Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Rapports

Résultats du sondage Internet sur les retombées de la mesure Design-Innovation (relativement à l’intégration du design industriel)

Sommaire

À l’été 2015, le Ministère a effectué un sondage Internet auprès de 121 entreprises manufacturières qui ont reçu, entre les années 2008 et 2012, une aide financière par l’entremise de la mesure Design-Innovation pour les inciter à recourir pour la première fois aux services d’un designer industriel.

Bien que les résultats du sondage ne soient pas généralisables1 à l’ensemble des entreprises ayant bénéficié de la mesure, on constate que l’expérience a été concluante. En effet, à la suite de leur premier projet avec un designer industriel, 30 entreprises sur les 34 répondantes ont continué à utiliser le design industriel en permanence ou à l’occasion, même sans le soutien de la mesure Design-Innovation.

Les principales retombées de l’intégration du design industriel que les entreprises répondantes ont soulignées sont liées :

  • au succès du produit;
  • à l’augmentation du chiffre d’affaires, des exportations, de la visibilité internationale, de la créativité, de l’innovation et du nombre de produits mis au point;
  • à la création d’emplois;
  • à l’amélioration de la perception du design industriel.

Selon les répondants, les principales conditions de succès pour l’implantation du design industriel sont les suivantes :

  • bien définir le mandat du designer industriel;
  • faire participer le designer à l’ensemble du processus;
  • lui permettre d’accéder aux informations et d’entrer en contact avec les personnes-ressources dans l’entreprise et parmi la clientèle.

En somme, pour la grande majorité des répondants, l’aide du Ministère a favorisé l’utilisation du design industriel de façon continue. Elle a également généré des retombées positives.


1. Le taux de réponse est de 28,1 % (34 entreprises). La marge d’erreur associée à ce taux est de plus ou moins 14,48 %.

Note au lecteur

La mesure Design-Innovation a incité plusieurs entreprises à utiliser les services d’un designer industriel pour la première fois entre les années 2008 et 2012. Cependant, les répondants au sondage ont été questionnés par l’entremise d’Internet en mai 2015 seulement, ce qui a nécessité de leur part un effort de mémoire important.

Généralement, le taux de réponse à un sondage Internet est moins élevé (aux alentours de 25 %) que pour un sondage téléphonique. Ces deux éléments expliquent le taux de réponse relativement peu élevé de 28,1 %. La marge d’erreur pour les réponses de l’ensemble des répondants est de plus ou moins 14,48 %.

Ainsi, les résultats contenus dans le présent document ne sont pas généralisables à l’ensemble des entreprises ayant bénéficié d’une aide financière afin de recourir pour la première fois aux services d’un designer industriel à l’interne ou d’un consultant en design industriel.

Remerciements

Réalisation du rapport
Direction des biens de consommation, du commerce et des services en collaboration avec la Direction de la coordination, de l’évaluation et de la planification

Préparation
Denis Audibert
Valérie Horth

Pour plus d'information

Direction des biens de consommation et du commerce électronique
Ministère de l'Économie et de l'Innovation
710, place D'Youville, 5e étage
Québec (Québec)   G1R 4Y4
Téléphone : 418 691-5960
Sans frais : 1 866 680-1884, poste 5960
Nous joindre
Direction des biens de consommation et du commerce électronique

Téléphone :
418 691-5960

Sans frais :
1 866 680-1884, poste 5960

Adresse postale :
710, place D'Youville, 5e étage
Québec (Québec)
G1R 4Y4