Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Profils industriels

Annexe I : Définitions

Industrie

Une industrie est la nature générale de l’activité de l’établissement où travaille la personne.

Si la personne n’avait pas d’emploi au cours de la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé l’Enquête nationale auprès des ménages, elle devait donner des renseignements sur l’emploi qu’elle avait occupé le plus longtemps depuis le début de l’année de référence. Les personnes qui avaient deux emplois ou plus devaient fournir des renseignements sur celui auquel elles avaient consacré le plus grand nombre d’heures de travail.

Les données sur l’industrie de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011 sont produites en fonction du SCIAN 200710.

541 – Services professionnels, scientifiques et techniques

Ce sous-secteur industriel comprend les établissements dont l’activité principale repose sur le capital humain, qui constitue de ce fait le principal facteur de production. Ces établissements offrent les connaissances et les compétences de leurs employés, souvent dans le cadre d’affectations.

Les principales composantes de ce sous-secteur sont :

  • les services juridiques;
  • les services de comptabilité, de préparation de déclarations de revenus, de tenue de livres et de paye;
  • l’architecture, le génie et les services connexes;
  • les services spécialisés de design;
  • la conception de systèmes informatiques et les services connexes;
  • les services de conseils en gestion et de conseils scientifiques et techniques;
  • les services de recherche et de développement scientifiques;
  • la publicité, les relations publiques et les services connexes.

Ce qui distingue ce sous-secteur est le fait que la majorité des classes qui en font partie ont des processus de production qui dépendent presque entièrement des compétences des travailleurs. La plupart du temps, le matériel n’a pas une grande importance. Les établissements figurant dans ce sous-secteur vendent donc leur expertise. Le plus souvent, mais pas toujours, cette expertise exige des études universitaires ou collégiales.

Sont exclus de ce sous-secteur les établissements dont l’activité principale consiste à offrir un enseignement et une formation dans une grande variété de matières et ceux dont l’activité principale est de fournir des soins de santé en assurant des services diagnostiques et thérapeutiques.

Le lecteur peut consulter également le site de Statistique Canada.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. pour des définitions plus complètes.

Professions

La profession est le genre de travail que faisaient les personnes pendant la semaine de référence, défini d’après le type d’emploi occupé par le recensé et la description des tâches, des fonctions et des responsabilités les plus importantes qui s’y rattachent.

Des facteurs tels que les matériaux traités ou utilisés, les procédés industriels et le matériel utilisé, le degré de responsabilité et la complexité du travail, les produits fabriqués et les services donnés, ont servi à indiquer la nature du travail exécuté au moment du groupement des emplois en professions et des professions en groupes.

Si le recensé n’avait pas d’emploi au cours de la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011, les données portent sur l’emploi occupé le plus longtemps depuis le début de l’année de référence. Les personnes qui avaient deux emplois et plus devaient donner des renseignements sur l’emploi auquel elles avaient consacré le plus d’heures de travail11.

Architectes (C051)

Les architectes conceptualisent, planifient et élaborent des devis pour la construction et la rénovation de bâtiments commerciaux, institutionnels et résidentiels. Les architectes travaillent dans des firmes d’architectes, des corporations privées et les gouvernements ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Les architectes exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :

  • Consulter les clients afin de déterminer le genre, le style et le but des rénovations ou de la nouvelle construction d’un édifice.
  • Conceptualiser et concevoir des immeubles, et établir le plan des devis descriptifs, des matériaux de construction, des coûts et des horaires de construction.
  • Préparer des esquisses et des maquettes pour les clients.
  • Préparer les dessins, les devis descriptifs et tout autre document de construction pour les entrepreneurs et le personnel de métier, ou en superviser l’exécution.
  • Préparer des documents d’appel d’offres, participer à la négociation de contrats et accorder des contrats de construction.
  • Surveiller les activités sur le chantier de construction afin d’assurer la conformité aux devis descriptifs.
  • Exécuter des études de faisabilité et des analyses financières des projets de construction.

Les architectes peuvent se spécialiser dans un genre particulier de construction tel que la construction de bâtiments résidentiels, commerciaux, industriels ou institutionnels.

