Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Économie et commerce

Note abrégée sur le commerce Québec-Wallonie

Mai 2017

L'économie wallonne

La Wallonie (Région wallonne)
Principaux indicateurs, 2015
* Nombre d'unités d'euros par dollar canadien sur une moyenne de 250 jours en 2015.
Sources : Banque du Canada et Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS), Rapport sur l'économie wallonne, 2017. Note mensuelle de conjoncture wallonne, avril 2017. Institut des comptes nationaux, Statistique du commerce exterieur, bulletin trimestriel III, 2016, et Banque nationale de Belgique.
Compilation : Direction des politiques et analyse économiques (DPAE), ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI), mai 2017.
Population (en millions) 3,6
PIB (en milliards d'euros courants) 81,4
PIB en pourcentage de la Belgique (%) 23,0
PIB par habitant (en euros) 23 700,0
Taux de croissance du PIB réel (%) 1,1
Taux d'inflation (%) 0,3
Taux de chômage (%) 15,3
Taux de change* 0,65941

Le contexte économique

La Wallonie est l'une des régions administratives de la Belgique. Sa superficie représente environ 1,0 % de celle du Québec. Cette région englobe cinq provinces wallonnes1. En 2014, sa population était de 3,6 millions d'habitants et son produit intérieur brut (PIB) par habitant s'élevait à près de 24 000 euros.

L'économie de la Région wallonne a bénéficié du dispositif anticrise. Mis en œuvre par les pouvoirs publics lors de la crise financière de 2007-2008, celui-ci a engendré une reprise économique précoce et de courte durée.

Toutefois, grâce au regain de vigueur de certaines économies européennes, la morosité générale qui a persisté en Europe semble désormais se dissiper progressivement. Ce contexte de reprise devrait avoir un effet positif sur la tendance future de la croissance économique wallonne. Notons que cet espace économique, c'est-à-dire l'Europe, est le principal partenaire commercial de la Wallonie.

En 2015, la Wallonie présentait les résultats économiques suivants2 :

  • une croissance du PIB réel de 1,1 %;
  • un taux de chômage de 15,3 %;
  • une inflation de 0,3 %.

Les perspectives de croissance de l'économie wallonne restent relativement modérées, et ce, malgré la poursuite de la reprise économique mondiale et l'amélioration de l'économie européenne.

De 2016 à 2019, les prévisions3 indiquent en moyenne une croissance de l'économie wallonne de 1,3 %.

Les principaux défis de la Wallonie, qu'elle devra relever au cours des années à venir, concernent entre autres la redynamisation de son économie dans un contexte européen encore incertain et fragile, l'ouverture de nouveaux marchés au sein des économies émergentes et l'atteinte d'une croissance économique inclusive.

Les finances publiques4

Les finances publiques de la Région wallonne se sont affaiblies en 2015, alors que le déficit enregistré s'élevait à 1,3 milliard d'euros. Cette baisse est essentiellement attribuable au recul des ventes, provoqué par l'élargissement du périmètre administratif et les responsabilités accrues de la Wallonie à la suite de la 6e réforme de l'État, ainsi qu'à la hausse des transferts non sociaux (aides ou subventions à l'emploi).

Selon les prévisions, les finances publiques devraient s'améliorer en 2017, mais pourraient, par la suite, se détériorer. Le déficit budgétaire accumulé de la Région wallonne avoisinerait alors 569 millions d'euros en 2021.

Les exportations et les importations de la Wallonie5

En 2015, les exportations de marchandises6 de la Wallonie s'élevaient à 42,7 milliards d'euros et les importations représentaient 31,8 milliards d'euros, pour des échanges commerciaux totaux de 74,5 milliards d'euros. 

Par rapport à l'année 2014, les exportations ont baissé de 3,8 % et les importations de 2,7 %.

La répartition géographique

En 2015, 82,8 % des exportations de la Wallonie ont été dirigées vers l'Europe et 17,2 % hors de l'Europe.

Lors de cette même année, 80,4 % des exportations wallonnes ont été dirigées vers les pays de l'Union européenne (UE-28) et 2,4 % vers les autres marchés européens.

Toujours en 2015, les exportations de biens de la Wallonie vers ses partenaires européens ont légèrement baissé (-8,3 %), tout comme celles à destination de ses partenaires d'Afrique (-5 %). Par contre, les exportations wallonnes vers l'Amérique (+29,4 %), l'Asie et l'Extrême-Orient (+2 %) ainsi que l'Australie et l'Océanie (+3,2 %) ont augmenté.

En 2015, 86,8 % des importations de la Wallonie provenaient des pays de l'Europe, dont 82,7 % de l'UE-28, et 13,2 % des marchés situés hors de l'UE-28.

Toujours en 2015, les importations wallonnes en provenance de l'Asie et l'Extrême‑Orient (-5,7 %), de l'UE-28 (-4,7 %) et des partenaires européens situés hors de l'UE-28 (-4,3 %) ont légèrement baissé. Par contre, elles ont augmenté du côté de certains partenaires, tels que l'Amérique (+21,8 %) et l'Afrique (+6,7 %).

