Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Économie et commerce

Note sur le commerce Québec-France

Août 2021

Le commerce de marchandises1 entre le Québec et la France

L’évolution des échanges

En 2020, les échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et la France se chiffraient à 4,8 G$, ce qui représentait une baisse de 10,8 % par rapport à l’année 2019. Cette baisse s’explique, principalement, par la forte diminution des importations (−546,8 M$).

La valeur de ces échanges correspondait à 46,8 % des échanges commerciaux de biens entre le Canada et ce pays.

Toujours en 2020, la valeur des échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et la France était supérieure à celle établie entre le Québec et la plupart des 27 pays de l’Union européenne (UE-27), à l’exception de l’Allemagne (6,5 G$).

Cette même année, la France se classait au 2e rang parmi les partenaires commerciaux du Québec dans les pays de l’UE‑27, derrière l’Allemagne, et au 5e rang parmi les partenaires commerciaux du Québec à l’échelle internationale.

Encore en 2020, la valeur des échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et la France représentait 17,4 % des échanges du Québec avec les 27 pays de l’UE et 2,7 % des échanges de marchandises du Québec à l’échelle internationale.

Au cours de la période considérée, soit de 2016 à 2020, la croissance annuelle moyenne de la valeur des échanges a été positive (4,6 %).

Évolution des échanges de marchandises entre le Québec et la France, 2016-2020
* Les chiffres étant arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MEI, août 2021.
2016 2017 2018 2019 2020
Exportations 1 620,9 1 690,4 1 639,8 1 514,1 1 485,7
Importations 2 543,1 2 771,6 3 168,5 3 831,2 3 284,3
Commerce total* 4 164,1 4 462,0 4 808,2 5 345,3 4 770,0

Les exportations

En 2020, la valeur des exportations de marchandises du Québec à destination de la France s’établissait à 1 486 M$ et représentait 40 % du total des exportations canadiennes vers ce pays. Elle correspondait également à une baisse de 1,9 % par rapport à l’année 2019. Cette baisse était attribuable, notamment, à la diminution des turboréacteurs, des turbopropulseurs et des autres turbines à gaz (−183,4 M$).

La même année, la valeur des exportations de marchandises du Québec vers la France représentait 18 % des exportations québécoises vers les pays membres de l’UE-27 et 2 % du total des exportations internationales de marchandises du Québec.

Les exportations québécoises de marchandises vers les pays membres de l’UE-27 (8,3 G$) représentaient 9,6 % du total des exportations internationales de marchandises du Québec (86,0 G$).

Toujours en 2020, la France était le 3e client du Québec pour les marchandises allant vers l’UE-27, derrière les Pays-Bas (1er) et l’Allemagne (2e), et le 6e client du Québec à l’échelle internationale.

Au cours de la période considérée (de 2016 à 2020), la croissance annuelle moyenne de la valeur des exportations a été négative (−2,8 %).

En 2020, les cinq produits en tête de liste en ce qui concerne les exportations québécoises à destination de la France étaient les suivants :

  • le minerai de fer et ses concentrés : 403,7 M$ (27,2 % du total exporté);
  • les avions, les hélicoptères et les autres véhicules aériens ou spatiaux : 277,0 M$ (18,6 %);
  • les parties d’avions, d’hélicoptères et d’autres véhicules aériens : 106,8 M$ (7,2 %);
  • les turboréacteurs, les turbopropulseurs et les autres turbines à gaz : 85,5 M$ (5,8 %);
  • les accumulateurs électriques : 39,3 M$ (2,6 %).

La valeur des dix principaux produits québécois exportés vers la France représentait 67,9 % de l’ensemble des exportations du Québec vers ce pays.

En 2020, le contenu en technologie des exportations de biens manufacturés du Québec à destination de la France se répartissait comme suit : les produits de haute technologie (57,8 %), les produits de moyenne-haute technologie (22,5 %), les produits de faible technologie (12,1 %) ainsi que les produits de moyenne-faible technologie (7,5 %).

Au cours de la période considérée (de 2016 à 2020), les produits de haute technologie ont dominé les exportations du Québec à destination de la France.

Les importations

En 2020, la valeur des biens dédouanés au Québec en provenance de la France était de 3,3 G$, ce qui représentait une baisse de 14,3 % par rapport aux résultats obtenus dans l’année 2019. Cette valeur correspondait à 50,7 % du total des importations canadiennes provenant de ce pays. Cette baisse était attribuable, notamment, à la diminution dans le domaine des avions, des hélicoptères et des autres véhicules aériens ou spatiaux (−118,2 M$).

En 2020, la valeur des biens dédouanés au Québec et provenant de la France représentait 17,2 % des importations québécoises provenant des pays membres de l’UE-27 et 3,7 % du total des importations internationales de biens dédouanés au Québec.

Toujours en 2020, la France était le 2e fournisseur du Québec parmi les pays de l’UE-27, derrière l’Allemagne (1er), et le 5e à l’échelle internationale.

Au cours de la période considérée (de 2016 à 2020), la croissance annuelle moyenne de la valeur des importations a été positive (+8,7 %).

En 2020, les cinq produits en tête de liste en ce qui concerne les biens manufacturés dédouanés au Québec et provenant de la France étaient les suivants :

  • les avions, les hélicoptères et les autres véhicules aériens ou spatiaux : 583,5 M$ (17,8 % du total importé);
  • les vins de raisins frais : 383,5 M$ (11,7 %);
  • les médicaments présentés sous forme de doses : 227,4 M$ (6,9 %);
  • les produits de beauté ou de maquillage : 132,0 M$ (4,0 %);
  • les fromages et la caillebotte : 82,8 M$ (2,5 %).

