Ministère de l'Économie et de l'Innovation

Programme NovaScience – volet 2

Appel de projets : Premier emploi en recherche

Guide de présentation des demandes

Mai 2019

Le présent document a été produit par le ministère de l'Économie et de l'Innovation.

Coordination et rédaction :
Direction du développement de la relève

Pour tout renseignement :
Direction du développement de la relève
Secteur de la science et de l'innovation
Ministère de l'Économie et de l'Innovation
900, place D'Youville, 4e étage
Québec (Québec)  G1R 3P7
Téléphone : 418 691-5973

© Gouvernement du Québec
Ministère de l'Économie et de l'Innovation, 2019

Table des matières

Préambule

Le gouvernement du Québec reconnaît l'importance d'offrir un contexte favorable au développement d'une culture de l'innovation, puisqu'elle permet d'assurer le développement social et économique du Québec. Pour différentes raisons relatives à la pénurie de main-d'œuvre et à la compétitivité, les entreprises et les organismes exerçant des activités en recherche peinent à recruter une main-d'œuvre qualifiée. Par ailleurs, les diplômés, notamment les doctorants et postdoctorants, ont parfois des difficultés à accéder à des emplois dans les entreprises. Conscient de cette situation, le gouvernement du Québec souhaite créer des conditions propices au soutien de la recherche.

Le ministère de l'Économie et de l'Innovation a mis en place la mesure Premier emploi en recherche, qui soutient de nouveaux projets en permettant aux nouveaux diplômés collégiaux et universitaires d'acquérir une expérience de travail en recherche, et ce, dans le cadre d'un projet de recherche et développement (R-D).

Rappelons que le Ministère a pour mission de soutenir la croissance des entreprises, l'entrepreneuriat, la science, l'innovation ainsi que l'exportation et l'investissement. Il coordonne également l'élaboration et la mise en œuvre de la Stratégie numérique.

1. Informations générales

Premier emploi en recherche, une mesure du programme NovaScience

La mesure Premier emploi en recherche, du programme NovaScience, vise :

2. Vérification de l'admissibilité

2.1 Clientèles admissibles

Les clientèles suivantes qui effectuent des travaux de recherche au Québec sont admissibles :

2.2 Clientèles non admissibles

Ne sont pas admissibles :

2.3   Projets de recherche admissibles

Le projet de recherche doit :

L'emploi offert doit :

Un maximum de trois projets par demandeur par année peuvent être financés dans le cadre du programme NovaScience, excepté pour les projets liés à la mise en œuvre de stratégies et de plans d'action gouvernementaux, pour lesquels il serait possible d'accepter un projet additionnel par demandeur par année.

2.4   Candidats admissibles

Les candidats doivent :

3. Conditions générales de participation

3.1   Dépenses admissibles

Les dépenses admissibles correspondent au salaire du titulaire de l'emploi (incluant les avantages sociaux). Un projet admissible peut recevoir du soutien financier pour l'embauche et la période d'occupation du poste allant jusqu'à 50 % du salaire, pour un maximum de 25 000 $ par emploi.

Le total des contributions gouvernementales ne peut excéder 80 % des dépenses admissibles pour les OBNL et 50 % pour les entreprises à but lucratif. L'aide financière est non renouvelable lorsque le terme est atteint.

3.2   Dépenses non admissibles

Les autres dépenses ne sont pas admissibles, notamment :

Le Ministère se réserve le droit de sélectionner les demandes pour favoriser la reconnaissance de tous les niveaux d'études visés par la mesure Premier emploi en recherche et pour soutenir de nombreux secteurs de recherche, instituts et organismes.

4. Dépôt d'une demande

4.1 Consignes pour le dépôt

Le demandeur doit :

Sous réserve des crédits disponibles, deux appels de projets ont été planifiés. Le premier sera lancé en juin et le deuxième, en octobre.

Toute demande doit être rédigée en français2 et transmise par courrier électronique à premier.emploi@economie.gouv.qc.ca, au plus tard le 12 juillet 2019 à 23 h 59 pour le premier appel de projets. La date de tombée pour le deuxième appel de projets est le 8 novembre 2019 à 23 h 59.

Afin que le Ministère puisse procéder à l'étude du dossier, le formulaire de demande d'aide financière doit être signé par le demandeur et toutes les sections doivent être dûment remplies.

4.2 Coordonnées

Direction du développement de la relève
Secteur de la science et de l'innovation
Ministère de l'Économie et de l'Innovation
900, place D'Youville, 4e étage
Québec (Québec)  G1R 3P7
Courriel : premier.emploi@economie.gouv.qc.ca
Téléphone : 418 691-5973, poste 3857
Sans frais : 877 511-5889, poste 3857

4.3   Accusé de réception

Le Ministère s'engage à transmettre un accusé de réception électronique dans un délai de deux jours ouvrables à la suite du dépôt de la demande.

5. Évaluation et analyse

5.1 Critères d'évaluation

En plus des conditions générales de participation, le projet en recherche fera l'objet d'une analyse des critères suivants :

Critères d'évaluation Sous-critères d'évaluation Pourcentage
Recherche (pertinence, qualité scientifique et amélioration de procédés) Activités de R-D
  • Incertitude scientifique ou technique exprimée;
  • Hypothèse(s) formulée(s);
  • Approche globale conforme à une investigation ou à une recherche systématique;
  • Approche globale visant à réaliser un avancement scientifique ou technologique;
  • Tenue d'un registre des hypothèses vérifiées et des résultats;
  • Besoins exprimés par le milieu.
60 %
Garantie de réalisation Cohérence et réalisme
  • Montage financier;
  • Calendrier de réalisation;
  • Capacité à mobiliser les partenaires.
20 %
Retombées Potentiel de retombées et de transférabilité Valorisation des résultats 20 %
Total 100 %

L'adéquation entre les activités en R-D et le profil du diplômé embauché sera également évaluée (par exemple la mise en valeur du diplôme, la cohérence entre la nature de l'emploi en recherche et le niveau d'études du titulaire de l'emploi, le développement des compétences du titulaire de l'emploi).

