Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

En entreprise

Peinture Giltek

Augmentation de la capacité de production, réduire le ratio de main-d'œuvre et diminuer l'émission de composés organiques volatils (COV)

Emplacement : Notre-Dame-des-Pins, Québec
Secteur industriel : Fabrication de peinture
Produits : Peinture pulvérisée uréthane, cuite et à l'eau
Nombre d'employés : 14

Des résultats pour l'entreprise

  • Diminution du ratio de main-d'œuvre de 5 %, correspondant à un gain financier d'environ 28 %, soit ± 50 000 $/an.
  • Gain en productivité d'environ 32 %/an.
  • Gain sur la matière première (peinture) d'environ 3 % grâce à la diminution des reprises, représentant environ 33 500 $/an.
  • Investissements récupérés en moins de deux ans.

Des résultats pour l'environnement

  • Diminution des émissions de COV dans l'atmosphère de 10 %, soit environ 900 kg par année.

Le défi

À la suite d'une augmentation du chiffre d'affaires, l'entreprise a évalué les résultats et a constaté que les profits n'ont pas été proportionnels. La production est cyclique et à son plus fort durant la saison estivale, donc Peinture Giltek doit engager et former du nouveau personnel, en plus d'ajouter un quart de soir pour répondre à la demande.

Les contraintes et défis que l'entreprise a subis sont les suivants :

  • augmentation du coût de la main-d'œuvre (formation);
  • augmentation de la consommation d'énergie (quart de soir);
  • augmentation des reprises de production (nouveau personnel moins qualifié).

Pour rester la plus compétitive possible, l'entreprise veut réduire le coût de la main-d'œuvre en minimisant la non-valeur ajoutée et atteindre un niveau de qualité irréprochable, dans les délais les plus courts et aux coûts les plus bas. Elle souhaite aussi réduire l'émission de COV en diminuant le pourcentage de reprises de production.

La solution

  • Revoir l'aménagement de la chaîne de peinture principale et des postes de travail pour réduire la non-valeur ajoutée et améliorer la productivité.
  • Réviser certaines méthodes de travail pour permettre un meilleur suivi de la cadence voulue.
  • Implanter de nouvelles techniques de peinture pour diminuer les temps de mise en course (set-up) entre chaque couleur et les reprises dues aux graines, ce qui réduit la consommation en peinture et les émissions de COV.

Par ces interventions, l'entreprise réalise des économies récurrentes importantes, tout en améliorant ses opérations ainsi que sa performance environnementale.

Participants au projet

Coordonnateur du projet

  • Centre québécois de développement durable

Consultant

  • TGI Conseils

Ce projet a bénéficié de la participation du :

  • Ministère
  • Conseil national de recherches du Canada (CNRC-PARI)

Date de réalisation : 2011

Nous joindre
Direction de l’économie verte et de la logistique

Téléphone :
418 691-5959

Sans frais :
1 866 680-1884, poste 4055

Adresse postale :
710, place D'Youville, 5e étage
Québec (Québec)
G1R 4Y4

Télécopieur :
418 643-6669