Les principaux produits exportés7

En 2015, les principaux produits exportés par la Wallonie étaient les suivants :

  • les produits des industries chimiques ou des industries connexes (26 % du total);
  • les produits minéraux (13,5 %);
  • les métaux communs et les ouvrages en ces métaux (12 %);
  • les machines, les appareils et le matériel électrique ainsi que leurs parties et accessoires (11,2 %);
  • les matières en plastique et en caoutchouc ainsi que les produits en ces matières (8,1 %).

Les secteurs et les tendances8

En 2015, l'industrie chimique et les produits pharmaceutiques représentaient près de 30 % des exportations de la Wallonie, constituant ainsi le premier secteur d'exportation de cette région.

Parmi les autres secteurs d'exportation à tendance positive, mentionnons :

  • les matières en plastique et en caoutchouc (+8,6 % de croissance);
  • les instruments d'optique et de précision (+4,7 %).

Parmi les secteurs ayant enregistré une baisse des ventes à l'étranger, signalons ceux des animaux vivants et des produits du règne animal (-17,1 %) ainsi que celui des produits minéraux (-8,7 %).

Les investissements9

Les investissements wallons

En 2015, les investissements réalisés par les entreprises wallonnes ont augmenté dans le secteur tertiaire, mais diminué dans le secteur secondaire (industriel et manufacturier).

Les investissements étrangers

Globalement, en 2015, le niveau des investissements était comparable à celui de 2014. En 2015, la Région wallonne a en effet attiré sur son territoire 87 projets d'investissement étrangers, lesquels représentaient plus de 790 millions d'euros et 1 729 emplois directs attendus. Environ 77 % de ces montants investis étaient destinés à la réalisation de projets d'accroissement de la capacité, dits Brownfields, et 173 millions d'euros (23 %) ont servi à la concrétisation de nouveaux projets, dits Greenfields.

La provenance géographique et la répartition sectorielle des investissements étrangers10

En 2015, les investissements étrangers à destination de la Wallonie provenaient principalement de l'Europe, des pays de l'UE‑28 et du continent américain.

Cette même année, la répartition de ces investissements étrangers, selon la provenance géographique, se présentait comme suit :

  • Europe : 52 % du total investi;
  • Amérique : 45 %;
  • Asie : 3 %.

Toujours en 2015, la répartition de ces investissements étrangers, par secteur et par ordre d'importance, était la suivante :

  • les technologies de l'information et des communications : 300 millions d'euros;
  • l'agroalimentaire : 115 millions d'euros;
  • la chimie (fine) : 93 millions d'euros;
  • la mécanique de pointe : 71 millions d'euros;
  • le tourisme : 55 millions d'euros.

La création d'entreprises11

En 2015, la création d'entreprises commerciales a été modérée pour la Wallonie. On estime à 4 600 le nombre d'entreprises commerciales créées ex nihilo. Par contre, plus de 1 000 entreprises issues d'autres régions du pays se sont installées en Wallonie en 2015

L'innovation12 et les dépenses en recherche et développement (R-D)

Les dépenses en R‑D se chiffraient à 338,6 millions d'euros en 2013.

Cette même année, la part des dépenses en R‑D représentait 2,89 % du PIB de la Wallonie, alors qu'elle se chiffrait à 2,42 % en Belgique et à 2,03 % en Europe.

Au cours des dix dernières années, les dépenses en R‑D ont connu une forte croissance. Elles ont même doublé.

En 2013, le financement des dépenses en R‑D des entreprises wallonnes était assuré par les entreprises elles-mêmes, selon un pourcentage de 82 %.

Les dépenses en R‑D sont effectuées principalement au sein de quatre regroupements : les entreprises, l'enseignement supérieur, le secteur public et le secteur privé à but non lucratif.

Le commerce de biens entre le Québec et la Wallonie

Données non disponibles.

Annexe

Tableau 1

Région wallonne : commerce total par régions du monde, 2015
(en millions d'euros et en pourcentage)
    Union Européenne-28 Autres pays européens Afrique Amérique Asie et Extrême-Orient Australie et Océanie Divers
Sources : Institut des comptes nationaux, Statistique du commerce extérieur, bulletin trimestriel III, 2016, et Banque nationale de Belgique.
Compilation : DPAE, mai 2017.
Total 74 458,7 60 568,0 2 354,4 1 027,7 6 418,1 3 384,9 287,7 425,9
Part (%) 100,0 81,3 3,2 1,4 8,6 4,5 0,4 0,6