Les conditions d’accès à la profession sont les suivantes :

  • Un baccalauréat d’une école d’architecture reconnue ou la réussite d’un programme d’études de l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) est exigé.
  • Un diplôme de deuxième cycle en architecture peut être exigé.
  • Un stage de formation de trois ans sous la supervision d’un architecte inscrit est exigé.
  • La réussite de l’examen d’admission pour les architectes est exigée.
  • L’affiliation à l’association provinciale des architectes dans la province d’emploi est exigée.
  • La certification Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) est offerte par le Conseil du bâtiment durable du Canada et peut être exigée par certains employeurs.
Architectes paysagistes (C052)

Les architectes paysagistes conçoivent des aménagements paysagers, élaborent des ententes contractuelles et surveillent la construction d’aménagements paysagers pour des ouvrages commerciaux, des complexes à bureaux, des parcs, des terrains de golf et des projets résidentiels.

Ils travaillent dans des firmes d’architectes et d’ingénieurs, des firmes de consultants en aménagement paysager, des organismes environnementaux et de développement du gouvernement, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Les architectes paysagistes exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :

  • Discuter avec les clients pour déterminer leurs besoins en aménagement paysager.
  • Examiner et évaluer le terrain et concevoir un aménagement paysager en tenant compte des caractéristiques du paysage, des bâtiments, du climat, de l’usage futur et autres aspects.
  • Préparer ou superviser la préparation des croquis détaillés des terrains, y compris les caractéristiques telles que les arbres, les arbustes, les jardins, les appareils d’éclairage, les allées, les patios, les terrasses, les bancs, les clôtures, les murs de soutènement et les fontaines.
  • Préparer ou superviser la préparation des plans du terrain, des rapports, des croquis, des modèles, des photographies, des cartes, des études de l’utilisation du terrain et des projets.
  • Évaluer les coûts, préparer les devis descriptifs et étudier les soumissions de projets de construction d’aménagement paysager.
  • Effectuer des études d’aménagement environnemental, y compris l’évaluation environnementale, la planification, la conservation et la reconstitution de sites historiques.
  • Effectuer des études de planification physique dans les collectivités et les quartiers, prendre part à des études multidisciplinaires de conception urbaine et rédiger les lignes directrices de conception; diriger et superviser, s’il y a lieu, les travaux de construction des aménagements paysagers.

Les conditions d’accès à la profession sont les suivantes : 

  • Un baccalauréat en architecture paysagiste est exigé.
  • Une maîtrise en architecture paysagiste peut être exigée.
  • Un stage de formation de deux ans et la réussite d’un examen provincial sont exigés des architectes paysagistes en Ontario et en Colombie Britannique.
  • Deux ans d’expérience en conception de paysages et une entrevue avec l’association provinciale ayant autorité sont habituellement exigés pour les architectes paysagistes des autres provinces et territoires qui veulent obtenir l’accréditation.
  • La certification Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) est offerte par le Conseil du bâtiment durable du Canada et peut être exigée par certains employeurs.
Urbanistes et planificateurs/planificatrices de l’utilisation des sols (C053)

Les urbanistes et les planificateurs de l’utilisation des sols élaborent des plans et recommandent des politiques pour l’utilisation des sols, des installations et des services connexes dans les zones urbaines et rurales ainsi que dans les régions éloignées. Ils travaillent à tous les ordres de gouvernement, pour des lotisseurs, des firmes d’ingénieurs ou des sociétés de consultants, ou ils travaillent comme consultants privés.

Les urbanistes et les planificateurs de l’utilisation des sols exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :

