Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Projets mobilisateurs

Projet mobilisateur SA2GE

Projets mobilisateurs de l'avion écologique

Afin d’appuyer le secteur aérospatial québécois dans ses efforts pour s’adapter aux nouvelles réglementations environnementales, le gouvernement du Québec a mis en place le projet mobilisateur de l’avion écologique, projet aussi appelé Systèmes aéronautiques d’avant-garde pour l’environnement (SA2GE).

Première phase

La première phase de ce projet mobilisateur, qui s’est échelonnée du 1er avril 2010 au 31 mars 2015, a regroupé six sous-projets de démonstration technologique totalisant des investissements de 150 millions de dollars, dont 70 millions de dollars du gouvernement du Québec et 80 millions de dollars des partenaires industriels.

Deuxième phase

La deuxième phase du projet mobilisateur, une des mesures de la Stratégie québécoise de l’aérospatiale 2016-2026, est en cours et s’échelonnera du 1er décembre 2015 au 31 mars 2020.

Consultez les sous-projets retenus

Troisième phase

La troisième phase du projet mobilisateur de l’avion écologique (SA2GE‑3), qui est une suite des deux phases précédentes, a été lancée le 2 mai 2018. Elle s’échelonnera sur trois ans.

Appel de projets terminé

Veuillez noter que l'appel de projets a pris fin le 8 juin 2018.

Consultez l’appel de projets

Caractéristiques d’un projet mobilisateur

Par l’entremise des projets mobilisateurs, le gouvernement du Québec soutient financièrement des entreprises privées à but lucratif afin qu’elles combinent leurs efforts pour mener à bien des projets de développement d’un produit, d’un procédé ou d’un service novateur, en mobilisant des universités, des centres publics de recherche ainsi que des PME.

Plus précisément, ce projet mobilisateur regroupe plusieurs sous-projets qui se concrétisent par le développement de nouveaux produits, procédés ou services dont la commercialisation favorisera l’adaptation aux nouvelles normes environnementales ainsi qu’une réduction de l’empreinte environnementale du secteur aérospatial québécois.