Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Études et analyses

Convention d’affaires internationale des industries aéronautique et de défense (A&DSS)

A&DSS réunit, tous les deux ans pendant trois jours, plusieurs centaines d’entreprises du secteur aéronautique et près de 1 500 de leurs représentants.

Organisée par BCI Aerospace.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité., en partenariat avec le constructeur Boeing et le Département de développement économique de l’État de Washington, A&DSS est avant tout un lieu de rencontres d’affaires et d’ateliers thématiques, plutôt que d’expositions.

Même si le parrainage de Boeing constituait le principal facteur de recrutement des participants, d’autres acteurs tels que Airbus Group – North America .  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité.et Bombardier.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. étaient également représentés sur le site (bien qu’à moindre échelle), tout comme de nombreux équipementiers de rang 1.

La composition des entreprises présentes était diversifiée et équilibrée. On y trouvait :

  • des entreprises venant présenter en premier lieu leurs capacités de fabrication (37 %);
  • des entreprises d’ingénierie (23 %);
  • des entreprises exerçant des activités relatives aux technologies, aux équipements et aux systèmes (20 %);
  • d’autres types d’entreprises (20 %).

La dimension internationale est très importante lors de cet événement. En 2016 :

  • plus de 40 % des entreprises participantes n’étaient pas basées aux États-Unis;
  • 40 pays différents y étaient représentés.

BCI Aerospace utilise sa propre plateforme pour l’organisation des programmes de rendez-vous, établis en fonction des cibles déterminées par les participants. Les organisateurs mettent également en place un programme d’ateliers, qui donnent l’occasion à des acteurs importants (Boeing, TAI, UTC Aerospace Systems) de présenter leurs stratégies globales, leurs systèmes d’approvisionnement, etc.

Lors du rendez-vous 2016, il était proposé aux fournisseurs de technologies écoresponsables de se regrouper dans un « village » vert, dont le Groupement aéronautique de recherche et développement en environnement (GARDN) faisait partie.

Types d'exposants

  • Les constructeurs d’appareils et leurs sous-traitants.
  • Les distributeurs de pièces et fournisseurs de services logistiques.
  • Les fournisseurs d’équipements au sol.
  • Les agences de développement économique.
  • Les grappes industrielles.

Type de visiteurs

  • Fournisseurs et équipementiers de l’industrie aéronautique.

Dernière édition

  • Lieu : Washington State Convention Center   
  • Date : 14 et 15 avril 2016
  • Participation du Québec : individuelle et pavillon.   
  • Nombre d’entreprises québécoises présentes : 20
  • Présence éventuelle d’autres gouvernements : Canada, Ontario, France, Andalousie, Italie, État de Washington, État de Virginie, Ministère du Commerce des États-Unis

Conseils et recommandations

Les organisateurs de la conférence revendiquent un taux de satisfaction proche de 90 %, et les impressions recueillies auprès des exposants québécois semblent confirmer cet enthousiasme pour la formule, même si toutes les cibles déterminées ne sont pas atteintes. De nombreuses entreprises québécoises n’en sont d’ailleurs pas à leur première participation. Si les programmes de rendez-vous semblent répondre aux attentes des participants, la pertinence des ateliers est toutefois moins évidente, le format limitant les interactions.

L’événement donne également lieu à de multiples activités de réseautage. Le Consulat général du Canada à Seattle, en partenariat avec Export Québec parmi d’autres, offrait une réception le premier soir, alors que le souper de la conférence, commandité par Boeing, se tenait quant à lui le deuxième soir.

Enfin, en complément du programme officiel, les entreprises québécoises arrivées tôt sur place ont pu visiter une des installations manufacturières de Boeing, à Everett. Le fait que toutes les activités soient concentrées en quelques jours constitue l’un des principaux facteurs d’attrait de l’événement. Par contre, les activités organisées en marge ne semblent pas susciter un intérêt marqué de la part des entreprises québécoises.

Pour plus d'information

Carmen Marcu
Téléphone : 514 499-2199, poste 3622
Courriel : carmen.marcua commercialeconomie.gouv.qc.ca