La valeur des dix principaux produits québécois importés de la France représentait 53,2 % de l’ensemble des importations du Québec provenant de ce pays.

En matière de technologie, le contenu des biens manufacturés dédouanés au Québec et provenant de la France se présentait comme suit : les produits de haute technologie (35,9 %), les produits de faible technologie (29,3 %), les produits de moyenne-haute technologie (26,3 %), ainsi que les produits de moyenne-faible technologie (8,5 %).

Au cours de la période considérée (de 2016 à 2020), les produits de moyenne‑haute technologie ont dominé les importations de biens dédouanés au Québec en provenance de la France.

Les investissements étrangers et les filiales d’entreprises

En 2020, il y avait 120 filiales2 d’entreprises françaises établies au Québec.

Les débouchés commerciaux prometteurs

Selon l’analyse qu’a produite le Centre du commerce international (ITC)3 et dont le ministère de l’économie et de l’Innovation (MEI) a compilé les résultats, le potentiel inexploité des exportations de marchandises du Québec vers la France totaliserait plus de 1 G$.

Cette valeur serait la 4e valeur la plus élevée après la valeur des exportations vers les États-Unis (7,6 G$), la Chine (2,8 G$) et le Mexique (1,7 G$), et elle correspondrait à 3,7 % du potentiel inexploité du Québec dans ses exportations internationales de marchandises. Les principaux produits ayant un fort potentiel inexploité pour le Québec vers la France seraient :

  • les parties de turboréacteurs ou de turbopropulseurs : 128,4 M$ (12,4 % du total du potentiel inexploité vers la France);
  • les turboréacteurs dont la poussée excède 25 kN : 121,2 M$ (11,7 %);
  • les avions et les autres véhicules aériens, d’un poids à vide excédant 15 000 kg : 107,9 M$ (10,4 %);
  • les avions et les autres véhicules aériens, d’un poids à vide > 2 000 kg mais ≤15 000 kg : 52,8 M$ (5,1 %).
  • l’aluminium sous forme brute, non allié : 33,3 M$ (3,2 %).

Évolution du commerce de marchandises depuis l’entrée en vigueur de l’Accord économique et commercial global

Le contexte

L’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’UE-28 (à l’époque) est entré en vigueur le 21 septembre 2017. Il a pour objectif de favoriser le commerce entre les partenaires au moyen de la réduction et de l’élimination progressive des droits de douane respectifs sur les produits échangés.

La présente section décrit, de façon générale, l’évolution continue du commerce de marchandises entre le Québec et la France depuis l’entrée en vigueur de l’AECG. Plus précisément, elle décrit également la variation de la valeur des principaux produits échangés entre ces deux partenaires.

La période d’analyse est de 45 mois (d’octobre 2017 à juin 2021) et correspond à la période écoulée depuis l’entrée en vigueur de l’AECG.

Par ailleurs, l’analyse ne tend pas à être exhaustive. Par conséquent, toute interprétation ou conclusion sur la variation des échanges doit être faite avec prudence. Les résultats obtenus au cours de cette période ne sauraient s’expliquer uniquement par l’AECG.

L’évolution des échanges

Les échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et la France se chiffraient à 18,6 G$ dans les mois allant d’octobre 2017 à juin 2021, ce qui représente une hausse de 13,2 % par rapport aux résultats obtenus dans les 45 mois précédant l’entrée en vigueur de l’AECG (de novembre 2013 à septembre 2017).

Cette évolution s’explique par l’augmentation des importations (+2,6 G$ ou +25,0 %), puisque les exportations ont diminué (−402,4 M$ ou −6,5 %).

Les exportations

La valeur des exportations du Québec vers la France s’établissait à 5,8 G$ dans les mois allant d’octobre 2017 à juin 2021, ce qui correspondait à une baisse de 6,5 % par rapport aux résultats obtenus lors des 45 mois précédant l’entrée en vigueur de l’AECG (de novembre 2013 à septembre 2017).

Cette évolution découlait, notamment, de la diminution des turboréacteurs, des turbopropulseurs et des autres turbines à gaz (−366,2 M$).

Les principaux produits du Québec exportés vers la France dans les mois allant d’octobre 2017 à juin 2021 et leur écart par rapport aux 45 mois précédant l’entrée en vigueur de l’AECG étaient les suivants :

  • le minerai de fer et ses concentrés : 1 491 M$ (−342,3 M$ en 45 mois);
  • les turboréacteurs, les turbopropulseurs et les autres turbines à gaz : 677 M$ (−366,2 M$);
  • les parties d’avions, d’hélicoptères et d’autres véhicules aériens : 533 M$ (−215,6 M$);
  • les avions, les hélicoptères et les autres véhicules aériens ou spatiaux : 463 M$ (+246,9 M$);
  • les accumulateurs électriques : 130 M$ (+68,3 M$).

Les vingt principaux produits québécois exportés vers la France représentaient 73 % des exportations du Québec vers ce pays.

