Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Programmes

Laboratoire de micro et nanofabrication plus (LMN+)

CHAKER, Mohamed
Institut national de la recherche scientifique (INRS) - Énergie, matériaux et télécommunications

Contrôler la structure des matériaux avancés à l’échelle du nanomètre permet de les doter de propriétés sans précédent pour réaliser de nouveaux produits à très grande valeur ajoutée dans de nombreux secteurs industriels dont l’énergie et l’environnement. Dans le cadre du projet, le LMN devient l’U-LMN (pour Upgraded-LMN) en se dotant de deux outils. Le premier est un spectromètre de photoélectrons qui sert à analyser la surface des matériaux et les couches sous-jacentes comme jamais auparavant et à soutenir de nouveaux champs de recherche. Le second est un système de lithographie par faisceau d’électrons de très haute performance qui permettra de produire des nanostructures dans les matériaux avec une haute résolution sur de grandes surfaces dans le domaine des nanodispositifs.

En capitalisant sur ces deux outils et en mettant en commun les compétences complémentaires de 179 chercheurs de très haut calibre de même que l’expertise du personnel technique, les chercheurs pourront réaliser ce qui suit :

  • Développer une meilleure compréhension des problèmes de stabilité des matériaux énergétiques (batteries et piles à combustible).
  • Étudier les oxydes corrélés pour les commutateurs optiques ultrarapides et les radiateurs intelligents destinés au contrôle thermique des micro et nanosatellites.
  • Développer des nanocomposites multifonctionnels pour le diagnostic du cancer et la chimiothérapie ciblée.
  • Développer une nouvelle génération de nanodispositifs photoniques intégrés à faible perte pour des systèmes de télécommunications moins énergivores et plus aptes à soutenir l’explosion des besoins en bande passante.
  • Exploiter de nouveaux phénomènes mis en évidence dans des matériaux à l’échelle nanométrique pour concevoir des nanodispositifs électroniques, à radiofréquences et térahertz.

L’U-LMN représente un environnement exceptionnel de formation de main-d’œuvre qualifiée afin de répondre aux besoins de secteurs stratégiques pour le développement économique du Québec.

Nous joindre
Bureau de gestion des projets d'infrastructure – PSO (volet 3)

Téléphone :
418 691-5973, poste 3814

Sans frais :
1 877 511-5889

Adresse postale :
900, place D’Youville
Québec (Québec)
G1R 3P7