Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Bulletins

Bulletin de l'Industrie du capital de risque

2013, Bilan

Avertissement

La banque de données utilisée pour l’extraction des données contenues dans le présent bulletin est celle de Thomson Reuters. Les  données y sont mises à jour quotidiennement et sont donc sujettes à changement. Les données du présent bulletin reflètent la réalité entre le 18 et le 21 février 2014.

Au cours de l'année 2013, le Canada a bénéficié des investissements en capital de risque totalisant 1,94 G$ dans 408 entreprises, une augmentation de 30 % comparativement à 2012, alors que les investissements atteignaient 1,49 G$.

En 2013, le Québec a connu une hausse marquée de ses investissements en capital de risque par rapport à 2012, avec des investissements de 573,27 M$ dans 152 entreprises. Il s'agit de la meilleure performance du Québec depuis 2007.

  • Le Québec se classe au 2e rang des provinces canadiennes, avec 30 % des investissements en capital de risque.
  • Montréal se classe au 1er rang des villes canadiennes, ayant reçu 25 % des investissements en capital de risque au Canada (479,60 M$).
  • La taille moyenne des investissements au Québec a connu une croissance de 40 % par rapport à celle observée en 2012, soit 3,77 M$ par rapport à 2,70 M$ en 2012.
  • Le secteur des technologies propres et énergétiques ainsi que le secteur non technologique ont récolté respectivement 35 % et 34 % du marché québécois des investissements, avec 199,73 M$ investis dans 9 entreprises pour le premier et 193,22 M$ dans 80 entreprises pour le second.
  • Les entreprises qui ont atteint des étapes avancées de développement ont reçu la majorité des investissements, avec 83 % des investissements totaux en capital de risque au Québec, soit 478,47 M$ dans 98 entreprises.
  • Les collectes de fonds ont permis d'amasser 529,55 M$ destinés à des gestionnaires de fonds québécois, soit 40 % des capitaux récoltés au Canada.

Le Québec connaît une augmentation marquée de ses investissements en capital de risque en 2013

En 2013, les investissements en capital de risque se sont avérés les plus élevés depuis 5 ans, et ce, autant au Québec qu'au Canada.

Les investissements en capital de risque au Canada en 2013 ont totalisé 1,94 G$. Il s'agit d'une hausse de 30 % par rapport à l'année précédente. Au total, ce sont 408 entreprises qui ont profité des investissements en capital de risque sur le plan canadien.

Par ailleurs, le Québec a connu sa meilleure année en investissements de capital de risque depuis 2007, avec un total de 573,27 M$ investis dans 152 entreprises. Il s'agit d'une hausse de 42 % par rapport à l'année précédente.

Évolution des investissements en capital de risque au Québec et au Canada de 2008 à 2013 (M$)

Évolution des investissements en capital de risque au Québec et au Canada de 2008 à 2013 (M$)

Source : Thomson Reuters, 18 février 2014.

À l'échelle canadienne, le Québec occupe le 2e rang des provinces ayant reçu le plus d'investissements au Canada, avec 30 % de ceux-ci.

À titre comparatif, l'Ontario occupe le 1er rang des provinces canadiennes, avec 677,98 M$, soit le même montant qu'en 2012. Ainsi, cette province a reçu 35 % du total des investissements canadiens.

La Colombie-Britannique a connu la plus grande hausse en investissements de capital de risque en 2013, avec 141 % de plus qu'en 2012. La province se place au 3e rang en 2013, avec un total de 477,52 M$. Cette province a été l'hôte de la plus importante transaction au Canada, avec l'investissement de 170 M$ reçu par Hootsuite Media inc., spécialisée dans le développement de plateformes pour les réseaux sociaux.

Évolution des investissements en capital de risque au Canada de 2008 à 2013 (M$)
Province 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Variation 2013 par rapport à 2012 (en %) Part des investissements canadiens en 2013 (en %)
*La catégorie Autres inclut : le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador, le Manitoba et la Saskatchewan.
Source : Thomson Reuters, 18 février 2014.
Québec 382,80 318,99 333,96 520,85 402,64 573,27 42 30
Ontario 598,27 356,96 481,67 530,44 677,49 677,98 0 35
Colombie-Britannique 225,04 155,16 222,90 217,52 197,99 477,52 141 25
Alberta 86,41 63,09 107,50 148,93 96,06 155,90 62 8
Autres* 67,38 85,86 36,57 112,44 136,01 56,24 -59 3
Canada (Total) 1 380,85 993,21 1 193,79 1 548,30 1 497,29 1 941,15 30 100

Les collectes de fonds en capital de risque au Québec

Au Canada, les collectes de fonds en 2013 ont atteint 1,3 G $, une diminution de 24 % par rapport à l'année précédente, alors que 1,7 G$ avaient été recueillis.