Tableau 2

Région wallonne : exportations par régions du monde, 2015
(en millions d'euros et en pourcentage)
Trimestre Total général Wallonie  « optique : Région du monde » Union Européenne-28 Autres pays européens Afrique Amérique Asie et Extrême-Orient Australie et Océanie Divers
Sources : Institut des comptes nationaux, Statistique du commerce extérieur, bulletin trimestriel III, 2016, et Banque nationale de Belgique.
Compilation : DPAE, mai 2017.
1 10 953,0 8 898,1 249,9 166,7 975,0 512,1 67,6 89,6
2 11 049,6 8 858,7 274,0 194,1 973,3 563,3 73,1 113,1
3 10 349,3 8 327,5 263,6 169,9 983,4 477,7 52,8 74,4
4 10 332,1 8 219,0 268,9 163,8 987,5 537,7 47,7 107,5
Total 42 684,0 34 303,3 1 056,4 694,5 3 919,2 2 090,8 241,2 384,6
Part (%) 100,0 80,4 2,5 1,6 9,2 4,9 0,6 0,9

Tableau 3

Région wallonne: importations ventilées par régions du monde, 2015
(en millions d'euros)
Trimestre Total général Wallonie  « optique : Région du monde » Union Européenne-28 Autres pays européens Afrique Amérique Asie et Extrême-Orient Australie et Océanie Divers
Sources : Institut des comptes nationaux, Statistique du commerce extérieur, bulletin trimestriel III, 2016, et Banque nationale de Belgique.
Compilation : DPAE, mai 2017.
1 8 000,8 6 655,7 321,8 88,2 571,1 341,9 13,6 8,5
2 7 858,5 6 431,2 377,2 100,1 612,7 316,6 9,2 11,5
3 7 641,4 6 273,1 300,4 67,7 641,8 337,0 9,6 11,8
4 8 274,0 6 904,7 298,6 77,2 673,3 298,6 14,1 9,5
Total 31 774,7 26 264,7 1 298,0 333,2 2 498,9 1 294,1 46,5 41,3
Part (%) 100,0 82,7 4,1 1,0 7,9 4,1 0,1 0,1

Tableau 4

Région wallonne : principaux produits exportés, 2015
(en millions d'euros et en pourcentage)
Description des produits Valeur annuelle totale Par rapport au total général (%)
Sources : Institut des comptes nationaux, Statistique du commerce extérieur, bulletin trimestriel III, 2016, et Banque nationale de Belgique.
Compilation : DPAE, mai 2017.
Total général 42 683,4 100,0
Produits des industries chimiques ou connexes 11 098,9 26,0
Produits minéraux 5 756,1 13,5
Métaux communs et ouvrages en ces métaux 5 129,0 12,0
Machines, appareils, matériel électriques, ainsi que leurs parties et accessoires 4 765,8 11,2
Matières en plastique et en caoutchouc, produits en ces matières 3 441,5 8,1
Produits alimentaires et boissons alcoolisées et tabac 2 237,6 5,2
Optique, précision et l'horlogerie 1 847,6 4,3
Matériel de transport 1 524,2 3,6
Animaux vivants et produits du règne animal 1 420,4 3,3
Ouvrages en pierre, en ciment, en céramique ou en verre 1 093,6 2,6
Total des 10 produits ci-dessus 38 314,7 89,8
Autres produits 4 368,7 10,2

Tableau 5

Région wallonne : principaux produits importés, 2015
(en millions d'euros et en pourcentage)
Description des produits Valeur annuelle totale Par rapport au total général (%)
Sources : Institut des comptes nationaux, Statistique du commerce extérieur, bulletin trimestriel III, 2016, et Banque nationale de Belgique.
Compilation : DPAE, mai 2017.
Total général 31 785,9 100,0
Produits des industries chimiques ou connexes 8 123,0 25,6
Machines, appareils, matériel électriques, ainsi que leurs parties et accessoires 4 751,5 14,9
Métaux communs et ouvrages en ces métaux 4 230,6 13,3
Optique, précision et l'horlogerie 2 477,7 7,8
Matériel de transport 2 089,4 6,6
Matières en plastique et en caoutchouc, produits en ces matières 1 836,8 5,8
Animaux vivants et produits du règne animal 1 475,0 4,6
Produits alimentaires et boissons alcoolisées et tabac 2 134,1 6,7
Produits minéraux 987,5 3,1
Produits du règne végétal 847,9 2,7
Total des 10 produits ci-dessus 28 953,5 88,1
Autres produits 2 832,4 11,9

1.  Le Brabant wallon, le Hainaut, Liège, le Luxembourg et Namur.

2. Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS), Tendances économiques 2017, Perspectives économiques régionales 2016-2021 et Rapport sur l'économie wallonne 2017.

3. Conseil économique et social de Wallonie (CESW), Note mensuelle de conjoncture wallonne, avril 2017, p. 9.

4. Idem et IWEPS.

5. Institut des comptes nationaux, Statistique du commerce extérieur, bulletin trimestriel III, 2016.

6. Dans le présent contexte, les termes biens et marchandises sont interchangeables.

7. Voir les tableaux 1 à 5 de l'annexe pour des données additionnelles.

8. Conseil économique et social de Wallonie (CESW), Regards sur la Wallonie, 2017.

9. Ibid., 2016.

10. Ibid., 2017.

11. Ibid., 2016.

12. Idem.