Les importations

La valeur des marchandises dédouanées au Québec en provenance de la France s’établissait à 12,8 G$ pour les mois allant d’octobre 2017 à juin 2021, ce qui représentait une hausse de 25,0 % par rapport aux résultats obtenus lors des 45 mois précédant l’entrée en vigueur de l’AECG (de novembre 2013 à septembre 2017).

Cette évolution était liée, notamment, à la hausse des importations des avions, des hélicoptères et des autres véhicules aériens ou spatiaux (+1,1 G$).

Les principaux produits importés au Québec en provenance de la France pour les mois allant d’octobre 2017 à juin 2021 et leur écart par rapport aux 45 mois précédant l’entrée en vigueur de l’AECG étaient les suivants :

  • les avions, les hélicoptères et les autres véhicules aériens ou spatiaux : 1 972,7 M$ (+1 093,2 M$ en 45 mois);
  • les vins de raisins frais : 1 396,6 M$ (+267,3 M$);
  • les médicaments présentés sous forme de doses : 808,3 M$ (+189,8 M$);
  • les produits de beauté ou de maquillage : 524,3 M$ (+80,0 M$);
  • les parties d’avions, d’hélicoptères et d’autres véhicules aériens : 358,4 M$ (−13,1 M$).

Les vingt principaux produits de la France importés au Québec représentaient 59,1 % des importations totales de marchandises dédouanées au Québec en provenance de ce pays.

Évolution du commerce de marchandises depuis le début de la pandémie de COVID-19

Le contexte

La crise sanitaire a entraîné une mise en place, dans les entreprises et les commerces, de bon nombre d’instructions et de mesures, ce qui a culminé avec la fermeture, partielle ou totale, en mars 2020, de ces entreprises et commerces.

La présente section décrit, de façon générale, l’évolution continue du commerce de marchandises entre le Québec et la France depuis le début de la crise sanitaire. De façon plus particulière, elle présente également la variation de la valeur des principaux produits échangés entre ces deux partenaires.

La période d’analyse s’échelonne sur 28 mois, soit de mars 2020 à juin 2021, et elle correspond à la période écoulée depuis le début de la pandémie au Québec.

Par ailleurs, l’analyse ne tend pas être exhaustive. Par conséquent, toute interprétation ou conclusion sur la variation des échanges doit être faite avec prudence. À elle seule, la crise sanitaire ne saurait expliquer les résultats obtenus au cours de cette période.

L’évolution des échanges

Les échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et la France se chiffraient à 11,8 G$ au cours des mois allant de mars 2019 à juin 2021, ce qui représente une hausse de 5,0 % par rapport aux résultats obtenus lors des 28 mois précédant le début de la pandémie (de novembre 2016 à février 2019).

Cette évolution s’explique par l’augmentation des importations (+1,1 G$ ou +15,7 %), puisque les exportations ont diminué (−564,2 M$ ou −13,9 %).

Les exportations

La valeur des exportations du Québec vers la France s’établissait à 3,5 G$ dans les mois allant de mars 2019 à juin 2021, ce qui correspondait à une baisse de 13,9 % par rapport aux résultats obtenus dans les 28 mois précédant le début de la pandémie (de novembre 2016 à février 2019).

Cette évolution découlait, notamment, de la diminution des minerais de fer et des concentrés de celui-ci (−250,5 M$).

Les principaux produits du Québec exportés vers la France dans les mois allant de mars 2019 à juin 2021 et leur écart par rapport aux 28 mois précédant le début de la pandémie étaient les suivants :

  • les minerais de fer et les concentrés de celui-ci : 880,9 M$ (−250,5 M$ en 28 mois);
  • les avions, les hélicoptères et les autres véhicules aériens ou spatiaux : 373 M$ (+159,9 M$);
  • les turboréacteurs, les turbopropulseurs et les autres turbines : 366,2 M$ (−204,8 M$);
  • les parties d’avions, d’hélicoptères et d’autres véhicules aériens : 265,1 M$ (−226,5 M$);
  • les accumulateurs électriques : 84,4 M$ (−12 M$).

Les vingt principaux produits québécois exportés vers la France représentaient 72,6 % des exportations du Québec vers ce pays.

Les importations

La valeur des marchandises dédouanées au Québec en provenance de la France s’établissait à 8,3 G$ dans les mois allant de mars 2019 à juin 2021, ce qui représentait une hausse de 15,7 % par rapport aux résultats obtenus lors des 28 mois précédant le début de la pandémie (de novembre 2016 à février 2019).

Cette évolution était liée, notamment, à la hausse des importations des avions, des hélicoptères et des autres véhicules aériens ou spatiaux (+891,8 M$).

Les principaux produits importés au Québec en provenance de la France dans les mois allant de mars 2019 à juin 2021 et leur écart par rapport aux 28 mois précédant le début de la pandémie étaient les suivants :

  • les avions, les hélicoptères et les autres véhicules aériens ou spatiaux : 1 533,9 M$ (+891,8 M$ en 28 mois);
  • les vins de raisins frais : 916,5 M$ (+126,1 M$);
  • les médicaments présentés sous forme de doses : 508,6 M$ (+41,1 M$);
  • les produits de beauté ou de maquillage : 328,5 M$ (+10,6 M$);
  • les turboréacteurs, les turbopropulseurs et les autres turbines à gaz : 213,2 M$ (−8,1 M$).

Les vingt principaux produits de la France importés au Québec représentaient 61,2 % des importations totales de marchandises dédouanées au Québec en provenance de ce pays.