Au Québec, les collectes de fonds en capital de risque s'élèvent à 529,55 M$ pour 2013, ce qui représente 40 % du total de fonds amassés au Canada. Cette proportion a légèrement diminué par rapport à 2012, alors que 923,85 M$ avaient été recueillis, ce qui représentait plus de la moitié du total canadien.

Parmi les gestionnaires de fonds québécois ayant reçu du capital en 2013, notons, entre autres, Cycle Capital III, Émerillon Capital et Real Ventures III.

Évolution de la collecte de fonds en capital de risque au Québec et au Canada en 2012 et 2013 (M$)

Évolution de la collecte de fonds en capital de risque au Québec et au Canada en 2012 et 2013 (M$)

Source : Thomson Reuters, 21 février 2014.

Montréal occupe le 1er rang à l'échelle canadienne

La grande région de Montréal occupe le 1er rang des régions métropolitaines ayant reçu le plus d'investissements en capital de risque au pays, soit 479,60 M$ dans 96 entreprises. Elle attire 25 % de la valeur totale des investissements au pays et se place devant la région de Vancouver, qui a reçu 447,84 M$ dans 54 entreprises, soit 23 % des investissements canadiens, et la région de Toronto, qui se classe au 3e rang avec des investissements de 334,72 M$ dans 84 entreprises, soit 17 % des investissements canadiens.

Augmentation de la taille moyenne des investissements en capital de risque au Québec

En 2013, la taille moyenne des investissements en capital de risque a augmenté au Québec, passant de 2,70 M$ en 2012 à 3,77 M$.

À l'échelle canadienne, la taille moyenne des investissements canadiens a également augmenté, passant de 3,85 M$ à 4,76 M$.

Évolution de la taille moyenne des investissements en capital de risque au Québec et au Canada de 2003 à 2013 (M$)

Évolution de la taille moyenne des investissements en capital de risque au Québec et au Canada de 2003 à 2013 (M$)

Source : Thomson Reuters, 18 février 2014.

Les investissements dans le secteur des technologies propres et énergétiques ainsi que dans le secteur non technologique attirent la majorité des investissements au Québec

En 2013, le secteur des technologies propres et énergétiques a recueilli 35 % des investissements en capital de risque, soit 199,73 M$ dans neuf entreprises québécoisesIl s'agit d'une hausse importante par rapport à l'année précédente, alors que 24,29 M$ avaient été investis dans 8 entreprises. Cette importante hausse peut être expliquée par deux investissements de grande taille :

  • 80 M$ obtenus par Enerkem inc., une compagnie située à Montréal qui utilise sa technologie brevetée pour convertir les déchets solides municipaux non recyclables en biocarburants et en produits chimiques renouvelables;
  • 25 M$ obtenus par la bouchervilloise DisTech inc., une entreprise qui conçoit, produit et commercialise des produits en automatisation de bâtiment.

Le secteur non technologique arrive en 2e position au Québec, avec 34 % des investissements réalisés dans ce secteur d'activité, soit 193,22 M$ dans 80 entreprises. Les investissements sont en hausse de 56 % par rapport à 2012, alors que 80 entreprises avaient reçu 123,47 M$. Dans ce secteur, le Groupe AGF inc., spécialisé dans la conception, la fabrication et la pose d'acier d'armature et de post-tension a reçu un investissement de 20 M$.

Le secteur des technologies de l’information a enregistré une diminution par rapport à 2012 avec 20 % des investissements québécois en capital de risque en 2013. En effet, 113,65 M$ ont été investis dans 46 entreprises en 2013, une baisse de 19 % par rapport aux 139,49 M$ investis dans 45 entreprises en 2012.

En 2013, le secteur des sciences de la vie a également connu une diminution du rythme de ses investissements, avec 66,66 M$ investis dans 17 entreprises par rapport aux 115,39 M$ investis en 2012. Ce secteur représente 11 % des investissements québécois.