  • Recueillir et analyser des données sur les facteurs démographiques, économiques, juridiques, politiques, culturels, sociologiques, physiques ou autres influant sur l’utilisation des sols.
  • S’entretenir avec les autorités municipales, provinciales et fédérales, le public, les représentants de citoyens, les sociologues, les avocats, les lotisseurs, et les groupes d’intérêts afin d’élaborer et de développer des plans d’utilisation des sols ou des plans communautaires.
  • Préparer et recommander des concepts de lotissement et des plans de zonage, de subdivisions, de réseaux de transport, de services d’utilité publique, d’installations communautaires, de parcs et d’autres utilisations des sols et des terres arables.
  • Préparer des plans d’aménagement pour protéger l’environnement des réserves fauniques, des parcs nationaux et provinciaux et assurer la protection de bassins hydrographiques.
  • Présenter des plans aux autorités civiles, rurales et régionales et tenir des assemblées publiques pour présenter les plans, les propositions ou les études de planification au grand public et aux groupes d’intérêts.
  • Réviser et évaluer des propositions pour l’utilisation des sols et des propositions de plans de lotissement et préparer des recommandations.
  • Évaluer les demandes de permis de développement et administrer les règlements de planification et de zonage.
  • Établir des objectifs et des politiques à long terme pour l’utilisation des sols et la protection de l’environnement.
  • Superviser et coordonner le travail des techniciens et technologues en planification urbaine.

Les conditions d’accès à la profession sont les suivantes :

  • Un baccalauréat en urbanisme, en géographie, en architecture, en génie ou dans une discipline connexe est exigé.
  • Une maîtrise en planification urbaine et régionale, en design et en planification de l’environnement, en architecture, en génie ou dans une discipline connexe peut être exigée.
  • L’adhésion à l’Institut canadien des urbanistes est habituellement exigée.
  • L’appartenance à une association provinciale peut être exigée dans certaines provinces.
  • La certification Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) est offerte par le Conseil du bâtiment durable du Canada et peut être exigée par certains employeurs.
Technologues et techniciens en architecture (C151)

Les technologues et les techniciens en architecture peuvent travailler indépendamment ou fournir une aide technique aux architectes et aux ingénieurs-concepteurs civils :

  • en effectuant des recherches;
  • en établissant des dessins, des maquettes, des devis descriptifs et des contrats;
  • en assurant la supervision de projets de construction.

Les technologues et les techniciens en architecture travaillent dans des firmes d’architecture et de construction ainsi que dans la fonction publique.

Les technologues et les techniciens en architecture exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :

  • Aider à l’élaboration des conceptions architecturales.
  • Analyser les codes du bâtiment, les règlements municipaux, les exigences en matière d’espace et d’implantation de même que d’autres rapports et documents techniques.
  • Établir, à la main ou par conception assistée par ordinateur (CAO), des dessins, des devis descriptifs et estimatifs ainsi que des bordereaux de quantités de matériaux à partir de dessins de conception et d’instructions.
  • Construire des maquettes architecturales et des plans de masse de présentation ainsi que des modèles virtuels, en 3D, des dessins architecturaux.
  • Préparer des contrats et des documents de soumission.
  • Superviser, s’il y a lieu, d’autres dessinateurs, technologues et techniciens de l’équipe d’architecture.
  • Surveiller, s’il y a lieu, des projets de construction et coordonner, contrôler et inspecter des travaux réalisés par des tiers.

Les conditions d’accès à la profession sont les suivantes : 

  • Un diplôme d’études collégiales de deux ou trois ans en technologie architecturale ou dans un domaine connexe est habituellement exigé.
  • Un certificat en technologie architecturale ou dans un domaine connexe, octroyé par une association provinciale de technologues et de techniciens en génie, en architecture ou des sciences appliquées, peut être exigé par l’employeur.
  • Un stage pratique, d’une durée habituelle de deux ans, est exigé avant d’être certifié.
  • Au Québec, l’appartenance à l’Ordre des technologues professionnels du Québec est exigée pour utiliser le titre de technologue professionnel.
Designers industriels (C152)

Les designers industriels conçoivent et produisent des dessins pour des produits manufacturés. Ils travaillent dans des entreprises de fabrication et des entreprises de design ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Les designers industriels exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :

  • Consulter des clients, des ingénieurs ou des spécialistes en production afin d’établir les exigences des produits.
  • Analyser l’usage projeté du produit ainsi que les préférences des utilisateurs.
  • Effectuer des recherches sur les coûts, les propriétés des matériaux de production et les méthodes de production.
  • Préparer des concepts de dessins, des croquis ou des modèles pour approbation.
  • Préparer des plans de fabrication, des spécifications techniques et des lignes directrices de production et construire un prototype du design.
  • Consulter des ingénieurs et le personnel de production pendant la phase de fabrication.

