Vous avez des questions à propos des mesures économiques mises en place en soutien aux entreprises touchées par le coronavirus (COVID-19)? Consultez la page Québec.ca/coronavirus.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité..

Ouvrir ou fermer le menu de navigation

La page est en cours de chargement...  

Obtenir du financement

S'améliorer

Créer des liens

Se conformer

Exporter

S'informer

Créneaux d'excellence

Ressources, sciences et technologies marines (RSTM)

Secteurs d’activité

Description

Le créneau est présent sur l’immense territoire maritime du Québec depuis 2006, lequel s’étend sur trois régions administratives :

  • Bas-Saint-Laurent;
  • Côte-Nord;
  • Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Ces trois régions sont bordées par l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent, ce qui leur permet de réaliser des activités économiques reposant sur les ressources de la mer, dont :

  • la capture des produits marins;
  • leur transformation;
  • l’aquaculture;
  • les biotechnologies et les technologies marines.

Le créneau comprend quelque 140 entreprises, qui évoluent principalement dans les secteurs :

  • de la transformation;
  • de l’aquaculture;
  • des technologies marines;
  • des biotechnologies marines.

Une trentaine d’autres entreprises situées hors bassin, principalement dans les régions de l’Estrie, de Montréal et de Québec, participent à la réalisation de projets de recherche ou de transfert technologique avec des entreprises du créneau.

Ces partenariats occupent une place importante dans les quatre filières du créneau. Par exemple, les entreprises, les organismes de recherche et les associations de pêcheurs des Îles-de-la-Madeleine et de la Gaspésie collaborent de plus en plus fréquemment avec les acteurs de la pêche commerciale des provinces maritimes, qui sont eux aussi affectés par les changements climatiques.

Le Québec maritime regroupe une forte concentration de centres de recherche et de maisons d’enseignement, qui se penchent sur les ressources et les technologies marines. Il regroupe également plusieurs associations de pêcheurs professionnels, qui ont chacune leur zone de pêche, et des mariculteurs.

Stratégie

Un plan d’action couvrant la période 2019 à 2024 a été soumis aux autorités gouvernementales en janvier 2020, en prévision de la reconduction d’une entente de cinq ans avec le Ministère.

Vision

D’ici 2025, le créneau veut être la référence auprès des entreprises lorsqu’elles élaborent des projets de développement. Il souhaite aussi contribuer à faire rayonner, à l’international, l’expertise québécoise en ressources, en sciences et en technologies marines.

Forces du créneau

Présent dans trois régions, ce créneau d’excellence facilite et favorise l’émergence et la réalisation de projets interrégionaux et intersectoriels. Il peut compter sur un réseau d’organismes de recherche de calibre international, bien implanté dans son milieu et reconnu mondialement, notamment dans le secteur des biotechnologies marines.

Principaux axes de développement

Les axes stratégiques sont les suivants :

  • stimuler l’innovation et encourager la mise en place de nouvelles pratiques d’affaires;
  • assurer le maintien d’une main-d’œuvre et soutenir la formation;
  • appuyer le développement de nouvelles entreprises et de nouveaux produits ou procédés ainsi que la conquête de nouveaux marchés;
  • faciliter la collaboration entre les secteurs et les entreprises du créneau, et mettre en place une gouvernance hiérarchique;
  • développer une image de marque forte et valoriser les réalisations des entreprises et l’expertise des partenaires.

Objectifs d’affaires

Le créneau d’excellence prévoit réaliser d’ici 2025 :

  • 14 projets ou activités contribuant au développement de nouvelles technologies;
  • 10 projets ou activités assurant l’embauche d’une main-d’œuvre qualifiée au sein des entreprises et des organismes;
  • 25 projets ou activités favorisant la création d’entreprises et de produits ou la conquête de nouveaux marchés;
  • 4 projets ou activités participant au dynamisme du créneau et favorisant le développement de projets intersectoriels ou interrégionaux;
  • 8 projets ou activités contribuant au développement d’une image de marque à l’échelle régionale, nationale ou internationale et à la valorisation des réalisations des entreprises et de l’expertise des partenaires.

Principaux partenaires

Le créneau peut compter sur plus d’une centaine de partenaires dans l’une ou l’autre de ces quatre filières. Une quinzaine de centres de recherche et de centres collégiaux de transfert de technologie participent aussi à ses activités et à ses projets.

De plus, des organismes voués aux secteurs maritimes collaborent étroitement aux activités du créneau :

  • Technopole maritime du Québec;
  • Réseau Québec maritime;
  • GÎMXPORT;
  • Institut France-Québec maritime;
  • Ressources aquatiques Québec (RAQ).

Les régions

Consultez le portrait de chacune des régions :

Pour plus d’information

Direction territoriale du Bas-Saint-Laurent, de la Chaudière-Appalaches et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
355, boulevard Saint-Germain
Rimouski (Québec)  G5L 3N2
Téléphone : 1 866 691-5666
Consulter la carte : Direction territoriale du Bas-Saint-Laurent, de la Chaudière-Appalaches et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 
Direction territoriale du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec
3950, boulevard Harvey, bureau 2.05
Saguenay, arrondissement Jonquière (Québec)  G7X 8L6
Téléphone : 1 866 691-5666
Consulter la carte : Direction territoriale du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec 

Démarche ACCORD

Ce créneau d'excellence est issu de la démarche ACCORD, une stratégie gouvernementale de développement économique régional.

Nous joindre
Direction des créneaux d’excellence et de l’entrepreneuriat

Téléphone :
418 691-5698

Sans frais :
1 866 680-1884

Adresse postale :
710, place D'Youville, 8e étage
Québec (Québec)
G1R 4Y4