Annexe

Tableau 1

Commerce de marchandises entre le Québec et la France, 2016-2020
(en millions de dollars canadiens)
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MEI, août 2021.
2016 2017 2018 2019 2020
Exportations de biens 1 621 1 690 1 640 1 514 1 486
Importations de biens 2 543 2 772 3 168 3 831 3 284
Échanges totaux* 4 164 4 462 4 808 5 345 4 770

Tableau 2

Exportations de marchandises du Québec, par groupe de produits à destination de la France, 2016-2020
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2016 2017 2018 2019 2020
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondissements.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MEI, août 2021.
Minerai de fer et ses concentrés 455,5 28,1 530,7 31,4 441,4 26,9 382,8 25,3 403,7 27,2
Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 123,2 7,6 0,0 0,0 90,0 5,5 0,0 0,0 277,0 18,6
Parties d’avions, d’hélicoptères et d'autres véhicules aériens 199,4 12,3 220,6 13,1 188,4 11,5 129,9 8,6 106,8 7,2
Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 290,6 17,9 241,7 14,3 217,1 13,2 268,9 17,8 85,5 5,8
Accumulateurs électriques 6,6 0,4 74,5 4,4 17,6 1,1 8,4 0,6 39,3 2,6
Voitures de tourisme et autres types de véhicules 11,7 0,7 15,4 0,9 17,2 1,1 21,4 1,4 23,6 1,6
Sucres, y compris le lactose, le maltose, le glucose et le fructose 13,2 0,8 13,7 0,8 13,5 1,8 16,8 1,1 22,5 1,5
Imprimés, comprenant les images, gravures et photographies 28,2 1,7 19,4 1,2 19,0 1,2 23,1 1,5 18,7 1,3
Fèves de soja, même concassées 0,6 0,0 15,0 0,9 0,4 0,0 33,3 2,2 16,2 1,1
Livres, brochures et imprimés similaires même sur feuillets isolés 16,8 1,0 17,9 1,1 17,5 1,1 17,4 1,1 15,8 1,1
10 principaux produits ci-dessus* 1 145,6 70,7 1 149,0 68,0 1 022,1 62,3 902,1 59,6 1 009,1 67,9
Autres produits* 475,3 29,3 541,4 32,0 617,7 37,7 612,1 40,4 476,6 32,1
Total* 1 620,9 100,0 1 690,4 100,0 1 639,8 100,0 1 514,1 100,0 1 485,7 100,0
Québec/Canada   47,7   49,6   47,6   41,6   40,0

Tableau 3

Importations de marchandises du Québec, par groupes de produits en provenance de la France, 2016-2020
(en millions de dollars et en pourcentage)
Description des produits
Classification SH4
2016 2017 2018 2019 2020
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondissements.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MEI, août 2021.
Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 97,6 3,8 210,1 7,6 240,9

7,6

701,7 18,3 583,5 17,8
Vins de raisins frais 297,2 11,7 322,6 11,6 342,3 10,8 357,8 9,3 383,5 11,7
Médicaments présentés sous forme de doses 132,7 5,2 201,7 7,3 210,8 6,7 217,9 5,7 227,4 6,9
Produits de beauté ou de maquillage 120,2 4,7 125,3 4,5 142,4 4,5 149,4 3,9 132,0 4,0
Fromages et caillebotte 52,5 2,1 51,8 1,9 61,3 1,9 76,4 2,0 82,8 2,5
Sang humain, sang animal préparé en vue d'usages thérapeutiques 34,6 1,4 35,1 1,3 35,3 1,1 82,9 2,2 76,1 2,3
Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 79,7 3,1 71,8 2,6 97,9 3,1 120,4 3,1 74,5 2,3
Parties d’avions, d’hélicoptères et d'autres véhicules aériens 76,8 3,0 101,8 3,7 105,1 3,3 124,4 3,2 69,9 2,1
Livres, brochures et imprimés similaires même sur feuillets isolés 65,5 2,6 71,0 2,6 75,2 2,4 73,2 1,9 64,9 2,0
Parfums et eaux de toilette 60,0 2,4 57,7 2,1 65,2 2,1 66,4 1,7 53,2 1,6
10 principaux produits ci-dessus* 1 017,0 40,0 1 249,0 45,1 1 376,3 43,4 1 970,6 51,4 1 747,6 53,2
Autres produits* 1 526,2 60,0 1 522,7 54,9 1 792,1 56,6 1 860,6 48,6 1 536,7 46,8
Total* 2 543,1 100,0 2 771,6 100,0 3 168,5 100,0 3 831,2 100,0 3 284,3 100,0
Québec/Canada   42,9   44,8   44,0   44,1   50,7

Tableau 4

Exportations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits à destination de la France, selon le niveau de technologie, 2016-2020
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2016 2017 2018 2019 2020
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondissements.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MEI, août 2021.
Haute technologie 683,9 60,9 586,9 53,5 618,6 54,0 544,5 52,2 588,6 57,8
Moyenne-haute technologie 277,7 20,3 260,3 23,7 279,1 24,4 232,7 22,3 229,5 22,5
Moyenne-faible technologie 81,7 7,3 116,3 10,6 89,3 7,8 122,5 11,7 76,7 7,5
Faible technologie 130,0 11,6 133,5 12,2 158,9 13,9 143,5 13,8 123,1 12,1
Total manufacturier* 1 123,3 100,0 1 097,0 100,0 1 145,8 100,0 1 043,2 100,0 1 017,9 100,0

