Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Le secteur

Génie-conseil en énergie

Le génie-conseil québécois : l'énergie au cœur du développement du Québec

Avec des revenus de plus de 5 milliards de dollars, les entreprises québécoises de génie-conseil contribuent grandement au développement économique du Québec et à son rayonnement sur la scène internationale.

Forces du Québec

Pour faire face à la mondialisation des marchés et offrir des services concurrentiels sur la scène internationale, le génie-conseil québécois s'est profondément transformé au cours des dernières années, à la suite de nombreuses fusions et acquisitions d'entreprises.

Avec ses 248 champs de spécialisation compris dans 16 grands secteurs, l'offre québécoise de services de génie-conseil est vaste et diversifiée. L'exploitation des ressources naturelles abondantes du territoire québécois et la réalisation, au cours des dernières décennies, d'importants projets d'infrastructure ont permis au secteur québécois du génie-conseil d'acquérir une expertise reconnue mondialement dans les domaines liés :

  • aux forêts;
  • aux mines;
  • aux pâtes et papiers;
  • à l'aluminerie;
  • à l'hydroélectricité (production et transport).

Les firmes de génie-conseil du Québec ont une excellente réputation sur la scène internationale et sont actives dans près de 200 pays à travers le monde.

Le génie-conseil québécois constitue une part importante des exportations de services d'ingénierie du Canada, un des principaux pays exportateurs à l'échelle mondiale, avec les États-Unis, l'Angleterre et les Pays-Bas, dans ce domaine.

Savoir-faire québécois

Entreprises dont le siège social est situé au Québec

  • BBA.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    BBA a développé une expertise et un savoir-faire, allant de la mise en service jusqu'à l'appui à l'exploitation, dans les secteurs des réseaux d'énergie, des électrotechnologies, de la production hydroélectrique, éolienne et thermique ainsi que de la transmission, de la distribution, de la commande et de la protection.
  • Brais, Malouin et associés (BMA).  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    Les ingénieurs de BMA sont spécialisés dans les domaines de l'énergie et de la combustion et possèdent une connaissance approfondie des chaudières et des brûleurs industriels de tous types. Leur expertise en simulation numérique d'écoulement des fluides permet une approche virtuelle en ce qui a trait au diagnostic de problèmes, à l'optimisation d'équipements existants et à la mise au point de nouveaux modèles.
  • CIMA+.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    CIMA+ exerce des activités dans les secteurs de la répartition, du transport et de la distribution d'électricité ainsi que dans les secteurs de l'éolien, de l'efficacité énergétique, de la valorisation de la biomasse, des électrotechnologies, des gazotechnologies et de la cogénération. CIMA+ compte plus de 2 000 employés au Québec.
  • Groupe Axor.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    Spécialisée dans la réalisation de projets hydroélectriques et éoliens, la Division énergie du Groupe Axor propose une approche globale 
et intégrée.
  • Norda Stelo.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    En matière d'énergie, les experts de Norda Stelo offrent des services complets d'ingénierie-construction, qu'il s'agisse de gestion de projets ou de construction clés en main.
  • SNC-Lavalin.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    SNC-Lavalin est un chef de file mondial en ingénierie et en gestion de la construction de centrales hydroélectriques, nucléaires ou thermiques, en réalisation d'études de réseaux, en services liés à la réforme du secteur énergétique et en conception de réseaux de transport d'énergie.
  • WSP (GENIVAR).  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    En 2012, la fusion de WSP et GENIVAR a mené à la création d'une firme de services-conseils mondiale, forte d'un effectif de quelque 15 000 employés répartis à travers plus de 300 bureaux sur tous les continents, dont 2 400 employés au Québec. WSP réalise des projets dans toutes les sphères du secteur de l'énergie, notamment :
    • les énergies renouvelables telles que l'hydroélectricité, l'énergie éolienne et l'énergie solaire;
    • la conversion de la biomasse en éthanol et la valorisation énergétique des déchets;
    • la sécurité des barrages et des ouvrages de retenue d'eau et le génie hydraulique;
    • le transport et la distribution d'électricité, y compris la conception de réseaux électriques 
et de sous-stations;
    • l'énergie nucléaire et l'énergie thermique : cogénération et système énergétique collectif.

Entreprises dont le siège social est situé à l'étranger

  • AECOM.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    AECOM, une des sociétés de génie-conseil les plus importantes du monde, offre des solutions liées à tous les domaines de l'énergie à des clients des secteurs privé et public établis à travers 
le monde. Sa filiale québécoise peut compter sur l'apport de 1 300 professionnels.
  • exp.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    La firme exp offre des services-conseils professionnels, techniques et stratégiques permettant de concevoir, d'améliorer et de soutenir des projets énergétiques et de superviser une mise hors service d'équipements énergétiques. Que ce soit pour concevoir une centrale hydroélectrique ou un gazoduc traversant le pays, construire un parc éolien ou accéder au griffon d'une source géothermique, exp est en mesure de fournir des services intégrés. L'entreprise compte près de 900 employés au Québec.
  • Santec.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    Stantec réunit 22 000 employés travaillant dans plus de 400 bureaux répartis sur six continents. La firme réalise des projets dans les domaines du bâtiment, de l’énergie et des ressources, de l’environnement et des infrastructures.
  • Tetra Tech.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    Tetra Tech est active dans les secteurs de l'efficacité énergétique, de la production d'énergie (hydroélectrique, éolienne, géothermique, solaire ou issue de la biomasse) ainsi que du transport et de la distribution de l'énergie. Elle compte plus de 1 500 employés au Québec. 

Un secteur fondé sur l'innovation

  • CanmetÉNERGIE – Varennes.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    CanmetÉNERGIE effectue des mandats spécialisés en réduction des émissions de gaz à effet de serre, en réduction de la consommation de l'énergie et en ce qui a trait aux équipements destinés à la production d'énergies renouvelables, ainsi qu'aux équipements destinés à améliorer l'efficacité énergétique des procédés industriels et des bâtiments.
  • Centre d'études interuniversitaire des structures sous charges extrêmes (CEISCE).  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    Le CEISCE étudie les structures de génie civil, notamment les barrages et les lignes de transport d'énergie, qui subissent l'effet de charges extrêmes.
  • Centre d'expertise hydrique du Québec.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    Le Centre d'expertise hydrique du Québec est à la fine pointe des connaissances et du savoir-faire dans les domaines des barrages et du régime hydrique.
  • Centre de recherche en génie parasismique (CRGP).  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.
    Les activités du CRGP sont liées aux essais dynamiques permettant d'évaluer l'endommagement de barrages, de ponts et de bâtiments, à la modélisation du comportement dynamique des structures, à l'analyse sismique des structures et aux essais pseudo-dynamiques.
Nous joindre
Direction de l’économie verte et de la logistique

Téléphone :
418 691-5959

Sans frais :
1 866 680-1884, poste 4055

Adresse postale :
710, place D'Youville, 5e étage
Québec (Québec)
G1R 4Y4

Télécopieur :
418 643-6669