Les conditions d’accès à la profession sont les suivantes :

  • Un diplôme d’études universitaire en design industriel, en architecture, en génie ou un diplôme d’études collégiales en design industriel est exigé.
  • Un dossier de présentation démontrant des aptitudes créatives est exigé.
Technologues et techniciens/techniciennes en dessin (C153)

Les technologues et les techniciens en dessin préparent des modèles et des dessins d’ingénierie et rassemblent des informations techniques connexes en travaillant dans des équipes multidisciplinaires d’ingénierie ou en tant que soutien des ingénieurs, des architectes et des designers industriels, ou encore en travaillant indépendamment.

Ils travaillent dans des firmes de consultants, des compagnies de construction, de services d’utilité publique, de ressources et de fabrication, à tous les ordres de gouvernement ainsi que dans une vaste gamme d’établissements variés.

Les technologues et les techniciens en dessin exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :

Technologues en dessin

  • Élaborer et préparer des modèles et des dessins d’ingénierie à partir de concepts préliminaires, d’esquisses, de calculs d’ingénierie, de devis descriptifs et autres données.
  • Faire fonctionner des postes de conception et de dessin assistés par ordinateur (CAO).
  • Élaborer et préparer des esquisses.
  • Remplir la documentation et produire des jeux de dessins.
  • Vérifier les dessins afin qu’ils soient conformes aux cahiers des charges et aux données de conception.
  • Rédiger des rapports techniques.
  • Préparer des contrats et des soumissions.
  • Préparer le cahier des charges et l’évaluation des coûts et du matériel de construction.
  • Superviser et former d’autres technologues, techniciens et dessinateurs.

Techniciens en dessin

  • Élaborer et préparer des dessins, des plans, des diagrammes ou des tracés d’ingénierie à partir d’esquisses.
  • Faire fonctionner du matériel de dessin assisté par ordinateur ou travailler à une station conventionnelle de dessin.

Les conditions d’accès à la profession sont les suivantes : 

  • Un diplôme d’études secondaires est habituellement exigé.
  • Un diplôme d’études collégiales de deux ou trois ans en dessin d’ingénierie et en technique de dessin ou dans un domaine connexe est habituellement exigé des technologues en dessin.
  • Un programme d’études collégiales en dessin de un ou deux ans ou un programme d’apprentissage en dessin de trois ou quatre ans ou une expérience connexe de quatre à cinq ans ainsi que des cours en dessin de niveau collégial ou offerts par l’industrie sont habituellement exigés des techniciens en dessin.
  • Le certificat de qualification des dessinateurs est offert, bien que facultatif, en Ontario.
  • La certification en dessin d’ingénierie, en technique de dessin ou dans un domaine connexe offerte par des associations provinciales de technologues et de techniciens en génie et en sciences appliquées peut être exigée par les employeurs.
  • Une expérience de travail sous supervision, habituellement de deux ans, est exigée avant la certification.
Techniciens/techniciennes en graphisme (F123)

Les techniciens en graphisme collaborent à la conception de projets, interprètent les spécifications conceptuelles ou les esquisses d’un projet, font le montage, la mise en page, le lettrage et préparent les documents de production aux fins d’impression, d’édition électronique ou de production multimédia.

Ils travaillent dans des maisons d’édition et de communication, des agences de publicité ou de marketing, des imprimeries, des centres de production multimédia et des compagnies de télévision et de production de films, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Les techniciens en graphisme exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :

  • Prendre connaissance des indications fournies par le designer graphique.
  • Participer et collaborer à la conception et à la réalisation de concepts graphiques, ou les réaliser.
  • Saisir sur ordinateur les différents éléments du document tels que les titres, les textes, les dessins, les illustrations, les graphiques, le lettrage et l’agencement des couleurs.
  • Produire des images et des dessins informatisés.
  • Numériser des images à l’aide de périphériques et les transformer à l’aide de systèmes de retouches, de palettes graphiques et de logiciels spécialisés.
  • Réaliser la mise en page, le montage et la disposition selon la maquette fournie.
  • Produire des épreuves de vérification et des prêts-à-photographier et préparer les films et tout autre support pour l’impression.
  • Peindre ou encrer des cellules individuelles de dessins d’animation 2D ou 3D à l’aide d’une palette de couleurs électronique selon les spécifications de l’animateur.
  • Agencer, dessiner ou peindre du lettrage, des chiffres, des logos et des dessins pour des vitrines, des affiches publicitaires, des panneaux réclames, des véhicules, des livres et des imprimés à l’aide de logiciels spécialisés ou d’instruments de peinture.
  • Travailler dans un contexte d’interdisciplinarité.