Tableau 5

Importations de biens manufacturés au Québec, par groupes de produits en provenance de la France, selon le niveau de technologie, 2016-2020
(en millions de dollars et en pourcentage)
Niveau de technologie 2016 2017 2018 2019 2020
M$ % M$ % M$ % M$ % M$ %
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondissements.
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Direction des politiques et de l'analyse économiques, MEI, août 2021.
Haute technologie 533,2 22,1 736,8 27,9 812,8 27,1 1374,4 37,4 1 137,0 35,9
Moyenne-haute technologie 849,4 35,1 824,2 31,3 991,0 33,0 1 105,2 30,1 831,7 26,3
Moyenne-faible technologie 310,4 12,8 284,5 10,8 345,4 11,5 310,1 8,4 270,3 8,5
Faible technologie 724,5 30,0 791,5 30,0 854,2 28,4 886,0 24,1 929,0 29,3
Total manufacturier* 2 417,4 100,0 2 637,1 100,0 3 003,4 100,0 3 675,7 100,0 3 168,0 100,0

Tableau 6

Tableau 7

Potentiel inexploité des exportations de marchandises
du Québec vers la France1, 2019
* Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis.
1. Les exportations inexploitées d’un produit du Québec vers la France sont basées sur un modèle économique qui combine l’offre du Québec avec la demande de la France et les conditions d’accès au marché français. L’offre est mesurée à travers l’historique de la performance des exportations pour ce produit. Les valeurs d’exportations potentielles sont comparées avec la valeur observée des exportations pour identifier le potentiel inexploité.
Source : Centre du commerce international (CCI) et Statistique Canada.
Compilation : Direction des politiques et de l’analyse économiques, MEI, août 2021.
Description des produits
Classification SH6
Valeur
(en millions de dollars)
Part
(en pourcentage)
Parties de turboréacteurs ou de turbo-propulseurs 128,4 12,4
Turboréacteurs, d'une poussée excédant 25 kN 121,2 11,7
Avions et autres véhicules aériens, poids à vide excédant 15 000 kg 107,9 10,4
Avions et autres véhicules aériens, poids à vide > 2 000 kg mais <= 15 000 kg 52,8 5,1
Aluminium sous forme brute, non allié 33,3 3,2
Alliages d'aluminium sous forme brute 29,2 2,8
Cathodes et sections de cathodes en cuivre, sous forme brute 27,1 2,6
Turbopropulseurs, d'une puissance n'excédant pas 1 100 kW 20,7 2,0
Bois de conifères sciés ou dédossés longitudinalement, tranchés ou déroulés d'une épaisseur > 6 mm 13,3 1,3
Trains d'atterrissages d'avions ou d'hélicoptères, et leurs parties 12,6 1,2
Motocylces à moteur à piston alternatif, d'une cylindrée excédant 800 cm³ 11,4 1,1
Lustres & autres appareils d'éclairage électriques à suspendre ou fixer au mur 11,0 1,1
Articles en bois, non désignés ailleurs 10,0 1,0
Véhicules automobiles pour le transport de dix personnes ou plus 9,1 0,9
Papier journal, papiers et cartons non couchés et cartes perforées et papiers adhésifs non perforés, en rouleaux ou en feuilles carrées ou rectangulaires 8,9 0,9
Pâtes chimiques de bois, à la soude/sulfate, de conifères 8,5 0,8
Camions à moteur diesel/semi-diesel, d'un poids en charge max > 5 <=20 tonnes 8,4 0,8
Cartes incorporant un ou plusieurs circuits intégrés électroniques « cartes à puce »; circuits intégrés électroniques et pièces 7,4 0,7
Cathéters, canules et instruments similaires 7,1 0,7
Véhicules se déplant sur neige, pour transport de personnes sur terrain golf, véhicules similaires 6,8 0,7
20 principaux produits ci-dessus* 635,1 61,4
Autres produits* 399,8 38,6
Potentiel inexploité total vers la France* 1 034,9 100,0
Commerce de marchandises du Québec avec la France depuis l'entrée en vigueur de l'AECG
Évolution comparée : novembre 2013 à septembre 2017 et octobre 2017 à juin 2021
Classement par ordre décroissant de la valeur (octobre 2017 à juin 2021)
1. : Les produits présentés ici sont de la classification du système harmonisé à quatre chiffres (SH4).
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec (données diffusées en août 2021).
Compilation : Direction des politiques et de l’analyse économiques, MEI, août 2021.
Produit SH41 Novembre 2013 à septembre 2017
(en millions de dollars canadiens)
Octobre 2017 à juin 2021
(en millions de dollars canadiens)
Écart
(en millions de dollars canadiens)
Variation
(en pourcentage)
Importance relative
Octobre 2017 à juin 2021
(en pourcentage)
1. Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 1 096 2 436 1 340 122,3 13,1
2. Minerai de fer et ses concentrés 1 833 1 491 (342) (18,7) 8,0
3. Vins de raisins frais 1 130 1 397 267 23,7 7,5
4. Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 1 274 1 033 (241) (18,9) 5,6
5. Parties d’avions, d’hélicoptères et d'autres véhicules aériens 1 121 892 (229) (20,4) 4,8
6. Médicaments présentés sous forme de doses 645 828 183 28,3 4,5
7. Produits de beauté ou de maquillage 459 545 85 18,6 2,9
8. Livres, brochures et imprimés similaires même sur feuillets isolés 344 335 (8) (2,4) 1,8
9. Fromages et caillebotte 208 268 60 29,0 1,4
10. Sang humain, sang animal préparé en vue d'usages thérapeutiques 105 252 147 139,7 1,4
11. Parfums et eaux de toilette 203 235 32 15,6 1,3
12. Simulateurs de vol et leurs parties 130 200 70 53,9 1,1
13. Panneaux pour la commande ou la distribution électrique 168 167 (1) (0,9) 0,9
14. Accumulateurs électriques 88 151 63 70,8 0,8
15. Voitures de tourisme et autres types de véhicules 148 147 (1) (0,6) 0,8
16. Instruments et appareils de navigation 244 142 (102) (41,7) 0,8
17. Pneus neufs (en caoutchouc) 189 132 (56) (29,9) 0,7
18. Eaux, eaux minérales ou artificielles et les eaux gazéifiées, non sucré 102 129 27 26,0 0,7
19. Chocolat et autres préparations alimentaires contenant du cacao 113 127 14 12,6 0,7
20. Articles de robinetterie, valves, clapets, soupapes 137 124 (13) (9,7) 0,7
Total des 20 produits échangés ci-dessus 9 737 11 031 1 294 13,3 59,3
Autres produits échangés 6 690 7 562 873 13,0 40,7
Total des produits échangés 16 426 18 593 2 167 13,2 100,0