Répartition des investissements en capital de risque au Québec par secteur en 2013
  2012 (M$) 2013 (M$) Nombre d'entreprises financées en 2013 Variation 2013 par rapport à 2012 (en %) Part dans les investissements québécois (en %)
Source : Thomson Reuters, 18 février 2014.
Technologies propres et énergétiques 24,29 199,73 9 722 35
Secteur non technologique 123,47 193,22 80 56 34
Technologies de l'information 139,49 113,65 46 -19 20
Sciences de la vie 115,39 66,66 17 -42 11
Total Québec 402,64 573,27 152 42 100

Le secteur des technologies de l'information reçoit la plus grande part des investissements en capital de risque au niveau canadien

À l'échelle canadienne, le secteur des technologies de l'information arrive au premier rang, avec 54 % des investissements, soit 1,05 G$ investis dans 221 entreprises.

Les entreprises du secteur des technologies propres et énergétiques se classent en deuxième position, avec des investissements de 323,81 M$ dans 31 entreprises. La grande majorité des investissements (62 %) dans ce secteur ont été effectués au Québec.

Le secteur non technologique arrive au 3e rang au Canada, avec 312,17 M$ investis dans 100 entreprises. Plus de la moitié des investissements dans ce secteur, soit 62 %, ont été effectués au Québec.

Le secteur des sciences de la vie est le seul à avoir connu une diminution des investissements en capital de risque comparativement à l'année précédente. En effet, pour 2013, 55 entreprises ont reçu un total de 250,33 M$.

Répartition des investissements en capital de risque au Canada par secteur en 2013
  2012 (M$) 2013 (M$) Nombre de d'entreprises financées en 2013 Variation 2013 par rapport à 2012 (en %) Part des investissements québécois dans le total canadien par secteur (en %) Part dans les investissements canadiens (en %)
Source : Thomson Reuters, 18 février 2014.
Technologies de l'information 868,56 1 054,59 221 21 11 54
Technologies propres et énergétiques 113,21 323,81 31 186 62 17
Secteur non technologique 173,56 312,17 100 80 62 16
Sciences de la vie 341,96 250,33 55 -27 27 13
Total Canada 1497,29 1 940,90 407 30 30 100

Part des investissements en capital de risque par secteur d'activité en 2013 au Québec

Part des investissements en capital de risque par secteur d'activité en 2013 au Québec

Source : Thomson Reuters, 18 février 2014.

Part des investissements en capital de risque par secteur d'activité en 2013 au Canada

Part des investissements en capital de risque par secteur d'activité en 2013 au Canada

Source : Thomson Reuters, 18 février 2014.

Les entreprises au stade avancé de développement reçoivent la majorité des investissements au Québec

Au cours de l'année 2013, les entreprises qui ont atteint un stade avancé de développement ont reçu plus des trois quarts (83 %) des investissements totaux en capital de risque au Québec, avec 478,47 M$ dans 98 entreprises. Il s'agit d'une hausse de 99 % comparativement à 2012, alors que ce stade avait reçu 239,97 M$.

Les entreprises au stade préliminaire ont reçu 73,91 M$ qui ont été investis dans 46 entreprises, soit 13 % du total québécois. Il s'agit d'une diminution (-30 %) par rapport aux 105,81 M$ investis au cours de l'année 2012.

Les entreprises qui ont atteint l'étape de l'expansion en 2013 ont reçu 4 % des investissements, soit 20,88 M$ dans 8 entreprises, alors qu'à la même période en 2012, elles avaient reçu 56,86 M$.

Évolution des investissements en capital de risque au Québec par stade de développement en 2013 (M$)
  2012 2013 Nombre d'entreprises financées en 2013 Variation 2013 par rapport à 2012 (en %) Part des investissements québécois dans le total québécois par secteur (en %) Part dans les investissements canadiens par stade (en %)
Source : Thomson Reuters, 18 février 2014.
Stade avancé de développement 239,97 478,47 98 99 83 32
Préliminaire 105,81 73,91 46 -30 13 20
Expansion 56,86 20,88 8 -63 4 29
Total Québec 402,64 573,27 152 42 100 30

Sur le plan canadien, ce sont également les entreprises au stade avancé de développement qui ont reçu la grande majorité des investissements en capital de risque en 2013, soit 1,49 G$ investis dans 218 entreprises. Il s'agit d'une hausse de 44 % par rapport à l'année précédente.

