Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Le secteur

Présentation de l'industrie des véhicules électriques

Le Québec, un chef de file en électrification des transports

La présence de l’hydroélectricité, une source d’énergie propre et renouvelable, jumelée à l’expertise de recherche et au savoir-faire industriel des acteurs de la filière québécoise des équipements de transport, fait du Québec l’endroit idéal pour les entrepreneurs et les investisseurs qui veulent faire progresser l’industrie des véhicules électriques.

Depuis plusieurs années, le Québec s’est engagé sur la voie de l’électrification des transports, avec des visées environnementales et économiques.

Le secteur des véhicules électriques représente en effet un moteur de création de richesse collective et un moyen novateur de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre au Québec et à l’échelle internationale.

Atouts majeurs du Québec

  • 99,5 % de l’électricité produite provient de l’hydroélectricité :
    • source d’énergie abondante,
    • propre,
    • renouvelable,
    • à coût concurrentiel.
  • 620 entreprises manufacturières actives dans le secteur des équipements de transport terrestre, dont 58 plus particulièrement dans la filière des véhicules électriques.
  • Des chefs de file reconnus :
    • Bombardier Produits récréatifs;
    • Bombardier Transport;
    • Groupe Volvo Canada (Nova Bus et Prevost);
    • Paccar;
    • etc.
  • Des réserves importantes de matières premières utilisées dans la fabrication de batteries :
    • lithium;
    • graphite;
    • titane;
    • phosphate;
    • cobalt.
  • Une riche culture d’innovation et de collaboration interentreprises et intersectorielle.
  • Un accompagnement et un soutien personnalisés pour les investisseurs.
  • Un environnement d’affaires compétitif, grâce à des programmes pour le développement de l’industrie.
  • Une priorité gouvernementale affirmée depuis 2011 pour l’électrification des transports.
  • Un endroit privilégié pour le lancement commercial de nouveaux véhicules électriques.

La filière des équipements de transport électrique au Québec

  • Une soixantaine d’entreprises manufacturières spécialisées dans le développement et l’assemblage des véhicules électriques ou de leurs composants et employant 2 400 personnes.
  • Une trentaine de centres et de groupes de recherche spécialisés dans des secteurs d’activité liés au transport électrique et aux futurs modes de transport (intelligent, autonome).
  • Plusieurs entreprises spécialisées en conception de produits, en design et en prototypage.
  • Trois centres de tests et d’essais dotés d’installations à la fine pointe de la technologie qui les placent parmi les plus modernes en Amérique du Nord.
  • Une grappe industrielle des véhicules électriques intelligents, Propulsion Québec, dont la mission consiste à mobiliser tous les acteurs de la filière autour de projets concertés ayant pour objectif de permettre au Québec de se distinguer parmi les leaders mondiaux du développement et de l’adoption de modes de transport terrestre favorisant le transport intelligent et électrique.
  • Une expertise dans des domaines de pointe :
    • motorisation électrique;
    • batteries;
    • électronique de puissance;
    • systèmes de recharge;
    • matériaux légers;
    • etc.

Faits saillants

  • En 2017, Verbom a investi dans l’implantation d’une chaîne de production de pièces de carrosserie automobile en aluminium destinées notamment aux véhicules de Tesla. L’aluminium permet de réduire le poids d’un véhicule et, par conséquent, d’améliorer son autonomie en mode électrique.
  • Un projet mobilisateur visant le développement, au Québec, d’un autobus électrique et d’un microbus électrique en aluminium s’est terminé en 2018. Celui ci représentait un investissement de plus de 60 millions de dollars, dont 30 millions de dollars provenaient du gouvernement du Québec.
  • Plus de 33 600 véhicules légers électriques1 (hybrides rechargeables et 100 % électriques) immatriculés.
  • Le Québec se situe au premier rang des ventes de véhicules électriques au Canada.
  • Plus de 3 200 bornes de recharge publiques en service2, incluant 300 bornes de recharge rapide.

Exemples concrets

Transport en commun

Le métro de Montréal est un bel exemple de réseau de transport en commun entièrement électrique. Celui ci compte actuellement 68 stations réparties sur quatre lignes totalisant 71 kilomètres. De plus, des discussions liées à des projets de développement du métro sont en cours.

L’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) dirige une ligne de trains de banlieue entièrement électrifiée (Deux-Montagnes) et une autre partiellement (train de l’Est).

L’Association du transport urbain du Québec (ATUQ), qui regroupe neuf sociétés de transport en commun actives dans les plus grandes villes du Québec, a commandé en 2018 près de 500 autobus hybrides pour offrir une solution de mobilité durable, confortable et efficace à ses usagers. Ceux ci s’ajoutent aux 475 autobus hybrides commandés en 2014, ainsi qu’aux 40 autobus entièrement électriques et aux 64 autobus intermédiaires hybrides commandés en 2018.

