Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Aide financière pour les entreprises.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

S'améliorer

Créer des liens

Obtenir du financement

Se conformer

Exporter

S'informer

Le secteur

Logistique

Présentation de l’industrie

La logistique correspond à la gestion des flux de matières entre les différents acteurs de la chaîne d'approvisionnement, dont les fournisseurs, les fabricants, les distributeurs, les prestataires de services, les détaillants et les clients. Il s'agit d'un domaine d'activité visant à livrer la marchandise, au bon endroit, au bon moment, en bon état et au meilleur prix.

L'industrie de la logistique figure au SCIAN (Système de classification des industries de l'Amérique du Nord) sous plusieurs sous-secteurs :

  • Services de transport
    • Transport aérien (SCIAN 481)
    • Transport ferroviaire (SCIAN 482)
    • Transport par eau (SCIAN 483)
    • Transport par camion (SCIAN 484)
  • Services de soutien au transport (SCIAN 488)
  • Services de messagerie et de messagers (SCIAN 492)
  • Services d'entreposage et de tiers fournisseurs de services logistiques 3 PL (SCIAN 493)

Notons également les services de consultation en logistique et les prestataires externes ne disposant pas d'éléments d'actifs, soit les entreprises communément appelées « 4 PL ».

Forces du Québec

Cette industrie se distingue par sa portée horizontale. Avec des marchés utilisateurs très diversifiés, passant du commerce de détail aux ressources naturelles, la logistique est un atout considérable pour accroître la compétitivité de nos entreprises sur le marché mondial.

Les avantages d'une bonne gestion de la chaîne logistique sont nombreux. Parmi ceux-ci, notons :

  • Une réduction des coûts (ex. : diminution des coûts de stockage et de transport);
  • Un meilleur contrôle des risques (ex. : ruptures de stock, meilleure gestion des produits périssables);
  • Une meilleure réponse aux exigences des clients (ex. : délais plus courts, choix du lieu de collecte).

Plus particulièrement, au Québec, nos entreprises bénéficient de ce qui suit :

  • Proximité des grands marchés canadiens et américains (accès à 110 millions de consommateurs en deux jours de train);
  • Présence de deux chemins de fer de classe 1 (CP et CN);
  • Présence de ports maritimes de calibre international, dont le port de conteneurs de Montréal;
  • Accès à la voie maritime du Saint-Laurent, qui relie les Grands Lacs et l'Atlantique;
  • Accès à plusieurs zones industrialo-portuaires le long du fleuve;
  • Main-d'œuvre bilingue;
  • Faible empreinte carbone grâce à la disponibilité, notamment, de l'hydroélectricité;
  • Investissements dans les infrastructures portuaires.

Ce secteur d'activité est un pilier de l'économie québécoise, voire un secteur vital au bon fonctionnement de l'ensemble des activités économiques du Québec. En effet, selon Statistiques Canada :

  • Le nombre d'entreprises de l'industrie québécoise de la logistique a augmenté en 2020, totalisant ainsi 12 409 emplacements (comparativement à 11 958 en 2019);
  • L'industrie de la logistique employait plus de 100 000 travailleurs en 2020, la majorité en provenance de l'industrie du transport par camion;
  • Le PIB de cette industrie a subi une légère hausse de 2019 à 2020, passant de 13,6 à 14 milliards de dollars.