Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Guides et outils

4. Conclusion

Stratégie numérique du Québec - Feuille de route industrie 4.0

Feuille de route industrie 4.0

Le concept d’industrie 4.0 correspond à une nouvelle façon d’organiser les moyens de production : l’objectif est la mise en place d’usines dites intelligentes, capables d’une plus grande adaptabilité dans la production et d’une allocation plus efficace des ressources, et ce, pour répondre plus rapidement au marché, d’une façon plus personnalisée et à moindre coût.

Constats clés

Plusieurs études2 démontrent ce qui suit :

  • Industrie 4.0 introduit des défis importants. Les gouvernements et les associations industrielles peuvent soutenir les entreprises.
  • L’Internet des objets améliore la productivité et l’efficience des ressources (une augmentation de l’ordre de 20 % en efficacité sur un horizon de cinq ans).
  • L’Internet des objets transforme l’entreprise dans son ensemble et doit faire partie des préoccupations des dirigeants.
  • La connectivité trace la voie à de nouveaux modèles d’affaires.
  • D’ici 2020, plus de 80 % des entreprises auront numérisé leur chaîne de valeur.

Retour sur les défis 4.0

À la lumière de ces constats et pour optimiser la productivité et l’agilité manufacturière des entreprises, il est important de rappeler les défis de la transformation industrie 4.0 :

  • La connectivité des logiciels et des équipements, même des équipements en place.
  • La standardisation de normes et processus qui facilite le partage des données.
  • La réingénierie des méthodes de travail et des procédés.
  • La gestion de la cybersécurité, afin de protéger l’information sensible et le savoir-faire.
  • L’accès aux spécialistes en technologies numériques.
  • Le développement de nouvelles compétences.

Une occasion à saisir

L’acquisition de technologies émergentes, l’appropriation et l’usage plus intensif des technologies numériques auront des répercussions positives sur le positionnement en matière de modèle d’affaires, sur la proximité grâce aux technologies mobiles, sur les processus grâce à l’interconnectivité des données et sur les personnes en raison de l’augmentation de l’intelligence d’affaires.

Considérant la transformation déjà en marche en Allemagne, en France, aux États-Unis, en Chine et au Brésil, il est impératif que les entreprises manufacturières québécoises prennent le virage numérique industrie 4.0 afin de regagner une place dynamique dans l’économie.

La pérennité du secteur manufacturier passe inexorablement par l’innovation et une productivité sans cesse améliorée. L’acquisition de technologies numériques bien intégrées et la gestion efficace des données de l’entreprise sont des facteurs de succès dans cette nouvelle révolution industrielle, des facteurs menant à l’usine intelligente.

Appel à l'action

Industrie 4.0 est à la portée de toute entreprise voulant se doter d’un système de fabrication qui lui permettra de fabriquer de petits lots personnalisés afin de répondre aux besoins de la clientèle.

L’équipe de direction doit développer une vision globale des technologies numériques.

Principales étapes à suivre

Audit
Réaliser un constat portant sur l’environnement numérique de l’entreprise, la situation de la connectivité et les qualifications de la main-d’œuvre. L’audit permet la définition des forces et des faiblesses.

Plan numérique
Élaborer un plan numérique. Il est important de définir un horizon précis, d’établir un échéancier réaliste pour acquérir et intégrer des solutions, et d’assurer la connectivité des objets.

Suivi
Assurer un suivi régulier à l’aide d’indicateurs de performance déterminés au départ, telle la valeur ajoutée par employé.

Bénéfices attendus

Industrie 4.0 apportera plus de rapidité dans le traitement de l’information et diminuera le temps en suivi et en reddition de comptes. L’ensemble du système manufacturier sera plus efficient.

La productivité des utilisateurs, des opérateurs et des gestionnaires sera améliorée.

L’information sera de meilleure qualité, plus transparente et mieux structurée.

Déjà, l’information est accessible en temps réel, peu importe le lieu, en raison des technologies mobiles et de l’infonuagique (cloud computing), et la traçabilité des données est assurée.

Cet environnement numérique apportera une plus grande adaptabilité. L’effet le plus marquant de la gestion lean de l’information est qu’elle permet la production de petits lots personnalisés, ce qui est adapté à la réalité de beaucoup de PME.

Industrie 4.0, c’est se donner l’infrastructure et les moyens pour innover,
être compétitif, saisir les occasions d’affaires et prospérer.

Le cadre de la transformation Industrie 4.0 dresse les éléments et les dimensions qui caractérisent cette révolution industrielle. Le passage vers l’Industrie 4.0, ou l’industrie du futur, repose sur une stratégie numérique offrant de nouveaux modèles d’affaires, une maturité numérique permettant une adaptabilité de la chaîne de production et une synchronisation en temps réel des processus de production, et une culture numérique favorisant l’exploitation des données pour créer plus de valeur.


2. PWC, Industry 4.0 : Opportunities and challenges of the industrial Internet, 2014 : www.strategyand.pwc.com/media/file/Industry-4-0.pdf.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Nous joindre
Direction du développement des entreprises

Téléphone :
1 866 463-6642

Adresse postale :
380, rue Saint-Antoine Ouest, tour sud, 4e étage
Montréal (Québec)
H2Y 3X7

Télécopieur :
514 873-9912