Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Guides et outils

Gestion de la production

Plusieurs technologies numériques soutiennent la gestion de la production. Elles permettent habituellement de planifier et de suivre en temps réel l’état de la situation d’une usine de production, pour assurer une réactivité maximale aux aléas du quotidien.

Que ce soit pour établir les priorités, ordonnancer le travail de production, acheminer de l’information à l’usine ou suivre en temps réel l’avancement des étapes de fabrication, les technologies numériques doivent s’intégrer entre elles pour former un tout cohérent, adaptable à la réalité de chaque entreprise.

Système intégré de gestion (ERP)

Le système intégré de gestion, selon son degré de perfectionnement, peut fournir une multitude d’outils aidant la gestion de la production. Les solutions d’entrée de gamme vont permettre de gérer les coûts de fabrication, les types de matériaux, les composants et les ressources humaines.

Les solutions plus complètes rendront possibles la planification et l’ordonnancement de la production ainsi que certaines fonctionnalités associées aux systèmes d’exécution manufacturière, permettant ainsi à l’entreprise de suivre l’avancement en temps réel de la production.

Certaines solutions spécialisées vont aller plus loin encore en ce qui concerne quelques aspects de la gestion. Le système intégré de gestion offre l’avantage de proposer le tout à l’intérieur d’une seule et même solution et permet d’aller relativement loin dans le pilotage de l’usine en temps réel, pour ainsi en optimiser la productivité.

Code à barres

Code à barres
Code QR

Le code à barres est une technologie qui vise à remplacer l’inscription manuscrite d’informations, pour en accélérer la saisie et améliorer la précision des données. Le code à barres représente la codification graphique d’une information.

Il existe deux principaux types de codes : le code linéaire et le code à deux dimensions. Ce dernier est aussi appelé « code QR ».

Lorsqu’il est transposé sur un document, une étiquette ou un autre substrat, le code peut facilement être lu par un lecteur optique, qui en décode alors la signification et qui transmet la donnée vers l’application de gestion en attente.

Cette technologie, lorsque utilisée en usine, demande un investissement en lecteurs optiques, mais au quotidien, son coût d’utilisation est faible. Elle peut s’intégrer avec plusieurs outils de gestion, comme les ERP, WMS et MES.

Système d'exécution manufacturière (MES)

Dans un environnement de gestion de production assistée par ordinateur, le pilotage (ou monitoring) du système de fabrication peut être assuré par un logiciel nommé communément MES (manufacturing execution system). Celui-ci peut être autonome ou être intégré à l’ERP.

Le MES est un outil de pilotage de la production, qui collecte et analyse toutes les données nécessaires à l’activité pour guider celle-ci en temps réel.

Lien entre l’ERP et l’usine, il se charge de saisir en temps réel les données de production des automates, des capteurs ou des systèmes de saisie manuelle d’atelier, pour ensuite les acheminer à l’ERP. Le MES réunit les informations recueillies dans tous les maillons de la chaîne, des matières premières jusqu’à l’expédition.

Le principal gain associé à la mise en place de ce logiciel est évidemment une plus grande réactivité. Il réduit de façon significative les tâches administratives des opérateurs et la compilation des données reliées à la productivité.

L’investissement nécessaire à l’acquisition de l’outil se justifie par une réduction des temps d’arrêt des machines, par une diminution des rejets et des temps de mise en course, et par une augmentation globale de la productivité.

Planification et ordonnancement (APS)

Le système avancé de planification et d’ordonnancement (APS, advanced planning and scheduling) est un outil d’aide à la décision visant l’optimisation et la planification de la chaîne logistique.

Conçu pour la recherche de synchronisation des flux, le système gère la totalité des contraintes en matière de ressources, de capacités, de délais et de coûts. Ces atouts permettent à l’APS de proposer une réponse efficace aux faiblesses relevées dans les systèmes traditionnels.

Cet outil est aujourd’hui en mesure de synchroniser l’ensemble des ressources de matières, d’équipements, d’hommes et d’outils, pour aboutir à une planification dite « optimale ».

Pour être efficace, le système doit être connecté aux ordres de fabrication et à la disponibilité des matières. L’APS est rarement utilisé en mode autonome, et un pont avec l’ERP est presque toujours nécessaire.

Comme l’APS peut gérer une multitude de contraintes, son utilisation permet d’optimiser l’ordonnancement du travail à effectuer dans l’usine. Sa mise en place devra être perçue comme un travail à long terme. Au-delà de la configuration initiale, tout changement des caractéristiques de l’usine provoquera une modification des règles d’ordonnancement. Ces mises à jour contribueront à une amélioration notable de la productivité et à une diminution des stocks de produits.

L’identification par radiofréquence (RFID)

L'identification par radiofréquence (RFID)

L’identification par radiofréquence (IDRF; en anglais RFID, pour radio frequency identification) est une technique qui permet d’identifier des objets en utilisant une puce mémoire ou un dispositif électronique capable, à l’aide d’une antenne radio, de transmettre des informations à un lecteur spécialisé.

La technologie se positionne favorablement comme substitut à la saisie manuelle d’informations ou à l’usage des codes à barres.

Les équipements de technologie RFID sont :

  • les lecteurs;
  • les points d’accès;
  • les identifiants (puce mémoire).

Une analyse préalable doit être réalisée pour positionner les lecteurs et points d’accès de façon optimale, ce qui permettra ensuite de répondre à des exigences complexes dans des environnements qui peuvent être hostiles et des emplacements potentiellement éloignés.

Cette technologie, qui offre l’avantage d’une détection automatique et d’une fiabilité de lecture même dans les environnements hostiles, permet la détection de multiples identifiants simultanément. Elle s’intègre bien aux outils de gestion qui requièrent beaucoup de saisies de transactions, tels que les ERP, MES et WMS.

Avantages
  • Éliminer le papier du système d’acquisition de données.
  • Retracer facilement les travaux en cours (WIP, work in progress).
  • Intégrer les données dans de multiples systèmes.
  • Accéder aux données avec des appareils mobiles ou sans fil.
  • Implanter des systèmes d’alerte.
  • Gérer en temps réel.
Nous joindre
Direction du développement des entreprises

Téléphone :
1 866 463-6642

Adresse postale :
380, rue Saint-Antoine Ouest, tour sud, 4e étage
Montréal (Québec)
H2Y 3X7

Télécopieur :
514 873-9912