Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

obtenir du financement

s'améliorer

créer des liens

se conformer

exporter

s'informer

En entreprise

Écoconception des produits et services

L’approche linéaire « extraire, fabriquer, jeter » n’est plus viable, car la planète comporte une quantité limitée de ressources disponibles et renouvelables. On estime que 80 % des impacts et 70 % des coûts environnementaux et sociaux des produits et services.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. peuvent être déterminés au cours de la conception.

Les bénéfices de l’écoconception

L’écoconception est une façon d’allier avantage économique et réduction des impacts environnementaux.

Ses buts sont d’entraîner :

  • la diminution de l’impact environnemental du produit;
  • l’innovation;
  • la création d’économies;
  • une meilleure réponse aux besoins des consommateurs;
  • une commercialisation plus facile des produits développés.

Selon l’étude La profitabilité de l’écoconception : une analyse économique (Pôle Éco-conception et Institut de développement de produits, 2014), l’intégration du développement durable à la conception des biens ou services permet à l’entreprise :

  • d’économiser; 96 % des répondants mentionnent que l’écoconception a un effet positif ou neutre sur les profits de l’entreprise;
  • d’ajouter de la valeur aux biens et services; selon l’étude, la marge bénéficiaire des produits écoconçus est supérieure de 12 %, en moyenne, à celle des produits conventionnels;
  • d’améliorer sa capacité d’innovation;
  • d’améliorer ses relations avec les clients et sa notoriété;
  • d’avoir une plus grande capacité de mettre au point de nouveaux produits;
  • d’augmenter la fierté et la motivation des employés, tout en ayant plus de facilité à recruter du personnel;
  • de retirer de puissants avantages concurrentiels.

Les étapes du cycle de vie d’un produit

  • L’extraction et la production des matières premières
  • La fabrication du produit, qui inclut la conception et le développement
  • Le transport des matériaux et du produit
  • L’utilisation et l’entretien
  • La collecte, le recyclage, la valorisation ou la mise au rebut

Source : L’écoconception : concevoir aujourd’hui les produits de demain.

Chaque étape du cycle de vie consomme de l’énergie et des ressources, et entraîne des impacts sociaux, économiques et environnementaux. Le concept de cycle de vie permet de réduire les impacts négatifs et d’accentuer les impacts positifs, tout en évitant de déplacer les problèmes d’une étape à l’autre du cycle.

Avec l’écoconception, on doit considérer les impacts environnementaux et sociaux (changements climatiques, toxicité, pollution de l’eau, de l’air et du sol, production de déchets, etc.) sur l’ensemble des étapes du cycle de vie du produit, à partir de l’extraction des matières premières jusqu’à la fin de vie du produit.

Les étapes d’une démarche d’écoconception

Les principales étapes d’une telle démarche sont les suivantes :

  • La compréhension des enjeux de développement durable liés aux produits de l’entreprise.
  • L’analyse des attentes des parties prenantes.
  • L’évaluation environnementale du cycle de vie du produit.
  • Le choix des stratégies d’écoconception pertinentes.
  • L’intégration d’objectifs d’amélioration aux pratiques de développement de produits.
  • La communication de la valeur environnementale du produit et d’autres caractéristiques.

Quelques approches ou stratégies d’écoconception

  • Intégrer des critères d’approvisionnement responsable, notamment en travaillant avec vos fournisseurs à ce propos ou en utilisant des matériaux plus écologiques.
  • Concevoir les produits de façon optimale, en diminuant les gaspillages de matières et d’énergie.
  • Réduire l’impact environnemental lié à l’utilisation des produits par les clients.
  • Améliorer la gestion en fin de vie des produits, notamment en les concevant de façon à ce qu’ils soient facilement récupérables, réparables ou réutilisables.
  • Optimiser les emballages des produits.
  • Optimiser la logistique, notamment en s’inspirant du modèle de logistique inversée.
  • Communiquer avec les fournisseurs, les clients et votre équipe à l’interne; il s’agit d’un des éléments clés d’une démarche d’écoconception réussie.

Cas d’entreprise : Industries Mailhot

Industries Mailhot fabrique des vérins hydrauliques, télescopiques et industriels ayant de multiples applications, par exemple pour les camions à charge.

L’entreprise possède des divisions aux États-Unis, au Mexique, en Ontario et en Alberta, et elle jouit d’une réputation internationale.
Industries Mailhot est un grand consommateur d’acier, un matériau dont l’approvisionnement est de plus en plus coûteux. Pour cette raison, l’entreprise a commencé à se poser des questions sur des possibilités d’innovation qui lui permettraient de réduire ses coûts et d’accroître sa compétitivité : « Peut-on récupérer les vérins et les recycler ? Ou, mieux encore, les réutiliser ? »

L’entreprise a amorcé une démarche d’écoconception en ayant comme objectif d’améliorer la durée de vie et le bilan écologique des vérins. Elle a d’abord analysé le cycle de vie de ses vérins et mesuré les incidences environnementales et sociales au cours des cinq étapes de vie utile du produit :

  • L’extraction des matières premières
  • La fabrication
  • La distribution
  • L’utilisation
  • La fin de vie

L’équipe de R-D a effectué une revue de ces incidences à la phase de conception et de développement du produit. Par exemple, au chapitre des matières premières, l’entreprise a misé sur des matières recyclables et a remplacé, dans certains cas, les huiles hydrauliques minérales par des huiles végétales.

De plus, elle s’efforce désormais de fabriquer des produits aisément démontables, facilitant ainsi le recyclage et le réusinage, ce qui engendre des gains écologiques et économiques.

Finalement, Industries Mailhot cherche dorénavant à décharger ses clients du fardeau de renouveler leurs vérins usés, en proposant la location des vérins, au lieu de simplement les produire et les vendre. L’entreprise assume l’entière responsabilité de veiller à ce que les camions de ses clients utilisent en tout temps des vérins en bon état.

Les vérins écoconçus entraînent des gains écologiques, mais aussi des économies, notamment en ce qui concerne les matières premières.