Seules les demandes complètes et admissibles seront soumises au comité d'évaluation pour analyse.

5.2 Comité d'évaluation

Un comité d'évaluation, sous la responsabilité du Ministère, sera mis en place pour analyser les demandes d'aide financière. Le délai maximal entre la fermeture de l'appel de projets et la rencontre du comité d'évaluation est de 30 jours ouvrables.

5.3 Décision

Le Ministère s'engage à transmettre la décision au demandeur dans un délai de 40 à 45 jours ouvrables suivant la date limite de dépôt des demandes.

5.4 Protocole d'entente

Pour les projets de recherche admissibles, les entreprises et les organismes devront signer un protocole d'entente avec le Ministère qui prévoit les conditions régissant le versement de l'aide financière ainsi que les obligations des partenaires.

6. Publication des résultats

Le Ministère publie sur son site Web la liste des projets retenus ou des entreprises ou des organismes ayant obtenu une aide financière dans le cadre de l'appel de projets.

7. Confidentialité et éthique

La collecte et l'utilisation des renseignements personnels et confidentiels s'effectueront dans le cadre de l'application de la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels (RLRQ, chapitre A-2.1), ci-après désignée « Loi sur l'accès », et sous réserve des exceptions qui y sont prévues.

Aux fins d'évaluation et de validation des candidatures dans le cadre du présent appel de projets, des renseignements personnels et confidentiels peuvent être recueillis et utilisés uniquement par les personnes engagées dans le processus de sélection et de validation des candidatures. Certains renseignements personnels ou confidentiels peuvent être communiqués au comité d'évaluation aux fins de traitement de la candidature d'une entreprise suivant le consentement prévu au formulaire.

Une fois les candidatures retenues, lorsqu'un renseignement personnel et confidentiel est recueilli, ce renseignement demeure confidentiel. Il sera utilisé par le Ministère et le comité d'évaluation dans le cadre du programme, de son suivi ou de l'évaluation des projets.

Une entente de confidentialité sera signée par les membres du comité d'évaluation relativement à l'utilisation et à la protection de la confidentialité des renseignements personnels.

La communication de tout renseignement personnel ou confidentiel à des organismes tiers externes au Ministère s'effectuera suivant le consentement exprès de l'entreprise ou conformément à la Loi sur l'accès.

Par ailleurs, le personnel du Ministère doit se conformer au Règlement sur l'éthique et la discipline dans la fonction publique (RLRQ, chapitre F-3.1.1, r. 3) afin de préserver et de renforcer la confiance des citoyens dans l'intégrité et l'impartialité de la fonction publique ainsi que de maintenir un haut niveau de qualité des services qui leur sont rendus.

Annexe A – Travaux de recherche admissibles

Les travaux de recherche et développement admissibles comprennent les travaux liés soit à la recherche pure ou appliquée, soit au développement expérimental, ainsi que les travaux de soutien s'ils appuient directement la recherche pure ou appliquée ou le développement expérimental et qu'ils sont effectués en fonction des besoins liés à la R-D2.

Travaux admissibles Travaux non admissibles
Les travaux relatifs aux activités suivantes sont admissibles :
  • l'ingénierie;
  • le design;
  • la recherche opérationnelle;
  • la recherche en sciences sociales ou humaines;
  • l'analyse mathématique;
  • la programmation informatique;
  • la collecte de données;
  • les essais;
  • la recherche psychologique.
Les travaux relatifs aux activités suivantes ne sont pas admissibles :
  • les études de marché ou la promotion pour la vente de produits;
  • le contrôle de la qualité ou la vérification courante de matériaux, de produits, de dispositifs ou de procédés;
  • les travaux de prospection, d'exploration, de forage ou de production relatifs aux minéraux, au pétrole ou au gaz naturel;
  • la production commerciale de matériaux, de produits ou de dispositifs, nouveaux ou améliorés, ou l'utilisation commerciale de procédés nouveaux ou améliorés;
  • les modifications de style;
  • la collecte courante de données.

Pour déterminer si des travaux constituent de la R-D, on doit répondre aux cinq questions suivantes :

Ces questions suivent la progression des travaux de R-D : définition de l'incertitude, exécution des travaux visant à résoudre l'incertitude et avancement qui en découle.

Elles sont également interreliées. Les questions 1 et 4 abordent les raisons pour lesquelles les travaux ont été réalisés, et les questions 2, 3 et 5 abordent la façon dont ils ont été réalisés. En raison de leur interrelation, les cinq questions doivent être prises en compte de façon globale et parallèlement à l'intégralité des travaux évalués.

Les travaux effectués sont des travaux de R-D si la réponse à chacune des questions est « oui ».

Notes et références

Note 1. En vertu de la Charte de la langue française ainsi que de la Politique gouvernementale relative à l'emploi et à la qualité de la langue française dans l'Administration, « l'Administration requiert des personnes morales et des entreprises que les documents qui font partie d'un dossier établi en vue de l'obtention d'une subvention […] soient rédigés en français ».

Note 2. Adapté de Revenu Québec (2018). L'aide fiscale pour la recherche scientifique et le développement expérimental, 29 pages. Accessible en ligne : https://www.revenuquebec.ca/fr/services-en-ligne/formulaires-et-publications/details-courant/in-109.