Tableau 8

Exportations de marchandises du Québec vers la France depuis l'entrée en vigueur de l'AECG
Évolution comparée : novembre 2013 à septembre 2017 et octobre 2017 à juin 2021
Classement par ordre décroissant de la valeur (octobre 2017 à juin 2021)
1. : Les produits présentés ici sont de la classification du système harmonisé à quatre chiffres (SH4).
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec (données diffusées en août 2021).
Compilation : Direction des politiques et de l’analyse économiques, MEI, août 2021.
Produit SH41 Novembre 2013 à septembre 2017
(en millions de dollars canadiens)
Octobre 2017 à juin 2021
(en millions de dollars canadiens)
Écart
(en millions de dollars canadiens)
Variation
(en pourcentage)
Importance relative
Octobre 2017 à juin 2021
(en pourcentage)
1. Minerai de fer et ses concentrés 1 833 1 491 (342) (18,7) 25,9
2. Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 1 043 677 (366) (35,1) 11,8
3. Parties d’avions, d’hélicoptères et d'autres véhicules aériens 749 533 (216) (28,8) 9,3
4. Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 216 463 247 114,2 8,0
5. Accumulateurs électriques 61 130 68 111,1 2,3
6. Simulateurs de vol et leurs parties 40 94 54 134,4 1,6
7. Voitures de tourisme et autres types de véhicules 33 81 48 143,9 1,4
8. Imprimés, comprenant les images, gravures et photographies 91 77 (14) (15,9) 1,3
9. Sucres, y compris le lactose, le maltose, le glucose et le fructose 47 72 25 54,4 1,3
10. Fèves de soja, même concassées 2 65 63 2 567,9 1,1
11. Livres, brochures et imprimés similaires même sur feuillets isolés 76 63 (13) (17,5) 1,1
12. Instruments, appareils et machines de mesure ou de contrôle 49 60 11 22,8 1,0
13. Préparations et articles pharmaceutiques 16 58 42 264,4 1,0
14. Parties destinées aux appareils de radiodiffusion ou de télévision 71 55 (15) (21,7) 1,0
15. Instruments et appareils pour analyses physiques ou chimiques 36 55 19 54,1 1,0
16. Oscilloscopes, analyseurs de spectre 29 51 22 74,3 0,9
17. Constructions et parties en fonte, en fer et en acier 28 49 21 75,5 0,8
18. Ordinateurs et leurs unités 26 45 19 72,4 0,8
19. Appareils pour la téléphonie 40 43 3 7,6 0,7
20. Papiers et cartons non couchés utilisés pour l'écriture et l'impression 4 39 34 778,8 0,7
Total des 20 produits exportés ci-dessus 4 492 4 201 (291) (6,5) 73,0
Autres produits exportés 1 667 1 555 (111) (6,7) 27,0
Total des produits exportés 6 159 5 756 (402,4) (6,5) 100,0