Véhicules spéciaux hybrides et tout électriques

Des entreprises québécoises ont conçu et fabriquent maintenant quelques véhicules hybrides et plusieurs véhicules électriques spécialisés, dont :

  • un autobus urbain (Nova Bus);
  • des autobus scolaires électriques (La compagnie électrique Lion, Corporation Micro Bird);
  • un véhicule minier (le Minautor de SCP 89);
  • un véhicule industriel modulaire (le Kargo Light de Kargo);
  • un petit train et une navette de transport (Trains & Trams Wattman);
  • une surfaceuse à glace (MG Service);
  • une motoneige électrique (Taiga Motors);
  • des balayeuses de rue électriques (Exprolink);
  • des véhicules industriels électriques (Motrec International);
  • une navette électrique pour les aéroports :
    • FPInnovations,
    • Précicad,
    • Kargo,
    • Deutschman Design,
    • Institut du véhicule innovant [IVI]).

Recherche et innovation
  • Une trentaine de centres et de groupes de recherche spécialisés sont établis au Québec, dont les plus importants sont :
    • l’Institut de recherche d’Hydro Québec (IREQ), qui détient environ 800 brevets et 40 licences dans le secteur;
    • l’Université de Montréal;
    • l’Institut du véhicule innovant (IVI).
  • Le Québec compte la piste d’essais pour véhicules la plus importante du Canada. Située à Blainville, au nord de Montréal, elle est gérée par le centre PMG Technologies, qui offre toute une gamme de services d’essais de recherche et de conformité.
  • InnovÉÉ, un regroupement sectoriel de recherche industrielle spécialisé en recherche collaborative industrie-université.
Bornes de recharge
  • AddÉnergie est le chef de file canadien en matière de conception et de fabrication de bornes de recharge et de logiciels de gestion de réseaux pour tous les segments de marchés (public, institutionnel, résidentiel et commercial). Ses produits intègrent des technologies de pointe en télécommunication.
  • Plusieurs réseaux de bornes de recharge publiques sont en activité :
    • le Circuit électrique d’Hydro-Québec;
    • Flo d’AddÉnergie;
    • Sun Country Highway;
    • ChargePoint;
    • Tesla;
    • EVduty d’Elmec;
    • Astria Technologies;
    • AZRA.
  • Au total, plus de 3 200 bornes de recharge publiques, dont près de 300 bornes de recharge rapide, sont accessibles aux électromobilistes au Québec.
  • Le Circuit électrique compte, à lui seul, plus de 1 500 bornes de recharge en service, dont 124 de recharge rapide. D’ici la fin de l’année 2018, une cinquantaine de nouvelles bornes de recharge rapide devraient être ajoutées à ce réseau.

Batteries et composants de batteries
  • Les batteries lithium-métal-polymère, fabriquées à Boucherville par Solutions bleues Canada (anciennement Bathium), constituent une technologie éprouvée en situation réelle en France, notamment dans les véhicules du constructeur Bolloré. Leurs caractéristiques sont supérieures à celles des batteries lithium-ion.
  • Johnson Matthey Matériaux pour Batteries fabrique du phosphate de fer lithié (LiFePO4), un composant très recherché mondialement et utilisé pour la production des batteries lithium-ion. L’expertise de l’entreprise permet de respecter les exigences élevées de pureté des batteries.
Fournisseurs de pièces et de systèmes

Une trentaine d’entreprises fournissent des pièces et des systèmes, notamment :

  • des systèmes complets de motorisation électrique (TM4);
  • des transmissions de puissance à variation continue (CVTech-IBC);
  • des onduleurs et des cartes électroniques (Varitron);
  • des réservoirs à essence pour les automobiles hybrides rechargeables (Les industries Spectra Premium).

Priorité gouvernementale

Le gouvernement du Québec met la filière des véhicules électriques au cœur de ses priorités. C’est pourquoi il a adopté :

Exemples de projets en cours

Le projet Cité Mobilité de Montréal

Réalisé par la Société de transport de Montréal (STM) et le Groupe Volvo Canada (Nova Bus), ce projet consiste à mettre à l’essai, à partir de l’automne 2016, trois autobus entièrement électriques ayant recours à une technologie de recharge rapide par conduction en début et en fin de ligne (recharge par contact au-dessus de l’autobus), sur un trajet avec passagers dans les rues de Montréal. 

Projet Développement mobilisateur de véhicules lourds innovants 100 % électriques (VLIÉ)

Lancé en octobre 2016, le projet mobilisateur VLIÉ  vise à concevoir des véhicules lourds innovants 100 % électriques ainsi qu’à fabriquer quatre prototypes, soit deux autobus électriques destinés au transport de personnes et deux camions électriques destinés au transport de marchandises.

Ce projet regroupe quatre partenaires :

  • La compagnie électrique Lion,
  • TM4,
  • AddÉnergie Technologies,
  • Centum Adetel Solution.

1. Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, août 2018.

2. Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, septembre 2018.

Nous joindre
Direction des transports et de la mobilité durable

Où nous trouver?

Téléphone :
418 691-5954

Sans frais :
1 866 680-1884

Adresse postale :
710, place D'Youville, 9e étage
Québec (Québec)
G1R 4Y4