Les conditions d’accès à la profession sont les suivantes :

  • Un diplôme d’études collégiales en graphisme, en art graphique, en infographie ou en dessin animé est exigé.
  • De l’expérience ou une formation postsecondaire ou collégiale ou dans un institut technique en conception de produits multimédias peut être exigée.
  • Un dossier de présentation illustrant les aptitudes créatrices et le talent artistique est exigé.
Designers graphiques et illustrateurs/illustratrices (F141)

Les designers graphiques conçoivent et produisent du matériel graphique et visuel pour communiquer efficacement des renseignements pour des imprimés, de la publicité, des films, des emballages, des affiches, des panneaux indicateurs et des produits médias interactifs tels que des sites Web et des disques compacts.

Ils travaillent dans des entreprises de graphisme et de publicité, des établissements qui ont un service de publicité ou de communication et des centres de production multimédia, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes. Les designers graphiques qui occupent des postes de supervision, de consultation ou de gestion de projets sont compris dans ce groupe de base. 

Les illustrateurs conçoivent et réalisent des illustrations pour représenter en images divers contenus d’information. Les illustrateurs sont presque exclusivement des travailleurs autonomes.

Les designers graphiques et les illustrateurs exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :

Designers graphiques

  • Consulter les clients pour déterminer l’aspect général, les éléments graphiques et le contenu des outils de communication afin de répondre à leurs besoins.
  • Déterminer les moyens les plus appropriés pour produire l’effet visuel désiré et la méthode de communication convenable.
  • Concevoir les éléments graphiques qui répondent aux objectifs de la commande.
  • Préparer les esquisses, les mises en pages et les éléments graphiques des sujets à représenter à l’aide d’outils traditionnels, de logiciels multimédias et de logiciels de traitement de l’image, de mise en page et de dessin.
  • Évaluer les coûts des matériaux et le temps nécessaire pour exécuter les éléments graphiques.
  • Utiliser les répertoires existants de photographies et d’illustrations et les guides typographiques ou faire appel aux services d’un illustrateur ou d’un photographe pour produire des illustrations ou des photographies qui répondent aux besoins de communication des clients.
  • Établir les lignes directrices pour les illustrateurs et les photographes.
  • Coordonner tous les aspects de la production des versions imprimée, audiovisuelle ou sur support électronique, c’est-à-dire des sites Web, des disques compacts et des terminaux interactifs.
  • Coordonner la sous-traitance.
  • Travailler dans un contexte d’interdisciplinarité.
  • Superviser d’autres designers graphiques ou techniciens en graphisme.

Illustrateurs

  • Consulter les clients pour déterminer la nature et le contenu des illustrations afin de répondre à leurs besoins de communication.
  • Concevoir et réaliser, à la main ou à l’aide de logiciels de dessin assisté par ordinateur (DAO), des esquisses puis des illustrations finales à caractère réaliste ou fantaisiste pour des imprimés tels que des livres, des revues, des emballages, des cartes de souhaits et des produits de papeterie.
  • Participer à l’élaboration d’un scénarimage pour des productions électroniques telles que des produits multimédias, interactifs et numériques, des publicités télévisées et des émissions de télévision.
  • Faire du dessin d’animation 2D et 3D ou de l’illustration par ordinateur.
  • Adapter, s’il y a lieu, les illustrations graphiques existantes.

Les illustrateurs peuvent se spécialiser dans un type particulier d’illustration : par exemple l’illustration enfantine, publicitaire, éditoriale, humoristique, médicale, scientifique, technique ou graphique multimédia.