Tableau 9

Importations de marchandises du Québec en provenance de la France depuis l'entrée en vigueur de l'AECG
Évolution comparée : novembre 2013 à septembre 2017 et octobre 2017 à juin 2021
Classement par ordre décroissant de la valeur (octobre 2017 à juin 2021)
1. : Les produits présentés ici sont de la classification du système harmonisé à quatre chiffres (SH4).
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec (données diffusées en août 2021).
Compilation : Direction des politiques et de l’analyse économiques, MEI, août 2021.
Produit SH41 Novembre 2013 à septembre 2017
(en millions de dollars canadiens)
Octobre 2017 à juin 2021
(en millions de dollars canadiens)
Écart
(en millions de dollars canadiens)
Variation
(en pourcentage)
Importance relative
Octobre 2017 à juin 2021
(en pourcentage)
1. Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 880 1 973 1 093 124,3 15,4
2. Vins de raisins frais 1 129 1 397 267 23,7 10,9
3. Médicaments présentés sous forme de doses 619 808 190 30,7 6,3
4. Produits de beauté ou de maquillage 444 524 80 18,0 4,1
5. Parties d’avions, d’hélicoptères et d'autres véhicules aériens 371 358 (13) (3,5) 2,8
6. Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 231 356 125 54,3 2,8
7. Livres, brochures et imprimés similaires même sur feuillets isolés 267 272 5 1,9 2,1
8. Fromages et caillebotte 208 267 59 28,6 2,1
9. Sang humain, sang animal préparé en vue d'usages thérapeutiques 95 244 148 155,6 1,9
10. Parfums et eaux de toilette 202 233 31 15,1 1,8
11. Panneaux pour la commande ou la distribution électrique 133 133 0 0,1 1,0
12. Pneus neufs (en caoutchouc) 187 131 (56) (30,0) 1,0
13. Eaux, eaux minérales ou artificielles et les eaux gazéifiées, non sucré 102 129 27 26,0 1,0
14. Chocolat et autres préparations alimentaires contenant du cacao 111 125 14 12,1 1,0
15. Alcool éthylique (moins de 80% vol), eaux-de-vie et autres boissons 106 115 9 8,7 0,9
16. Articles de robinetterie, valves, clapets, soupapes 121 113 (7) (6,0) 0,9
17. Instruments et appareils de navigation 206 109 16 18,3 0,8
18. Simulateurs de vol et leurs parties 90 107 16 18,3 0,8
19. Parties de véhicules pour voies ferrées ou similaires 69 97 28 40,2 0,8
20. Électrodes et autres articles en graphite, carbone pour usages électriques 64 94 30 46,9 0,7
Total des 20 produits importés ci-dessus 5 636 7 585 1 950 34,6 59,1
Autres produits importés 4 632 5 252 620 13,4 40,9
Total des produits importés 10 268 12 837 2 570 25,0 100,0

Tableau 10

Commerce de marchandises du Québec avec la France depuis le début de la pandémie de COVID-19
Évolution comparée : novembre 2016 à février 2019 et mars 2019 à juin 2021
Classement par ordre décroissant de la valeur (mars 2019 à juin 2021)
1. : Les produits présentés ici sont de la classification du système harmonisé à quatre chiffres (SH4).
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec (données diffusées en août 2021).
Compilation : Direction des politiques et de l’analyse économiques, MEI, août 2021.
Produit SH41 Novembre 2016 à février 2019
(en millions de dollars canadiens)
Mars 2019 à juin 2021
(en millions de dollars canadiens)
Écart
(en millions de dollars canadiens)
Variation
(en pourcentage)
Importance relative
Mars 2019 à juin 2021
(en pourcentage)
1. Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 855 1 907 1 052 123,0 16,1
2. Vins de raisins frais 791 917 126 16,0 7,8
3. Minerai de fer et ses concentrés 1 131 881 (250) (22,1) 7,5
4. Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 792 579 (213) (26,9) 4,9
5. Médicaments présentés sous forme de doses 480 523 43 8,9 4,4
6. Parties d’avions, d’hélicoptères et d'autres véhicules aériens 735 475 (260) (35,4) 4,0
7. Produits de beauté ou de maquillage 331 341 10 3,1 2,9
8. Livres, brochures et imprimés similaires même sur feuillets isolés 214 207 (7) (3,3) 1,8
9. Sang humain, sang animal préparé en vue d'usages thérapeutiques 96 194 99 103,3 1,6
10. Fromages et caillebotte 137 183 46 33,7 1,6
11. Parfums et eaux de toilette 146 147 1 0,6 1,2
12. Panneaux pour la commande ou la distribution électrique 111 104 (7) (6,4) 0,9
13. Accumulateurs électriques 106 102 (4) (4,1) 0,9
14. Pneus neufs (en caoutchouc) 84 84 (0) (0,1) 0,7
15. Huiles de pétrole raffinées 124 82 (42) (33,8) 0,7
16. Eaux, eaux minérales ou artificielles et les eaux gazéifiées, non sucré 74 82 8 10,7 0,7
17. Voitures de tourisme et autres types de véhicules 104 81 (23) (22,3) 0,7
18. Chocolat et autres préparations alimentaires contenant du cacao 78 81 3 3,2 0,7
19. Simulateurs de vol et leurs parties 170 80 (89) (52,6) 0,7
20. Articles de robinetterie, valves, clapets, soupapes 74 76 2 2,6 0,6
20 principaux produits échangés ci-dessus 6 634 7 127 493 7,4 60,3
Autres produits échangés 4 614 4 686 72 1,6 39,7
Total des produits échangés 11 248 11 813 565 5,0 100,0

