241,4 100,0 289,9 100,0 241,3 100,0 267,5 100,0 276,4 100,0
Québec/Canada   28,1   20,9   26,3   21,5   23,2

Tableau IV

Importations de marchandises du Québec par groupes de produits en provenance de l'Arabie saoudite
(en milliers de dollars et en pourcentage)
De 2011 à 2015
Description des produits
Classification SH4
2011 2012 2013 2014 2015
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
*Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : DPAE, MESI, mars 2017.
Hydrocarbures cycliques 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 5,4 34,3
Polymères de propylène ou d'autres oléfines, sous formes primaires 0,5 1,0 0,1 0,0 0,2 0,4 0,3 0,6 2,8 17,7
Engrais minéraux ou chimiques azotés 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,3 0,6 2,1 13,2
Tissus de fils de filaments synthétiques 1,4 3,2 1,2 0,5 0,9 2,0 1,2 2,7 1,3 8,3
Aluminium sous forme brute 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 1,0 6,3
Dattes, figues, ananas, avocats, goyaves, mangues et mangoustans 0,4 0,8 0,3 0,1 0,7 1,5 0,8 1,7 0,8 5,3
Sacs et sachets d'emballage 0,6 1,3 0,6 0,3 0,6 1,3 0,7 1,6 0,7 4,2
Objets en verre pour service de la table, pour cuisine, pour toilette et pour usages similaires 0,3 0,6 0,3 0,1 0,3 0,7 0,5 1,2 0,3 2,1
Non-tissés, même imprégnés, enduits, recouverts ou stratifiés 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,2 1,2
Plaques, feuilles, pellicules, bandes et lames, en matières plastiques 0,0 0,0 0,4 0,2 0,1 0,1 0,1 0,2 0,2 1,2
10 principaux produits ci-dessus* 3,1 6,9 2,9 1,2 2,8 6,1 3,8 8,5 14,8 93,8
Autres produits* 41,3 93,1 229,9 98,8 43,0 93,9 41,2 91,5 1,0 6,2
Total* 44,3 100,0 232,8 100,0 45,8 100,0 45,0 100,0 15,7 100,0
Québec/Canada   1,6   8,2   1,7   1,7   0,8

1. Dans le présent contexte, les termes biens et marchandises sont interchangeables.