Les 172 entreprises du stade préliminaire ont reçu 19 % des investissements, soit 375,56 M$. Il s'agit d'une légère hausse (9 %) comparativement à 2012.

Les autres investissements en capital de risque (4 %) ont été remis aux entreprises au stade de l'expansion, soit 72,34 M$, en baisse par rapport à l'année précédente.

Évolution des investissements en capital de risque au Canada par stade de développement en 2013 (M$)
  2012 2013 Nombre d'entreprises financées en 2013* Variation 2013 par rapport à 2012 (en %) Part dans les investissements dans le total canadien (en %)
*Certaines compagnies peuvent avoir effectué deux rondes de financement à deux stades différents au cours de la même année. Pour cette raison le total des compagnies financées dans ce cas est de 412 au lieu de 408 pour l'ensemble canadien.
Source : Thomson Reuters, 18 février 2014.
Stade avancé de développement 1 035,25 1 493,25 218 44 77
Préliminaire 344,25 375,56 172 9 19
Expansion 117,79 72,34 22 -39 4
Total Canada 1 497,29 1 941,15 412 30 100

Les investisseurs de type Autre sont les plus actifs au Québec

Au cours de 2013, au Québec, les investisseurs de type Autre (dont des sociétés de placement stratégique, des anges investisseurs et des incubateurs) ont contribué à 43 % des investissements réalisés au Québec, avec 247,82 M$ dans 133 entreprises, en hausse de 27 % comparativement à la même période en 2012.

Les fonds de type Autres ont surtout investi dans deux secteurs :

  • 143,32 M$ dans le secteur non technologique;
  • 41,82 M$ dans le secteur des technologies propres et énergétiques.

Les fonds étrangers ont réalisé 33 % des investissements en capital de risque au Québec. En hausse de 91 % par rapport à la même période en 2012, avec un total de 191,67 M$. Ces investissements ont été réalisés majoritairement dans le secteur des technologies propres et énergétiques (101,65 M$).

Au cours de l'année 2013, les fonds gouvernementaux ont réalisé 9 % des investissements en capital de risque, soit 53,07 M$ dans 17 entreprises. La majorité de ces investissements ont également été effectués dans le secteur des technologies propres et énergétiques (26,23 M$).

Ce type d'investisseur a par ailleurs connu une hausse marquée par rapport à l'année 2012, alors que 5,22 M$ avaient été investis.

Les fonds fiscalisés et institutionnels ont participé chacun à hauteur de 5 % des investissements en capital de risque au Québec en 2013, avec 31,22 M$ investis dans 18 entreprises pour le premier type de fonds et 27,69 M$ dans 6 entreprises pour le deuxième. La majorité des investissements des fonds fiscalisés ont été effectués dans le secteur des technologies propres et énergétiques (18,02 M$). Les fonds institutionnels ont majoritairement investi dans le secteur non technologique (18,03 M$).

Les fonds privés indépendants ont investi 21,66 M$, surtout dans le secteur des technologies de l'information (14,02 M$).

Les fonds corporatifs ont investi très faiblement au Québec en 2013, soit 0,13 M$, montant entièrement investi dans une entreprise du secteur des technologies de l'information.

Évolution des investissements en capital de risque par type d'investisseurs au Québec en 2013
  2012 2013 Nombre d'entreprises* Variation 2013 par rapport à 2012 (en %) Part des investissements dans le total québécois (en %) Part des investissements dans le total canadien par secteur (en %)
*Une entreprise peut bénéficier de capitaux provenant de plus d'un investisseur.
**La catégorie inclut notamment des sociétés de placement stratégique, des fonds evergreen, des anges investisseurs, des individus, des incubateurs ainsi que des investisseurs inconnus, mais de nationalité canadienne.

Source : Thomson Reuters, 18 février 2014.
Autres** 194,39 247,82 133 27 43 41
Étranger 100,39 191,67 18 91 33 23
Gouvernementaux 5,22 53,07 17

916

9 6
Fiscalisés 39,23 31,22 18 -20 5 15
Institutionnels 8,69 27,69 6 219 5 49
Privés indépendants 50,37 21,66 17 -57 4 14
Corporatifs 4,36 0,13 1 -97 0 4
Total Québec 402,64 573,27 210 42 100 30