Tableau 11

Exportations de marchandises du Québec vers la France depuis le début de la pandémie de COVID-19
Évolution comparée : novembre 2016 à février 2019 et mars 2019 à juin 2021
Classement par ordre décroissant de la valeur (mars 2019 à juin 2021)
1. : Les produits présentés ici sont de la classification du système harmonisé à quatre chiffres (SH4).
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec (données diffusées en août 2021).
Compilation : Direction des politiques et de l’analyse économiques, MEI, août 2021.
Produit SH41 Novembre 2016 à février 2019
(en millions de dollars canadiens)
Mars 2019 à juin 2021
(en millions de dollars canadiens)
Écart
(en millions de dollars canadiens)
Variation
(en pourcentage)
Importance relative
Mars 2019 à juin 2021
(en pourcentage)
1. Minerai de fer et ses concentrés 1 131 881 (250) (22,1) 25,3
2. Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 213 373 160 75,0 10,7
3. Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 571 366 (205) (35,9) 10,5
4. Parties d’avions, d’hélicoptères et d'autres véhicules aériens 492 265 (226) (46,1) 7,6
5. Accumulateurs électriques 96 84 (12) (12,4) (2,4)
6. Voitures de tourisme et autres types de véhicules 38 57 19 49,2 1,6
7. Sucres, y compris le lactose, le maltose, le glucose et le fructose 34 51 17 49,4 1,5
8. Fèves de soja, même concassées 16 50 34 220,2 1,4
9. Imprimés, comprenant les images, gravures et photographies 50 49 (1) (2,9) 1,4
10. Livres, brochures et imprimés similaires même sur feuillets isolés 42 38 (4) (9,0) 1,1
11. Préparations et articles pharmaceutiques 35 38 3 8,6 1,1
12. Oscilloscopes, analyseurs de spectre 23 38 14 62,5 1,1
13. Instruments et appareils pour analyses physiques ou chimiques 29 35 6 21,0 1,0
14. Parties destinées aux appareils de radiodiffusion ou de télévision 42 35 (7) (17,1) 1,0
15. Instruments, appareils et machines de mesure ou de contrôle 43 33 (10) (23,6) 0,9
16. Constructions et parties en fonte, en fer et en acier 24 32 8 33,8 0,9
17. Huiles de pétrole raffinées 41 29 (11) (28,1) 0,8
18. Ordinateurs et leurs unités 27 27 (0) (0,7) 0,8
19. Simulateurs de vol et leurs parties 84 26 (58) (69,1) 0,7
20. Appareils pour la téléphonie 31 24 (7) (23,9) 0,7
Total des 20 produits exportés ci-dessus 3 062 2 530 (531) (17,4) 72,6
Autres produits exportés 988 955 (33) (3,3) 27,4
Total des produits exportés 4 049 3 485 (564) (13,9) 100,0

Tableau 12

Importations de marchandises du Québec en provenance de la France depuis le début de la pandémie de COVID-19
Évolution comparée : novembre 2016 à février 2019 et mars 2019 à juin 2021
Classement par ordre décroissant de la valeur (mars 2019 à juin 2021)
1. : Les produits présentés ici sont de la classification du système harmonisé à quatre chiffres (SH4).
Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec (données diffusées en août 2021).
Compilation : Direction des politiques et de l’analyse économiques, MEI, août 2021.
Produit SH41 Novembre 2016 à février 2019
(en millions de dollars canadiens)
Mars 2019 à juin 2021
(en millions de dollars canadiens)
Écart
(en millions de dollars canadiens)
Variation
(en pourcentage)
Importance relative
Mars 2019 à juin 2021
(en pourcentage)
1. Avions, hélicoptères et autres véhicules aériens ou spatiaux 642 1 534 892 138,9 18,4
2. Vins de raisins frais 790 917 126 15,9 11,0
3. Médicaments présentés sous forme de doses 468 509 41 8,8 6,1
4. Produits de beauté ou de maquillage 318 329 11 3,3 3,9
5. Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 221 213 (8) (3,7) 2,6
6. Parties d’avions, d’hélicoptères et d'autres véhicules aériens 243 210 (33) (13,7) 2,5
7. Sang humain, sang animal préparé en vue d'usages thérapeutiques 90 189 100 110,9 2,3
8. Fromages et caillebotte 137 182 45 33,1 2,2
9. Livres, brochures et imprimés similaires même sur feuillets isolés 172 169 (3) (1,9) 2,0
10. Parfums et eaux de toilette 145 146 0 0,2 1,7
11. Panneaux pour la commande ou la distribution électrique 87 84 (3) (3,8) 1,0
12. Pneus neufs (en caoutchouc) 83 83 0 0,3 1,0
13. Eaux, eaux minérales ou artificielles et les eaux gazéifiées, non sucré 74 82 8 10,7 1,0
14. Chocolat et autres préparations alimentaires contenant du cacao 77 79 2 2,4 0,9
15. Alcool éthylique (moins de 80% vol), eaux-de-vie et autres boissons 70 74 4 6,4 0,9
16. Articles de robinetterie, valves, clapets, soupapes 68 70 1 2,1 0,8
17. Malles, valises, en cuir, plastiques ou textiles 47 64 16 34,6 0,8
18. Simulateurs de vol et leurs parties 86 55 (31) (36,6) 0,7
19. Instruments et appareils de navigation 100 54 (46) (46,0) 0,6
20. Eaux, y compris les eaux minérales et les eaux gazéifiées, sucré 45 53 8 18,5 0,6
Total des 20 produits importés ci-dessus 3 964 5 094 1 130 28,5 61,2
Autres produits importés 3 234 3 234 (1) (0,0) 38,8
Total des produits importés 7 198 8 327 1 129 15,7 100,0

1. Dans le présent contexte, les termes biens et marchandises sont interchangeables.

2. Source : Statistique Canada, Liens de parenté entre sociétés, 2020.

3. L’ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies. Les exportations inexploitées d’un produit du Québec vers la France sont basées sur un modèle économique qui combine l’offre du Québec avec la demande de la France et les conditions d’accès au marché français. L’offre est mesurée à travers l’historique du rendement des exportations pour ce produit. Les valeurs d’exportations potentielles sont comparées avec la valeur observée des exportations pour déterminer le potentiel inexploité.