Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Guides et outils

Analyse de la dimension

Éducation

Au Québec, le taux d’obtention d’un diplôme de fin d’études secondaires était de 95,0 % en 2014, un taux supérieur à celui de 2012 (91,0 %).

Au Canada, il était de 86,0 % en 2014.

La majorité des pays membres de l’OCDE affichaient des taux d’obtention du diplôme d’au moins 80,0 %, et la moyenne de l’OCDE était de 85,0 % en 2014.

Graphique – Taux d’obtention d’un diplôme de fin d’études secondaires, Québec, Ontario, Canada et quelques pays de l'OCDE, 2008-2014

Taux d’obtention d’un diplôme de fin d’études secondaires

Sources : Statistique Canada : Indicateurs de l'éducation au Canada : une perspective internationale, OCDE, Regards sur l'éducation.

En 2014-2015, le ratio élèves-éducateur dans les écoles primaires et secondaires (publiques) des centres de services scolaires était de 8,9 au Québec. À noter que depuis 2005-2006, ce ratio a eu tendance à diminuer légèrement au Québec, au Canada et en Ontario.

Une diminution du ratio élèves-éducateur ne signifie pas nécessairement que les enseignants ont moins d’élèves en classe, car cette baisse peut correspondre à une augmentation du personnel pédagogique ou des administrateurs.

Au Québec, le pourcentage de la population (25-64 ans) qui a obtenu un diplôme universitaire était de 27,0 % en 2016, près de trois points sous la moyenne canadienne (29,9 %). Parmi les provinces canadiennes, le Québec se classe 5e pour cet indicateur.

Entre 2005 et 2016, cette proportion a augmenté de 5,5 points de pourcentage (de 21,5 % à 27,0 %). Dans les pays de l’OCDE, en moyenne 34,5 % des adultes âgés de 25 à 64 ans ont achevé avec succès des études universitaires en 2015, soit plus qu’au Québec (26,8 %) et au Canada (28,9 %).

En 2014, au Québec, le pourcentage de femmes qui ont obtenu un diplôme universitaire sur l’ensemble de la diplomation universitaire était de 57,9 %, en baisse par rapport à l’année précédente (59,2 % en 2013). À noter que, même en 1996, la proportion de femmes diplômées d’une université dépassait celle des hommes. En 1996, le pourcentage des femmes s’établissait à 59,9 %.

Cet indicateur est resté relativement stable de 1996 à 2014. Cependant, le Québec se classe 9e parmi les provinces canadiennes, en 2014.

À ce chapitre :

  • les États-Unis (64,6 %);
  • l’Australie (86,7 %);
  • la Nouvelle-Zélande (64,6 %);
  • le Japon (74,7 %);
  • le Danemark (75,6 %)

faisaient, en 2014, meilleure figure que le Québec ou le Canada.

Graphique – Pourcentage de la population (25 à 64 ans) qui a obtenu un diplôme universitaire, Québec, Ontario, Canada et quelques pays de l'OCDE, 2005-2016

Taux d’obtention d’un diplôme de fin d’études secondaires

Sources : Statistique Canada, OCDE, Regards sur l'éducation.

Le taux d’emploi des 25-64 ans, selon le niveau de formation le plus élevé atteint, augmente avec le niveau de scolarité tant au Québec que dans la moyenne des pays de l’OCDE.

Les dépenses d’éducation en pourcentage du PIB au Québec sont à la baisse depuis 1998. Toutefois, ayant consacré 6,6 % de son PIB aux établissements d’enseignement en 2013, le Québec dépasse tout de même la moyenne des pays de l’OCDE (5,2 %).

Graphique – Dépenses d'éducation, en pourcentage du PIB, Québec, Ontario et l'OCDE, 1998-2013

Taux d’obtention d’un diplôme de fin d’études secondaires

Sources : Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur (MEES), compilation spéciale, Statistiques Canada, Indicateurs de l’éducation au Canada : une perspective internationale (pour 2013), OCDE, Regards sur l'éducation.

En matière de résultats des jeunes de 15 ans en mathématiques, en lecture, en sciences et en résolution de problèmes, le Québec surpasse, en 2015, la moyenne canadienne dans les trois disciplines évaluées.

En lecture, les élèves québécois de 15 ans ont obtenu en 2015 une moyenne de 532 points. Ce score les classe parmi les meilleurs des 65 pays et économies participants. Au Canada, la Colombie-Britannique (536 points) et l’Alberta (533 points) ont obtenu un résultat moyen statistiquement supérieur à celui du Québec.

En 2015, les élèves québécois ont obtenu un score moyen de 544 en mathématiques, à l’échelle globale. Au Canada, c’est le Québec qui a obtenu les meilleurs résultats, suivi de la Colombie-Britannique (522 points).

En ce qui concerne les sciences, les élèves québécois ont obtenu en 2015 une moyenne de 537. Au Canada, les élèves de 15 ans de l’Alberta (541 points) et de la Colombie-Britannique (539 points) ont obtenu un score moyen statistiquement supérieur à celui des élèves québécois.

Nous joindre
Direction de la coordination et des stratégies clients

Téléphone :
418 691-5973, poste 3805

Sans frais :
1 877 511-5889

Adresse postale :
393, rue Saint-Jacques, 4e étage
Montréal (Québec)
H2Y 1N9