Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

Entrepreneuriat

Plan d’action pour l’entrepreneuriat - Table d'action en entrepreneuriat (TAE) du Centre-du-Québec

Plan d’action pour l’entrepreneuriat

Vision

Le Québec est une société innovante, dynamique et ouverte à la diversité, qui fait de l’entrepreneur un moteur de sa prospérité et de son développement durable. En 2015, la région du Centre-du-Québec aura conservé sa place parmi les chefs de file nationaux de la création d’entreprises et aura amélioré le taux de survie des entreprises de moins de 42 mois y évoluant.

Mandat

Élaborer et mettre en œuvre un plan d’action basé sur les besoins régionaux en entrepreneuriat et doté d’indicateurs concrets.

Enjeux, priorités et stratégies

1. Valoriser et soutenir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes dès le secondaire

  • Soutenir la mise sur pied de formations spécifiques à l’entrepreneuriat, stimulant du coup les qualités de meneur des jeunes.
  • Élaborer un cours complémentaire en entrepreneuriat qui sera offert dans les deux cégeps de la région.
  • Organiser une journée d’information exclusivement destinée aux acteurs du domaine de l’éducation et visant une mise à niveau relative aux initiatives possibles en entrepreneuriat.
  • Mettre en œuvre des activités scolaires pratiques favorisant la promotion des valeurs entrepreneuriales.
  • Concevoir, à partir de toutes les vidéos disponibles (Panthéon de la Performance, Banquet des Seigneurs et Napoléon), une vidéo mettant en valeur les jeunes entrepreneurs de la région ayant gagné des prix régionaux.
  • Encourager la participation au projet Dans l’œil du dragon – Junior, une compétition permettant aux jeunes de 5e secondaire de créer et de présenter un projet d’affaires. Gagnants locaux et remise d’un Grand prix régional.

2. Assurer la continuité des activités dans un contexte de repreneurs

  • Accroître la sensibilisation des cédants face à l’importance de bien planifier leur succession.
  • Mettre en place une ressource spécialisée en relève entrepreneuriale qui agira comme personne-ressource auprès des intervenants économiques de la région.
  • Animer une journée de réflexion pour les cédants. L’objectif est d’organiser une « retraite » d’une journée avec les futurs cédants afin de faire le point sur leur vie et leur façon d’envisager le retrait de la vie entrepreneuriale.
  • Favoriser l’adéquation cédants-repreneurs en mettant en lumière les bonnes pratiques par émulation.
  • Les étapes d’une relève gagnante : recueillir de l’information sur les différents acteurs de la région relativement à chacune des étapes du processus de relève. Recensement des relèves mises en œuvre avec succès.
  • Élaborer un outil de communication pour informer les cédants repreneurs des pratiques liées à la vente ou à l’achat d’une entreprise.

3. Soutenir le démarrage des entreprises sur une période de cinq ans

  • Systématiser un modèle d’intervention rigoureux et collectif d’évaluation de la gestion et du dirigeant d’une entreprise.
  • Le test du banquier : mettre en place une équipe d’entrepreneurs acceptant de jouer le rôle du banquier auprès d’un jeune entrepreneur qui doit défendre un projet auprès de son institution financière.
  • Le test du vendeur : mettre en place une équipe d’entrepreneurs acceptant de jouer le rôle du client auprès d’un jeune entrepreneur qui doit vendre un nouveau produit ou service.
  • Former une équipe « tactique » dans chacune des municipalités régionales de comté (MRC). Celle-ci sera composée de représentants du ministère des Finances et de l’Économie, d’Emploi-Québec et du centre local de développement de la MRC concernée, qui auront comme mandat de réaliser des diagnostics auprès des jeunes entreprises à fort potentiel de croissance.
  • Mettre sur pied une formation offerte de façon continue (trois mois, six mois, un an et deux ans) relative à la lecture des états financiers en tant qu’un outil primordial à la gestion de l’entreprise.
  • Mettre en place une banque de consultants à taux réduit pour aider les jeunes entreprises.
  • Réaliser une cartographie des ressources disponibles pouvant aider les jeunes entrepreneurs dans la gestion de leur organisation.
  • Favoriser le développement d’un modèle d’accompagnement ou de mentorat voué au démarrage d’une entreprise.
  • Avec l’aide du Groupement des chefs d’entreprise du Québec, mettre en place une cellule « club jeunes entrepreneurs » dans la région du Centre-du-Québec.
  • Poursuivre le développement de l’application informatique mise au point par Femmessor Centre-du-Québec pour aider les femmes entrepreneures à implanter les nouvelles technologies dans la gestion de leur entreprise.
  • Prendre en charge la diffusion et la promotion du mentorat d’affaires auprès de toutes les MRC de la région.
  • Veiller au développement d’un mentorat régional en économie sociale.
Nous joindre
Direction régionale du Centre-du-Québec

Téléphone :
819 752-9781

Sans frais :
1 866 463-6642

Adresse postale :
Centre administratif
62, rue Saint-Jean-Baptiste, bureau 1.03
Victoriaville (Québec)
G6P 4E3

Télécopieur :
819 758-4306