Les conditions d’accès à la profession sont les suivantes : 

  • Un diplôme d’études universitaires en arts visuels, avec spécialisation en design graphique, en art publicitaire, en communication graphique ou en bande dessinée ou un diplôme d’études collégiales en arts graphiques est exigé.
  • De l’expérience ou une formation postsecondaire ou collégiale ou dans un institut technique en conception de produits multimédias peut être exigée.
  • Une formation en biologie, en génie, en architecture ou dans un domaine scientifique en plus d’une formation artistique est habituellement exigée des illustrateurs médicaux, techniques et scientifiques.
  • Un dossier de présentation illustrant les aptitudes créatrices et le talent artistique est exigé des designers graphiques et des illustrateurs.
Designers d’intérieur (F142)

Les designers d’intérieur et les décorateurs d’intérieur créent et réalisent des concepts d’aménagement d’intérieur esthétique, fonctionnel et sécuritaire pour des immeubles de type résidentiel, commercial, culturel, institutionnel et industriel

Ils travaillent dans des firmes d’architectes et de design d’intérieur, des établissements de vente au détail, des sociétés de construction, des centres hospitaliers, des compagnies aériennes, des chaînes d’hôtels et de restaurants, et d’autres établissements, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Les designers d’intérieur et les décorateurs d’intérieur exercent une partie ou l’ensemble des fonctions suivantes :

  • Consulter les clients pour déterminer leurs besoins, leurs préférences, les exigences en matière de sécurité et l’utilisation prévue de l’espace.
  • Élaborer des plans détaillés et des maquettes en 3D montrant la disposition des murs, des séparations, des étalages, de l’éclairage et des autres installations à l’aide de logiciels de dessin assisté par ordinateur (DAO) et de logiciels graphiques.
  • Élaborer des plans, des élévations, des coupes et des dessins de détails et donner des conseils sur le choix des couleurs, des finis et des matériaux, des revêtements de sol et muraux, des décorations de fenêtre, de l’éclairage intérieur et extérieur, du mobilier et d’autres objets en tenant compte des normes d’ergonomie et d’hygiène professionnelle.
  • Évaluer les coûts et les matériaux nécessaires et fournir, s’il y a lieu, des conseils en matière de crédit-bail, d’immobilier et de commercialisation.
  • Préparer les plans et les détails d’exécution du design d’intérieur final selon les règles de l’art et en conformité avec les codes en vigueur.
  • Travailler dans un contexte d’interdisciplinarité.
  • Diriger, s’il y a lieu, l’équipe de designers et de sous-traitants.

Les designers d’intérieur sont experts en matière d’architecture intérieure, de construction et de codes du bâtiment. Ils peuvent se spécialiser dans le design et le décor intérieur d’immeubles de type résidentiel, commercial, institutionnel, culturel et industriel, ainsi que d’avions, de bateaux ou de trains, de foires commerciales et d’expositions.

Les décorateurs d’intérieur peuvent se spécialiser dans le décor d’espaces intérieurs résidentiels ou commerciaux, le staging de résidences, le conseil de couleurs et l’organisation résidentielle.

Les conditions d’accès à la profession sont les suivantes :

  • Un diplôme d’études universitaires ou collégiales en design d’intérieur est habituellement exigé des designers d’intérieur.
  • L’examen nord-américain de qualification du National Council for Interior Design Qualification (NCIDQ) peut être exigé des designers d’intérieur après six ans d’études et d’exercice combinés.
  • L’accréditation par un institut ou une association provinciale ou territoriale est exigée pour utiliser le titre de conseiller en design d’intérieur en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique.
  • Un diplôme ou un certificat collégial en décoration intérieure est habituellement exigé des décorateurs d’intérieur.
  • L’adhésion à la Canadian Decorators’ Association est offerte aux décorateurs qualifiés.

Le lecteur peut également consulter le site de Statistique Canada.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. pour des définitions plus complètes.


10. Les questions relatives à l’industrie se trouvent à la page 24 du questionnaire de l’Enquête nationale auprès des ménages (questions 40 et 41).

11. Les questions relatives à la Classification nationale des professions se trouvent à la page 24 du questionnaire de l’Enquête nationale auprès des ménages (questions 42 et 43).

Nous joindre
Direction des biens de consommation et de la construction

Téléphone :
418 691-5960

Sans frais :
1 866 680-1884, poste 5960

Adresse postale :
710, place D'Youville, 5e étage
Québec (Québec)
G1R 4Y4